Arabe
English
 
 

Les articles publiés par FNAA

 
Communiqué de la Féderation Nationale des Associations Amazighes au Maroc sur les attentats de Bruxelles
Au nom de ses membres et au nom des associations membres de la Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc (FNAA) Le bureau fédéral réuni à Rabat le 27/03/2016,  tient à  exprimer, la solidarité des adhérent(tes) de toutes les associations membres, de « FNAA » avec  les victimes des attentats terroristes et barbares qui ont frappé encore une fois en Europe. .....   [FNAA] Date : 2016-03-27
 

 
Appel à candidature pour le poste de coordinateur (trice), à Rabat
Dans le cadre du projet« Dynamiques Amazighs pour la promotion de la démocratie et la diversité linguistique et culturelle au Maroc  ». L’association Fédération National des associations Amazighs (FNAA), fondée en novembre 2013  à Rabat, à pour but non lucratif en partenariat avec Programme de subventions locales du MEPI, lance l’appel à candidature pour le recrutement du Coordonnateur (trice ). .....   [FNAA] Date : 2015-12-15
 

 
Amazighe Intelligence think tank : Session de réflexion collective à Marrakech

Le samedi 23 Mai 2015, une soixantaine de personnalités Amazighes sont conviées à se réunir autour de la même table pour échanger leurs visions sur L'école que nous souhaitons pour les générations futures au Maroc. Les invité(e)s de cette deuxième manifestation nationale qui aura lieu à Marrakech, organiser par la fédération national des associations amazigh au maroc ( ONG)  sont toutes et tous acteurs de la société civile, Spécialistes du domaine de l’enseignement, responsables associatifs, activistes.

.....   [FNAA] Date : 2015-05-20
 

 
L’intelligence collective au service de l’amazighité : FNAA annonce un think-tank pour la réflexion collective entre les différentes personnalités amazighes
Dans un communiqué publié aujourd’hui, la Fédération Nationale des Associations Amazighes FNAA, annonce le lancement d’une série de tables d’échange et de réflexion à l’échelle nationale entre différentes personnalités du mouvement amazighe sur les perspectives et le devenir de leur pays : le Maroc. La première rencontre, selon le communiqué, sera sur le modèle de société que les Amazighes espèrent promouvoir sur la terre de leurs ancêtres. Selon certains, c’est une innovation certes puisqu’elle table d’une part sur l’intelligence collective qui a beaucoup manqué au combat amazighe et d’autres part elle est tombée en plein crise de la revendication Amazighe avec l’actuel gouvernement ! Sur ce, cette initiative va certainement donner un nouveau souffle aux revendications Amazighes. .....   [FNAA] Date : 2015-03-19
 

 
Appel à candidature : La Federation Nationale des associations Amazighes FNAA cherche un(e) coordinateur (trice) et assistant(e) de projet
Dans le cadre du projet« Dynamiques Amazighs pour la promotion de la démocratie et la diversité linguistique et culturelle au Maroc ». L’association Fédération National des associations Amazighs (FNAA), fondée en novembre 2013  à Rabat, à pour but non lucratif en partenariat avec Programme de subventions locales du MEPI, lance l’appel à candidature pour le recrutement du Coordonnateur (trice ) et assistant(e) . .....   [FNAA] Date : 2014-12-18
 

   

 
La Fédération nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA) : Nous constatons l’absence d’une réelle volonté politique de la part du gouvernement à satisfaire les revendications légitimes des Amazighs
La Fédération nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA) a publié un communiqué dans lequel il constate ce qu’elle a appelé l’absence d’une réelle volonté politique de la part du gouvernement dans le sens de satisfaire les revendications légitimes des amazighs au Maroc. Elle aussi critiqué la déclaration du chef du gouvernement disant, que : “tout ce qui est lié à l’amazighité relèverait de sphères de pouvoirs qui le dépassent” et elle a qualifié une telle déclaration d’«un non-sens ! »  et poursuit : « Nous considérons que le gouvernement qu’il préside est de ce fait à encontre de ses propres engagements et qu’il s’oppose à la constitution du pays ». Ci-après le communiqué : .....   [FNAA] Date : 2014-11-23
 

