Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Izza

 
les services français d'état civil collaborent avec les services consulaires marocaines
De nationalité marocaine, Madame et Monsieur IMMEL Elhabib ont eu une petite fille, née le 21 février 2009 au Centre intercommunal de Créteil. Ils ont choisi de lui donner deux prénoms amazighs (et non seulement un seul) : « Titrit »(étoile) et « Touda » comme deuxième prénom. Précisons que le prénom arabe « Nejma » qui signifie aussi « étoile » en arabe ne pose aucun problème...alors que Titrit n'a pas le droit d'exister, étant donné son origine amazighe. C'est là que l'on réalise combien le racisme anti-amazigh alimente ce stratagème. La joie des parents n'a pas duré longtemps puisque le service d'enregistrement des naissances de l'hôpital a refusé d'enregistrer leur fille sous « Titrit Touda », avant de leur demander d'aller chercher au consulat du Maroc la fameuse liste des prénoms autorisés. Il est donc clair que le service français d'état civil collabore avec le service consulaire marocain, et ce le plus normalement du monde......   [Izza] Date : 2009-04-08
 

 
Le Maroc interdit les prénoms amazighs en France

Les Amazighs (Berbères) sont victimes, comme de nombreux peuples, de discriminations liées à leur culture, leur Histoire, leur identité. En voici une qui concerne le cœur même de leur identité: la discrimination à l'encontre des nouveau-nés amazighs par le prénom. En effet, vous n'êtes pas sans savoir que de plus en plus de cas de discriminations liées au prénom se multiplient (dernièrement aux Pays-Bas); les parents amazighs, ainsi, n'ont pas le droit de donner de prénoms amazighs à leurs enfants. Aussi incroyable que cela puisse paraître, même en France, les ressortissants marocains non naturalisés risquent d'être surpris par l'attitude des services d'état civil. Intéressons-nous à un nouveau cas qui a eu lieu récemment dans cette « patrie des droits de l'homme » qu'est la France. Un état comme vous le savez, allié des Arabes et « ami intime » de la monarchie marocaine... .....   [Izza] Date : 2009-03-28

 

 
Eloge de la déscolarisation! Ou pour l'enseignement de Tamazight
Soucieux de l'état mental, de l'équilibre et du développement cognitif de nos enfants amazighs, nous avons lu le texte qui a servi d'examen aux élèves du COLLEGE Imam Malik à Khouribga (Maroc) (lire le texte complet d'examen ici) . Nous sommes scandalisés mais, malheureusement, non surpris puisque l'école marocaine, ou plutôt l'école arabe, est depuis qu'elle existe, un véritable centre d'Al Qayda, producteur de terroristes et islamistes potentiels. La haine du juif, du chrétien, du non musulman, de l'apostat, des Américains, des Israéliens, fait partie de ces « valeurs humaines » que l'on enseigne quotidiennement dans les établissements scolaires de Tamazgha. Il y a de grandes chances que l'on enseigne la haine du juif même dans un cours de mathématiques ! Après tout, on parle même de « mathématiques arabes »… .....   [Izza] Date : 2009-03-23
 

 
L'arabisation des Amazighs par le prénom : Une pratique colonialiste toujours en vigueur
Ministre marocain de l'Intérieur sous le règne de Hassan II, Driss Basri est décédé le 27 août 2007 à Paris. Mais la liste de prénoms autorisés qu'il avait établi en 1996, elle, est toujours bien vivante, selon les consulats marocains à l'étranger eux-mêmes, et tous les parents qui ont commis l'impardonnable crime de donner un prénom amazigh à leur enfant.Pour embellir son image et parce qu'il s'est engagé dans un processus démocratique aux yeux du monde depuis l'avènement de Mohamed VI, l'état marocain a promulgué un dahir en 2002 qui a officiellement mis fin à l'utilisation de ce document......   [Izza] Date : 2009-03-23
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Organisation IZERFAN/Maroc: Des Militants des causes la terre et l’identité Amazighe sont soumis aux harcèlements:
De nombreux Militants pour la cause de la terre et de l’identité amazigh sont récemment soumis à une suite d’actes d’harcèlement et des menaces par des agents agissant au profit des services du Makhzen, qui utilisent des méthodes révolues et dépassées, ....    [IZERFAN]

