Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Association Tilelli

 
Maroc,Goulmima : L’Association Socioculturelle Tilelli a renouvelé son bureau exécutif
L’Association Socioculturelle Tilelli, dans un communiqué rendu public le 05 aout 2009, déclare qu’elle a renouvelé son bureau. Le nouveau bureau exécutif a affirmé sa détermination à continuer le combat pacifiquement pour le recouvrement des droits légitimes du peuple amazigh. .....   [Association Tilelli] Date : 2009-09-09
 

 
Conférence débat à Goulmima : "Le Mouvement Amazigh au Maroc, quels mécanismes pour quelles alternatives?" le samedi 07 juin 2008
L'Association Socioculturelle TILELLI organise une conférence-débat sur:  Le Mouvement Amazigh au Maroc, quels mécanismes pour quelles alternatives ?  Participeront à cette conférence Messieurs Ahmed ADGHIRNI, Mohamed EZZIANI, Ahmed AREHMOUCH, Mohamed LIHI et Mustapha BERHOUCHI......   [Association Tilelli] Date : 2008-06-05
 

 
Maroc, l'association Tilelli : Non à la violence !
Depuis des semaines, les étudiants du Mouvement Culturel Amazigh (MCA) au sein des universités marocaines ne cessent d’être victimes d’agressions physiques et morales perpétrées par des étudiants acquis à l’idéologie hégémoniste arabiste. C’est le cas notamment à Taza, Agadir, Meknès, Marrakech et Errachidia, où des milices arabistes, munis de bâtons, de barres de fer et d’armes blanches organisent des attaques diurnes et surtout nocturnes contre les étudiants militants du MCA pour "en finir avec les sales Chleuhs" et pour "exterminer les Chlihates" ........   [Association Tilelli] Date : 2007-05-30
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Anchad : cet autre grand maître de tirrouysa:
Si l’on s’y intéresse, même de très loin, il est très facile de remarquer que la musique amazighe est jalonnée de talents pour le moins exceptionnels. Et c’est le moins qu’on puisse dire. Si le légendaire Lhajj Belaid -dans le cas du Souss bien naturellement- était l’un deux,   [Lahsen Oulhadj]

Maroc:Le prisonnier ZEFZAFI candidat au prix "Sakharov international" 2018:
Par un communiqué en date du jeudi 13/09/2018 et rapporté par l'ensemble de la Presse internationale, le Parlement Européen siégeant à Strasbourg/France a annoncé que le prisonnier-militant Marocain Nasser ZEFZAFI est candidat au prix SAKHAROV 2018,   [Mohamed Dassari]

3e Forum Euro-Amazighe de recherche le 5-4 Octobre 2018 à Grenade-Espagne:

Naïma Farisi: L’urgence de dire :
Une première lecture de son recueil de poèmes intitulé Raɣ ay id : Appelle-moi! Le dire poétique chez Naïma Farisi émane d’une urgence : l’urgence de dire. Dire avant qu’il ne soit trop tard.    [Mimoun Amsbrid]

La CBF Maison Amazigh vous invite au Forum de Livre amazigh à salle de la Résistance de l'Hôtel de ville de Saint Denis:

En islam, seul le courant politique au pouvoir a le droit de parler au nom d’Allah dans ses mosquées:
« La Kiswa qui couvre la Kaâba est tombée chaque fois que l’injustice s’est répandue sur cette terre sainte. La première chute est survenue sous la dynastie des Omeyyades et la seconde s’est produite cette année », a déclaré l’imam ...   [Amazighworld]

Le symbole libyque du X de Amen:
C'est un symbole qu'on retrouve beaucoup dans l'architecture ou dans les mystères magiques mauresques, on l'appel "tauzlénn" qui signifie "ciseau" car il ressemble à une paire de ciseau ouverte. On retrouve aussi ce symbole dans l'architecture du   [Mythologie Berbère]

Le 30 Août, c’est la journée mondiale du drapeau amazigh:
Le drapeau amazigh est un drapeau culturel, politique et identitaire des Imazighen. Créé en 1970 par Youcef Medkour (dit Youcef Amazigh) de l’académie berbère de Paris, le drapeau Amazigh a été adopté par les Amazighs de tous les pays de Tamazgha et des représentants de la diaspora,    [Amazighworld]

28 août au siège de l'association Azar à Las Palmas...:

Maroc : un Etat de droit ou non?:
N’importe qui vous dira qu’au Maroc, nous sommes dans un Etat de droit , ce qui se résume pour la forme à avoir un avocat pour sa défense et à ce que les lois en vigueur soient appliquées , comme le fait d’envoyer en prison pour 20 ans de simples citoyens   [Mohammed Hifad]