Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Kamel Daoud

 
L’Arabie saoudite, un Daesh qui a réussi
Daesh noir, Daesh blanc. Le premier égorge, tue, lapide, coupe les mains, détruit le patrimoine de l’humanité, et déteste l’archéologie, la femme et l’étranger non musulman. Le second est mieux habillé et plus propre, mais il fait la même chose. L’Etat islamique et l’Arabie saoudite. Dans sa lutte contre le terrorisme, l’Occident mène la guerre contre l’un tout en serrant la main de l’autre. Mécanique du déni, et de son prix. On veut sauver la fameuse alliance stratégique avec l’Arabie saoudite tout en oubliant que ........   [Kamel Daoud] Date : 2016-07-21
 

 
Pourquoi les islamistes sont-ils angoissés par la femme ?, par Kamel Daoud
Se lever le matin, puis lire une information brève dans un journal arabophone de Londres : le savant théologien saoudien, le cheikh Abd Errahman Ben Nasser El Barek, a annoncé que le droit de conduire pour les femmes « va ouvrir les portes de l’enfer pour le Royaume » qui lui donne son salaire. Que cela va conduire à la corruption, le mal, les maux et le désastre......   [Kamel Daoud] Date : 2015-08-03
 

 
Kamel Daoud : Allah est Grand, l'Arabie est très petite, Michelle est belle
Cheveux contre Royaume. Titre d'un poème possible ou déjà épuisé. Ou de l'actualité. A l'enterrement d'un autre Roi d'Arabie, il y a eu le monde et le monde entier. Entre autres, Michelle Obama et son époux. Moment d'interrogations protocolaires : ira-elle cheveux nus ou voilée ? La première dame du monde a opté pour les cheveux nus, face à des monarques aux cheveux cachés et aux femmes enterrées. .....   [Kamel Daoud] Date : 2015-02-02
 

 
Bouteflika même dans les manuels scolaires
Vu sur le livre d’éducation civique 2ème année moyenne, école algérienne : le portrait de Bouteflika, Abdelaziz, en couverture. Avec une autre photo à l’intérieur. De mémoire floue du chroniqueur, c’est la première fois. Du moins depuis Boumediene. On a le culte du Régime comme Père du peuple dans la tradition algérienne, mais presque pas celui du culte d’une seule personne dans le pays de « un seul héros, le peuple ». .....   [Kamel Daoud] Date : 2014-09-21
 

 
Youcef de Ghardaïa dans le puits de sa nation
C’est le mouvement d’autonomie contre le mouvement d’autonomie. Avant-hier, à Tizi Ouzou, ont marché le MAC, le MAK et le MAM. Mouvement d’autonomie de la Kabylie, des Chaoui et des M’zab. En face, il y a le mouvement d’autonomie du régime. Les quatre sont une minorité démographique ou politique ou médiatique. Au choix. L’hyper centralisme d’Alger a provoqué des demandes d’autonomie qui sont pensées comme une solution du moindre mal : puisque je ne peux pas sauver le pays, je sauve ma partie du pays du naufrage du pays. C’est aussi une revendication en face d’un régime minoritaire qui ne répond plus à rien sauf à lui-même.....   [Kamel Daoud] Date : 2014-09-02
 

 
En quoi les musulmans sont-ils utiles à l’humanité?
Hirsute, violent, édenté, sale, yeux exorbités, rageur, ongles courbés, intolérant, affamé, cannibale et impossible à fréquenter. C’est le portrait imposé de « l’arabe », alias le musulman de souche, de l’Océan à l’Océan. De quoi vous donner envie de préciser l’essentiel de l’avenir : je suis algérien et pas arabe. Je suis humain et j’ai le choix d’être musulman ou pas. A ma manière, discrètement, entre moi et le ciel, Dieu et le murmure.Car pour le reste, je n’en veux plus ! Je ne veux pas le dire, le répéter, y insister ni le revendiquer, ni le proclamer. Sur la scène de la création vaut mieux se proclamer aujourd’hui extraterrestre que musulman. Car cette nationalité céleste détient désormais le monopole de la bêtise, de la capacité d’être manipulable jusqu’à l’absurde, de l’idiotie, de la détresse et du meurtre et des fatwas surréalistes. .....   [Kamel Daoud] Date : 2014-07-24
 

 
Ce pourquoi je ne suis pas « solidaire » de Gaza
Non, le chroniqueur n’est pas « solidaire » de la Palestine. Le mot solidaire est entre guillemets. Car il a deux sens. D’abord non à la « solidarité » sélective. Celle qui s’émeut du drame palestinien parce que se sont des Israéliens qui bombardent. Et qui, donc, réagit à cause de l’ethnie, de la race, de la religion et pas à cause de la douleur. Celle qui ne s’émeut pas du M’zab, du Tibet ou de la Kabylie il y a des ans,.....   [Kamel Daoud] Date : 2014-07-13
 