 
Maroc : Fédération Nationale des Associations Amazigh alerte les instances internationales sur la situation des Amazighs au Mzab et à l’Azawad
Dans un communiqué publié par la Fédération Nationale des Associations Amazigh (FNAA) à l’issu de son conseil Federal tenu à Marrakech le 25 Mai 2014 à la suite du colloque Sur le» Racisme et de la discrimination en Afrique du nord » coorganisé par le réseau amazigh pour la citoyenneté, l’association Imal et la FNAA le 24/05/2104, la fédération a tenue l’état français responsable des conséquences désastreuses du peuple de l’Azawad et les instances internationales responsables de la tuerie perpétrée dans les régions du Mzab en Algérie. Ci-après le le communiqué :

.....   [FNAA] Date : 2014-05-28
 

 
Federation Nationale des Associations Amazighes : Libérer les détenus politiques du Mouvement amazigh et lutter pour un état fédéral, civil et démocratique
La Federation Nationale des Associations Amazighes (FNAA) dans son communiqué rendu publique appel les autorités marocaines à cesser toute restriction et toute obstruction visant les libertés individuelles et collectives et de libérer les détenus du Mouvement amazigh. Tout en invite les composantes du mouvement amazigh et du mouvement démocratique et laïque, à poursuivre le combat de masse et des institutions, en vue de construire un état civil et  démocratique,  dans le cadre d'un Maroc fédéral doté  d'une constitution qui consacre la séparation des pouvoirs de l'état de la religion. Ci-après le communiqué :.....   [FNAA] Date : 2013-11-19
 

 
Maroc : Création de la Fédération Nationale des associations Amazighes (FNAA)
Une centaine d’associations Amazighes se sont réunies à Rabat le 9 Novembre 2013, après un long parcours de négociations et concertation, en vue de créer un réseau Amazigh solide doté d’une structure officielle au lieu des anciennes coordinations, rapporte un des organisateurs. Le congrès constitutif a pu élire un bureau de 9 personnes et un conseil de 44 membres et publié le communiqué suivant : .....   [FNAA] Date : 2013-11-10
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
AID AL ADHA:
POURQUOI EGORGER UN MOUTON AU NOM D’ALLAH QUI N’A JAMAIS RIEN DEMANDE DE LA SORTE AUX MUSLMANS DU MOINS? La tradition et les coutumes ont fini par imposer aux responsables, dans une société, en équilibre, d’assurer la sécurité et la protection des citoyens !    [Assermouh Ahmed]

Bonne année 5778 à tous les Amazighs juifs du Monde :
Le 20 septembre 2017 debute le nouvel an juif Roch Hachana en hébreux, pour résumer « Shana Tova" ou,  "bonne année". Cette année sera 5778 dans le monde juif. Nous souhaitons à l’occasion une bonne année à tous les Amazighs de confession juive dans le monde. Les juifs de Tamazgha et du monde entrent ainsi dans la 5778e année de leur calendrier. Au-delà des festivités qui se dérouleront jusqu'au week-end, c'est une période de 10 jours de recueillement qui va être observée jusqu'à "Yom Kippour"(le "Jour du Pardon"), qui aura lieu dans la nuit du 3 au 4 octobre.    [Amazighworld]

Lette d’alerte du Congrès Mondial Amazigh au gouvernement espagnol après son intention d’extrader en Algérie deux militants Mozabites :
Messieurs Les Ministres,
Comme vous le savez certainement, le gouvernement algérien persécute et réprime gravement les Amazighs d’Algérie. Depuis l’année 2013 particulièrement, le peuple amazigh du Mzab est victime de violences raciales exercées par les Arabes algériens avec le soutien avéré des autorités de police et de justice. Durant l’été 2015, une trentaine de Mozabites ont été tués et des centaines ont été blessés dans diverses localités du Mzab, notamment à Ghardaia et Berriane. La police a également arrêté environ 150 Mozabites et les a accusés de « porter atteinte à la sûreté de l’Etat » et à « l’unité nationale ».
   [CMA]

