Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Luis Falc��n Rivero,

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Motion de soutien de l’APMM à Kamira Nait Sid:
Les membres de l’Association des Populations des Montagnes du Monde (APMM) ont appris avec stupeur et consternation l’arrestation et la détention provisoire en Algérie, depuis le 24 août 2021, de Kamira Nait Sid, vice-présidente de l’APMM Afrique du nord et co-présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA).    [APMM]

CONTRE L’AMNESIE: A propos du Dahir dit «berbère» de 1930, LE MESSAGE DU SULTAN:
Les « nationalistes » marocains, c’est-à-dire ceux qui ont collaboré avec la France coloniale en trahissant la résistance armée amazighe, ont fait de la lutte contre le Dahir « berbère » de 1930, leur acte de naissance et, plus tard, ont fondé, en 1934, la première structure politique « Koutlat Al Amal Al Watani » et affirmèrent dans les premières lignes de leur déclaration: « Nous remercions les autorités du Protectorat pour avoir ramené la paix dans notre pays » (c’est-à-dire : merci d’avoir maté la résistance amazighe par l’aviation et l’artillerie).   [Moha Moukhlis]

Ministère des Habous, La vaccination serait une fatalité divine:
Des postes Facebook ont partagé la lettre émise par le Ministère des Habous marocain et des Affaires Islamiques (signé par Moha Ouamane / Secrétariat général) et dans laquelle ce dernier a sommé les Délégués régionaux de son département de consacrer le prêche du vendredi 05 novembre 2021 – sur tous le territoire du royaume – à la vaccination,   [Moha Moukhlis]

Maroc : Traité pour l'organisation du protectorat français dans l'empire chérifien (Fès, 30 mars 1912) :
Après la conférence d'Algésiras (1906) qui visait à préserver l'intégrité et l'indépendance du Maroc, la tentative de modernisation de l'État marocain pour échapper aux convoitises des Européens, notamment de la France, de l'Espagne et de l'Allemagne, échoue. Le sultan Moulay Abd el-Hafid, assiégé par plusieurs tribus dans sa capitale, Fès, demande l'intervention militaire de la France, ce qui provoque une crise avec l'Allemagne.    [Moha Moukhlis]

Décès de Jaime Saenz, ancien Vice-Président du CMA :
Jaime Saenz, vient de nous quitter à l’âge de 82 ans, ce 30 octobre 2021 chez lui à Arrucas, dans l’ile de Gran Canaria, dans l’archipel Canarien    [CMA]

Déclaration universelle des droits de l'homme traduite en Touaregue: le TIFINAGH:
La déclaration universelle des droits de l'homme a été traduite dans l’écriture Touareg, le TIFINAGH. Cette traduction est prise en compte. Un pas important pour la promotion et prise en compte de la culture Touareg.   [Anana Kel Assouf]

Hommage de Ferhat M'henni au défunt Ahmed Adghirni ..:
C'est un homme de valeur que vient de perdre le Mouvement Amazigh. Ahmed Adghirni, le brillant avocat de la cause amazighe au Maroc se battait sans relâche pour la reconnaissance de la langue amazighe en tant que langue officielle du pays.   [Ferhat Mehenni]

La France veut se réconcilier avec l’Afrique sans les Imazighen !!!:
Pour contrer le sentiment anti-français, qui s’est répondu exponentiellement en Afrique ces dernière années, le président français Emmanuel Macron a une solution miraculeuse : la France va débloquer un fonds d’innovation pour la démocratie de 30 millions d'euros pour « soutenir la société civile africaine ».   [Mohamed El ouazguiti]

La Berbèrie n'est pas un 'NO MAN'S LAND' :
Ce texte interpelle tout Amazigh non pas par ses erreurs éhontées, mais par cette façon d'afficher à répétition le mot "Algérie" comme s'il s'agit d'une belle médaille de fierté alors que ce n'est rien d'autre qu'une humiliation à toute personne qui en fait usage en Afrique du Nord.    [id Bawziki]

Serais-je le petit fils du rebelle Soussi Alī ibn Yidder ?:
Je retiens du document ci-dessous (1) ceci : « L’arrivée dans la plaine du Sous du corps expéditionnaire d’Abū Dabbūs, au début du mois de šawwāl 665 (fin juin 1267) semble avoir provoqué un vent de panique parmi les populations locales. Ainsi la plus grande partie des récoltes de la vallée avait été emportée jusqu’à la forteresse de Tīzeġt   [Mohammed Hifad]