 
Egypte, Tunisie etc. : y a-t-il un autre avenir que «l'algérien ?»
Jour zéro de l'an de la fitna bis. Question abusive et réponse facile: où va l'Egypte ? Elle va vers l'Algérie. Autant que la Tunisie. Pour ce second pays, on semble être dans la phase 90: celle de la bonne santé du FIS triomphant, du délire Ghozali, du trouble de vision et de locution de Chadli et de l'assassinat des intellectuels. Question subséquente : pourquoi les fascistes commencent-ils toujours par tuer les poètes, les élites et ceux qui croient qu'il faut penser et pas croire? Quel est le lien?.....   [Kamel Daoud] Date : 2013-11-01
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
La Kabylie de nouveau en pointe et montre l'exemple en boycottant la langue arabe:
Bravo à vous les frères et seours kabyles, vous avez enfoncé un coin contre l'occupation idéologique arabo-musulmane . C'est une action pacifique qui aura  une portée considérable surtout si elle ne s'arrête pas en si bon chemin. Vous avez décidé et c'est tout à votre honneur de boycotter l'apprentissage de la langue arabe qui est sommes toutes qu'une langue d'occupation. incarnée par des personnages ingrats et peu reconnaissants.    [id Bawziki]

Qui a poussé les Amazighs à passer au boycott de la langue Arabe? :
C’est ça la vraie question qu’il faut se poser aujourd’hui en Afrique du Nord et non pas pourquoi ils ont décidé ainsi. Et si on veut être plus politicien qu’elle sera la prochaine étape du combat identitaire Amazighe en Afrique si on continu toujours à briser cet espoir des millions de populations Amazighes ? En effet, lorsque le combat identitaire Amazigh a commencé un certain printemps Amazigh du 20 Avril 1980, personne ne s’est imaginé qu’un jour, après 38 ans, les enfants de ces mêmes militants Kabyles du printemps Amazigh vont enfin boycotter l’enseignement de la langue Arabe dans les écoles.    [Mohamed El ouazguiti]

Mémoire et Histoire des Juifs du Maroc : jeudi 15 novembre à 19h à la synagogue de Copernic :

Pour celle et ceux qui croient que le rêve est notre deuxième vie:
Notre vie lunaire de la nuit, qualifiée de "sommeil" et de "rêve", équilibre notre vie solaire du jour et réciproquement.   [Mohammed Hifad]

Culture: Les pays francophones tiennent leur 17ème sommet en Arménie:
L'Organisation Internationale de la Francophonie invite les dirigeants des Etats adhérents à prendre part au 17ème sommet prévu de se tenir les 11 et 12/10/2018 en Arménie pour faire le bilan des 2 années passées consacrées au 16ème sommet tenu en Novembre 2016 à Madagascar (Afrique).   [Mohamed Dassari]

Maroc : Communiqué de solidarité avec la présidente du conseil communal de Tafraout El mouloud:
Au Maroc du XXIe siècle, les femmes qui occupent des postes de responsabilité continuent à lutter pour remplir leur devoir citoyen. Malgré ce que la femme marocaine a démontré en efficacité et en performance dans l’accomplissement des taches qui lui ont été assignées, et en dépit des dispositions légales   [Associations]

Malgré les difficultés, la situation au Maroc est meilleure qu’en France: le chef du gouvernement et des frères musulmans marocains:
Les réseaux sociaux marocains ont fait circuler cette photo fabriquée montrant des dirigeants des pays européens, en Patera de migration clandestine direction le Maroc.    [Moha Buwawal]

Après le Tamazight, c’est le tour de ses martyrs à profaner leurs tombes:
Des assaillants inconnus ont profané la tombe du martyr de la cause Amazigh Omar Khalk, dit "Izem". L’étudiant universitaire poignardé en plein enceinte de l’université de Marrakech au Maroc par des arabo-islamistes, aujourd’hui en justice.   [Amazighworld]

L'Institut Royal de la Culture Amazighe rend hommage à l'Ecrivains Amazighe feu le Dr El Manouar Mohamed le 12 Octobre 2018.:

LA MONTAGNE MAROCAINE ET LE POUVOIR CENTRAL : UN CONFLIT SECULAlRE MAL ELUCIDE * :
La montagne marocaine, telle qu'on la connaît à travers 1'histoire, a toujours abrité des populations refusant toute soumissions aux différents pou- voir centraux établis dans le plat pays (1). " La montagne, écrit J. Célérier, est par excellence le "Bled es-Siba", le pays des tribus insoumises où le sultan n'a pu établir un minimum d'ordre, où le morcellement en groupes ennemis obligeait naguère les pacifiques voyageurs à multiplier d'onéreux protecteurs. (...) Les Sultans les plus intelligents et les plus énergiques se sont épuisés à lutter contre cette force centrifuge qui est le produit essentiel de la montagne " (1 bis).    [Ali Sedqi Azaykou]