Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Jawad Abibi

 
Appel à la conscience amazighe
Après avoir lu plusieurs articles et communiqués publiés par quelques sensibilités et militants amazighs, nous avons constaté que chaque lettre que nous lisons ou que nous écrivons en arabe nous transmet une partie du virus arabiste qui prend en lui l'éclosion et l'éclatement. Pour dire que le militant amazigh ne s'est pas encore débarrassé de résidu de la pensée et de la pratique arabiste qui commande son esprit même s'il prétend le contraire. Nous disons ça en pensant à la célèbre expression de grand anthropologue Ibn khaldoun «  les arabes se sont entendus pour ne jamais s'entendre », (..)Je reviens à Ibn Khaldoun pour dire que s'il est encore parmi nous aujourd'hui, il va noter sans aucune hésitation « les amazighs se sont entendus pour ne jamais s'entendre », Ibn Khaldoun ajouterait : « le virus leur a été transmis par les arabes, ces derniers en sont guéris », la citation d'Ibn Khaldoun aurait du finir là! .....   [Jawad Abibi] Date : 2009-06-12
 

 
Les Amazighs face au pouvoir politique ou la quête de l'absolu
Depuis toujours, les Amazighs (Berbères) revendiquent leur identité et leur culture face à un régime qui fait de l'arabité et de l'islam l'identité politique, religieuse et culturelle du peuple marocain. Pour ce régime, tous les marocains sont, par naissance et par définition, arabes et musulmans. Hélas, et logiquement, tous ceux qui osent contredire cette sacro-sainte affirmation ne peuvent être que considérés comme des racistes haineux, voire des traîtres de « l'unité nationale arabe ». Les Amazighs, de leur part, avancent que le Maroc est un pays amazigh depuis la nuit des temps. Pour eux, l'arabité et l'Islam ne sont que des intrus pour l'identité marocaine, qui est par essence berbère et clament, plus généralement, que l'amazighité est le fondement principal de l'identité nord-africaine. Ils utilisent tous les moyens légitimes pour défendre leur thèse, notamment les sciences de la vie, les sciences humaines, sociales, politiques tels le droit, l'histoire, l'anthropologie, l'archéologie et la génétique......   [Jawad ABIBI] Date : 2009-01-23
 

 
Maroc :Un mouchard est mis à la porte par Tankra
L’association Tankra pour la culture et le développement de Grand Tinghir vient de prendre une décision très courageuse, elle vient de mettre à la porte l’un des mouchards de régime en place. Les militants de l’association étaient tous d’accord sur le fait que cette décision doit être considérée comme un acte de reconstitution de l’ATCD. Déjà, symboliquement, la réunion où la question a été discutée a eu lieu le 29 juillet 2008 au même café où s’est tenue la première assemblée de Tankra en 2005. .....   [Jawad ABIBI] Date : 2008-08-07
 

 
L’ATCD de grand Tinghir a organisé une journée d’étude sous thème : « l’histoire de la région : coexistence et tolérance »
 Sous thème « l’histoire de la région : coexistence et tolérance » l’association Tankra pour la culture et le développement (ATCD) de grand Tinghir a organisé une journée d’étude en solidarité avec les détenus politiques amazighs le 12 avril 2008 à la salle des réunions de la municipalité de Tinghir. Cette journée a connu la participation du Professeur universitaire français Didier LE SAOUT venu de l’Université Paris 8, chercheur dans le cadre d’un programme sur « les associations culturelles amazighes au Maroc en Algérie et en France »......   [Jawad Abibi] Date : 2008-04-27
 

 
La Laïcité entre l’Universalisme et l’Amazighisme :
Depuis la nuit des temps, les Amazighs se sont engagés dans un acte perpétuel de militantisme, pour défendre leur existence identitaire en tant qu’un peuple soumis tout le temps et à travers l’Histoire à des occupations étrangères. Aujourd’hui encore, Imazighen se trouvent dominés par le colonisateur arabe, pénétré au Maroc, depuis des siècles,  sous prétexte de l’islamisation. C’est ce prétexte même qui poussent Imazighen à revendiquer la laïcité, le seul principe capable de révéler la réalité de l’occupation arabe, et de reprofaner le profane sacralisé, ce qui permettra par la suite au Mouvement Amazigh d’acquérir une grande légitimité dans son action de libération......   [Jawad Abibi] Date : 2007-12-10
 

 
Le gouvernement ELFASSI inaugure ses crimes contre l’Amazighité à Imtghern (Errachidia) :
houcine ouzzig
El Fassi