Manifeste pour l’Algérie nouvelle:
L’Algérie vit une période exceptionnelle de sa jeune histoire. Jamais, depuis l’indépendance, une telle déferlante humaine n’a secoué le pays sur l’ensemble du territoire. Accumulation de différentes et longues luttes antérieures, ces manifestations populaires et pacifiques réclament, à travers le rejet du 5e mandat et de toute prolongation, la fin du système en place.

Amazighité en danger au Maroc sous occupation arabe:
Les descendants de nos traîtres amazighs vivent bien de l’Islam grâce aux pétrodollars du Proche Orient et l’aval militaire, politique, économique et religieux de la France, de l’Espagne, de l’Angleterre et des Etats Unis.   [Mohammed Hifad]

Kameleddine Fekhar est décédé en prison / Une mort programmée, selon Me Salah Dabouz :
Le militant Kameleddine Fekhar est décédé à l’hôpital Frantz Fanon de Blida. L’ancien élu FFS avait observé une grève de la faim en prison qui avait duré plus d’une cinquantaine de jours. Dans le pavillon carcéral de l’hôpital de Ghardaïa, où il était détenu avant d’être transféré en urgence à Blida, « sa cellule ressemblait à un dépotoir », a expliqué l’avocat et militant des droits de l’homme Me Salah Dabouz, évoquant « une mort programmée » !    [Mamo Malik]

Algérie : mort en détention de Kamel-Edine Fekhar :
Nous venons d’apprendre avec consternation la mort en prison, de Kamel-Edine Fekhar, Mozabite, médecin et défenseur des droits de l’homme. C’est une terrible nouvelle pour ses enfants, sa famille, ses amis, le peuple At-Mzab, les Amazighs et les défenseurs des droits humains et de l’état de droit.   [CMA]

AMA :Condoléances suite à l’assassinat politique du militant amazigh le Dr. Kameleddine Fekhar:
C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons, la triste nouvelle du décès du notre grand militant, ce matin, à l’hôpital « Frantz Fanon » de Bilda, en Algérie, de feu le Dr. Kameleddine Fekhar,   [Rachid Raha]

APPEL: Halte à l’arbitraire, halte à la répression!:
Depuis le 22 février, les Algériennes et les Algériens se battent contre le régime en place – un pouvoir de fait qui, depuis 1962, usurpe la légitimité et confisque le droit au peuple algérien à disposer de lui-même.   [signataires]

Les chikhate du Moyen- Atlas :
Avant d’entamer ce texte, signalons que le vocable « cheikha », après son explication, s’écrira, dans tout le texte qui suivra, sous la forme de « chikha » conformément à sa prononciation en Tamazight ou en darija marocain.   [HAMZAOUI Abdelmalek]

Les Amazighs doivent prendre le pouvoir en Algérie :
Bouteflika est une page que le peuple algérien vient de tourner. Peut-être que son âge et sa santé lui éviterons d'être jugé. Dorénavant il faut se tourner vers le futur. Beaucoup doivent se demander de quoi sera fait l'avenir ?, et qui doit l'incarner?. Des millions de citoyens pacifiques et déterminés aspirent au changement radical.  L'histoire nous a appris que la reconstruction est bien plus difficile que la destruction.    [Id Bawziki ]

Merci, les deux journalistes de France 24 d'avoir schématisé clairement le vrai handicape du plus vieux peuple de la méditerranée:
Le peuple Amazigh est le plus vieux peuple de la région méditerranée, tous les groupes ethniques de son âge qui ont habité de la rive nord, ont complètement disparu ou ont été transformé linguistiquement et culturellement.    [Mohamed EL Ouazguiti]