Observatoire : Non à l'extradition vers l'Algérie des deux militants des droits humains amazighs du Mzab, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, incarcérés en Espagne:
L’Algérie a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de ces deux militants pacifistes avec un dossier monté de toutes pièces les accusant de terroristes. Il est de notre devoir d’interpeller les autorités espagnoles. Salah Abbouna et Khodir Sekkouti ont toujours œuvré pacifiquement dans le respect du droit international pour faire valoir les droits fondamentaux, les libertés individuelles et collectives du Mzab (région au sud d’Alger) dont ils sont natifs. Ils ont aussi continuellement dénoncé la violation des droits de l’homme et les exactions que subissent quotidiennement les militants mozabites en Algérie.   [Observatoire Amazigh des Droits et Libertés]

Hommage aux victimes du 9 et 11 septembre 2001 : le Commandant Massoud et les 5000 victimes de World Trade Center:
Il y a seize maintenant, les organisations de l’Islam politique ont orchestré deux attentats politiques meurtriers historiques espacés d’une seule journée : un à Afghanistan et l’autre à New York. Afghanistan, le dimanche 9 septembre 2001 : deux terroristes tunisiens du parti Ennahada ont assassiné le héros national Afghan le commandant Ahmad Shah Massoud. Ils sont Dahmane Abd el-Sattar (mari de l'islamiste Malika El Aroud d'origine marocaine) et Rachid Bouraoui el-Ouaer, deux hommes vivant à Bruxelles, en Belgique. Ils ont pu approcher Massoud grâce à une lettre de recommandation du Centre d'observation islamique    [Mohamed EL OUAZGUITI]

L'affaire des militants pacifiques Mzabs Mr Salah ABBOUNA et Mr Khoudir SEKKOUTI:
En ma qualité de président de l'association Izmulen pour les droits des At-Mzab, association loi de 1901 qui a pour objet "La défense des droits de l'Homme des At-Mzab ", militant politique de l'opposition et des droits de l'Homme, réfugié politique en France depuis le 14 avril 2016, j'alerte l'opinion publique sur les graves accusations lancée par les autorités algériennes contre les deux militants politiques pacifiques mzabs algériens et militants des droits de l'Homme, MM. Salah ABBOUNA et Khodir SEKKOUTI actuellement détenus en Espagne après s'être réfugiés pour demander l'asile.   [Izmulen pour les droits des At Mzab]

Maroc :«Agharas Agharas» du RNI est au bout de son souffle avant même de commencer :
La ministre Lamaia Boutaleb, au nom du parti RNI dans le gouvernement marocain d’El Othmani, vient de le prouver en passant un important contrat à une société qui vienne de se créer Southbridge A&I. La société appartient à son collègue qui vient de rejoindre le bureau politique du RNI au mois de Mai dernier, Mr Hassan Belkhayat que son oncle n’est que Mouncif Belkhayat l'ex-ministre de la jeunesse et dans le même bureau politique du même parti.    [Amazighworld]

Une Fédération marocaine honore une commune française d’avoir dédié un grand édifice à l’Homme libre : L’Amazigh :
La Federation Nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA), une ONG regroupant une centaine d'associations réparties sur tout le territoire marocain, a envoyé une lettre honoraire de remerciement à la commune française Laprade en Charente, à ses élus, à ses habitants et à une liste d’entreprises françaises d’avoir  construit ensemble un très grand édifice très symbolique dédié à l’Homme libre : L’Amazigh. Il s’agit d’un gigantesque AZA (la lettre Z en alphabet Amazighe appelé Tifinagh) symbolisant « L’Homme libre ».    [Amazighworld]

Hommage à la fameuse actrice marocaine Loubna Abidar :
La fameuse actrice Amazighe Loubna Abidar, originaire de la ville Ocre de Marrakech, vient d’annoncer, mercredi 19 juillet 2017, sur un post partagé sur Facebook, être atteinte d'une "maladie maligne de la gorge".  Le site Amazighworld profite de l’occasion pour lui souhaiter un bon rétablissement et surtout pour lui rendre hommage pour plusieurs raisons et en particulier :    [Amazighworld]

La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation :
Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement.    [َAmazighWorld]