Sous le haut patronage du roi du Maroc, qui a nommé Abbas ELFASSI l’un des plus Amazighophobes du monde sur la tête du gouvernement marocain, ce dernier inaugure sa vengeance contre les Amazighs à Imtghern, après la condamnation des détenus politiques du Mouvement Culturel Amazigh. En plein injustice et sans respect d’aucune procédure pénale les étudiants innocents se trouvent condamnés à 14 ans d’emprisonnement ..... .....   [Jawad Abibi] Date : 2007-10-29

 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Les inoubliables : les maîtres de l'art Amazighe :
En tant qu’arumi féru de poésie berbère, j’ai eu grand plaisir à avoir entre les mains  le manuscrit Les Oubliés. Les maîtres du chant amazigh.(2016), d’Abdelmalek Hamzaoui1.Ce recueil traite des poètes amazighes d’une région du Maroc central longtemps connue sous le nom de Fazaz – équivalent en gros à la partie occidentale du Moyen-Atlas.  Il s’agit là d’un champ poético-musical devenu un parent pauvre comparé à d’autres formes marocaines (musique andalouse, melhun, Gnaoua, Hamdacha, ‘Aissaoua, etc.), qui tiennent peut-être un peu trop facilement la vedette. Délaissée, ...    [Abdelmalek Hamzaoui]

Lettre d'un Amazigh au Caïd Salah,:
Mon général, avec tous mes respects pour votre grade et votre âge ! Caïd Salah, au nom du vrai Dieu universel, ôtez-vous de notre soleil amazigh!   [Mohammed Hifad]

Honte à vous: La loi organique de la honte sur l’officialisation de la langue amazighe enfin adoptée:
La loi organique de la honte sur l’officialisation de la langue amazighe enfin adoptée par les faux députés, suivant certainement des consignes d’en haut, mais grâce à la Révolution algérienne dont le Maroc craint la contagion et non aux stériles manifestations pacifiques des dits militants amazighs et la honte de leurs glorieux Ancêtres.   [Mohammed Hifad]

Le Congrés Mondial Amazigh au général Gaid Salah: ne touchez pas à mon drapeau Amazigh Mr Gaid Salah ! :
Alger, la rédaction : L’organisation Congres Mondial Amazigh, une ONG regroupant plusieurs branches du mouvement amazigh en Afrique du Nord, a publié aujourd’hui un communiqué très critique envers le général Ahmed Gaid Salah à l’issue de son intervention d’interdire en Algérie de brandir le drapeau de l’identité Amazighe en Afrique du Nord dans les manifestations populaires contre le système de ce général qui ont déjà cumulé à ce jour la 15eme semaine. (la rédaction) Ci-après le communiqué :    [CMA]

L'apport de l'intelligence artificielle pour l'Amazigh : Table ronde:

Organisation IZERFAN/Maroc: Des Militants des causes la terre et l’identité Amazighe sont soumis aux harcèlements:
De nombreux Militants pour la cause de la terre et de l’identité amazigh sont récemment soumis à une suite d’actes d’harcèlement et des menaces par des agents agissant au profit des services du Makhzen, qui utilisent des méthodes révolues et dépassées, ....    [IZERFAN]

Manifeste pour l’Algérie nouvelle:
L’Algérie vit une période exceptionnelle de sa jeune histoire. Jamais, depuis l’indépendance, une telle déferlante humaine n’a secoué le pays sur l’ensemble du territoire. Accumulation de différentes et longues luttes antérieures, ces manifestations populaires et pacifiques réclament, à travers le rejet du 5e mandat et de toute prolongation, la fin du système en place.

Amazighité en danger au Maroc sous occupation arabe:
Les descendants de nos traîtres amazighs vivent bien de l’Islam grâce aux pétrodollars du Proche Orient et l’aval militaire, politique, économique et religieux de la France, de l’Espagne, de l’Angleterre et des Etats Unis.   [Mohammed Hifad]

Kameleddine Fekhar est décédé en prison / Une mort programmée, selon Me Salah Dabouz :
Le militant Kameleddine Fekhar est décédé à l’hôpital Frantz Fanon de Blida. L’ancien élu FFS avait observé une grève de la faim en prison qui avait duré plus d’une cinquantaine de jours. Dans le pavillon carcéral de l’hôpital de Ghardaïa, où il était détenu avant d’être transféré en urgence à Blida, « sa cellule ressemblait à un dépotoir », a expliqué l’avocat et militant des droits de l’homme Me Salah Dabouz, évoquant « une mort programmée » !    [Mamo Malik]

Algérie : mort en détention de Kamel-Edine Fekhar :
Nous venons d’apprendre avec consternation la mort en prison, de Kamel-Edine Fekhar, Mozabite, médecin et défenseur des droits de l’homme. C’est une terrible nouvelle pour ses enfants, sa famille, ses amis, le peuple At-Mzab, les Amazighs et les défenseurs des droits humains et de l’état de droit.   [CMA]