Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Association AFRAK

 
Maroc : L’association AFRAK écrit au Président du conseil supérieur de l’enseignement au sujet du retour de l’état sur son engagement d’enseigner Tamazight
Monsieur/Madame Nous avons appris, par le biais des associations et organisations de la société civile et à travers la presse, que, dans le cadre de la réforme de l’enseignement, le Conseil Supérieur de l’Enseignement (CSE) prépare une refonte des méthodes d’enseignement des langues au Maroc, et ce dans le but d’améliorer l’apprentissage de ces langues chez les apprenants marocains. .....   [Association AFRAK] Date : 2010-02-18
 

 
AFRAK dénonce les autorités marocaines
Abderrahim Chhaibi, président de l’association Iz’uran (Lakhssas) et coordinateur du Collectif Azayku des associations amazighes a été violemment agressé par le pacha de Tiznit, de concert avec ses agents auxiliaires, le mercredi 27 décembre 2006, à Tiznit. Le responsable du makhzen s’est acharné sur notre militant en usant d’insultes et de coups violents qui lui ont causé des blessures graves à tel point qu’il a été transporté d’urgence à l’hôpital pour recevoir les premiers soins urgents qui l’ont sauvé d’une mort certaine. .....   [Association AFRAK] Date : 2007-01-03
 

 
L'association AFRAK dénonce la situation de l’audiovisuel au Maroc
Nous vous écrivons pour vous exprimer notre profonde déception suite à la situation désolante de deux chaînes dites nationales. Les programmes qu’elles diffusent en sont à un état déplorable : médiocrité, manque de qualité, si ce n’est celle d’ironiser et se moquer de manière humiliante du vécu social, de la culture et de l’identité d’une large partie de la société marocaine, amazighe en particulier.  En contrepartie des 300 millions dh que versent les citoyens aux  les deux pôles de l’audiovisuel SORIAD (2m) et SNRT (TVM), à travers les factures d’électricité, souvent sans capter même leurs programmes dans certaines régions........   [Association AFRAK] Date : 2006-12-25
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
La règle C.S.F : Constat, Solution, Faisabilité:
Les militants amazighs ne cessent de nous rapporter toutes les paroles ou tous les écrits des politiciens et des Cheikhs Arabes qui s’attaquent de front aux Amazighs et à l’Amazighité.   [Mohammed Hifad]

Le CMA appelle le président Tebboune à prendre en considération la non-participation de la Kabylie au vote présidentiel pour ouvrir une nouvelle page de l’Histoire de l'Algérie :
Monsieur Tebboune, Comme vous le savez, lors de la dernière « élection présidentielle » du 12 décembre 2019, à l’issue de laquelle vous avez été porté à la tête de l’Etat algérien, le taux de participation en Kabylie fut de « 0% ». La Kabylie a donc refusé totalement et de manière unanime de prendre part au vote.   [CMA]

La grande escroquerie de la gauche marocaine: Les porteurs d’eau de l’arabo-baâthisme:
Cet article est largement inspiré de celui de mon ami Mohamed Boudhan, intitulé en arabe « Al khidlan al abadi li al yassar al maghribi » que j’ai traduit ainsi : « La grande escroquerie de la gauche marocaine », en y ajoutant un sous-titre : «Les porteurs d’eau de l’arabo-baâthisme ».    [Moha Moukhlis]

Ce monde n’est pas livré pour lui-même!:
A l’intention des Etats et des individus, qui déterrent à chaque occasion, comme une bouée de secours, la théorie du complot pour cacher leur ignorance et impuissance face aux événements qui les dépassent, les prennent au dépourvu et font tomber leurs masques,   [Mohammed Hifad]

Algérie : vers la république des zaouïas(1)? :
Avec un système de santé sinistré où les professionnels soignants se débattent aujourd’hui comme ils peuvent pour affronter cette pandémie du coronavirus et protéger la population, au péril de leur vie, le président de la république de fait décide de restaurer les vieilles mosquées et confréries religieuses (zaouïas) du pays !    [Aumer U Lamara]

Autopsie d’une pensée par une victime de la doctrine arabo-islamiste: Cas de Karam Muhtadi:
En date du 22 mai 2020, sans faire ses petits devoirs, Mme ou Mr Mohtady (كرام مهتدي ) a eu le culot d’attaquer gratuitement et sans fondement Mass Boudhane et AmazighWorld. C’est un classique de la doctrine minorisatrice, dénigrante et accusatrice de l’arabo-islamisme, dirigé contre d’honorables et imminents penseurs du calibre de Mass Boudhane et Mass Asseid. L’objectif non déclaré c’est d’amadouer le grand public ou tout au moins une partie. Faisons l’autopsie des allégations et affirmations farfelues de l’auteur(e).    [Umimun]

Maroc: Conseil municipal de Témara, Vers une wahhabisation de l’espace public :
Nommer un espace équivaut à le créer. L’identifier en tant que référent socioculturel, historique ou politique. Attribuer un nom permet de pérenniser ou occulter (assassiner) la mémoire d’une communauté. Le nom d’un lieu (toponyme) est un marqueur identitaire ;    [Moha Moukhlis]

Les États Unis comptent sur Dr. Moncef Slaoui, Le Maroc sur Dr. Mohamed Faid:
Né à Agadir, le 27 juillet, 1959, le Marocain-Belge-Américain, Dr. Moncef Slaoui a été choisi pour diriger l'opération ‘’Warp Speed’’ du gouvernement américain pour livrer un vaccin contre le coronavirus d'ici la fin de l'année. L'administration Trump a engagé cet ancien dirigeant du groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline pour diriger ce projet des plus ambitieux au monde.    [AmazighWorld]

Maroc: On revendique le droit à fonder un parti politique de référence Amazighe en dehors du duo arabo-socialiste et arabo-islamiste :
La France coloniale avant de quitter l’Afrique du Nord a installé partout des régimes politiques avec des partis politiques qui tournent tous autour de deux références idéologiques :    [AmazighWorld]

Déminorisation : Seule option pour dignité et émancipation:
A chaque année, au Canada par exemple, les musulmans notamment marocains et algériens font leur Ramadan parmi 99.99% de canadiens qui ne jeûnent pas. Et jamais les jeûneurs ne se sont plaints que leurs sentiments de bons croyants étaient froissés par le fait que leurs concitoyens canadiens ne s’abstiennent pas de manger et boire en plein jour.    [Umimun]