Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Madjid Ait Mohamed

 
REFLEXION SUR LA PLURALITE ALGERIENNE
Le concept d’algérianité suppose la pluralité et la diversité de sa composante pleine et entière sans distinction et prédominance aucune ainsi que le rejet de toute forme d’unicité d’où qu’elle vienne et sous toutes ses formes, identitaires, linguistiques, religieuses, culturelles et autres. Il est le point cardinal de toute ligne organisationnelle.....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2017-06-27
 

 
Assirem u Seggaws 2967 (Amazigh) Amaynut (Espoir du Nouvel An 2967 Amazigh)
Le sentiment d’espérance à répétition pour une Algérie guérie de la négation chronique de son identité, de ses souffrances et de ses blessures se moque bien de l'éloignement, de la distance du temps, de l'absence ; on peut espérer qui est au loin, on peut espérer qui n'est pas à portée de bras. C'est une autre forme d'espérance, qui fait la part belle à l'imaginaire, .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2017-01-16
 

 
Mise au Point à Monsieur Yassine Temlal au sujet de ses Déclarations sur l’officialisation de Tamazight
Je ne pense pas être sur la même longueur d'onde que Mr Yassine Temlal au sujet de l'interview qu'il a donné au Journal FFS, "Libre Algérie", que j'ai lu au début des années 1980, au sujet de la reconnaissance nationale et officielle de Tamazight car au sens juridique du terme elle n'est ni l’un ni l’autre, formellement, du fait que la supposée constitutionnalité manque de clarté à partir du moment où elle est suivie du terme « également » et du préambule qui précise aussi bien dans la version arabe que française l’appartenance de l'Algérie à la terre et au pays arabe......   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2016-07-19
 

 
France : Mise au Point à Mme la Ministre française de l’éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Dans un média, la ministre française, Najat Baloud Belkacem, de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la recherche a, en plus d’être que l'arabe soit enseigné à l'école, rappelé que cette langue, qui d'après elle, est la langue commune de 26 pays de la planète (?). En outre dans son projet sur l'éducation nationale où figure le Turc, le croate, le serbe, etc. on relève une absence de taile qui passe pour être la 1ere langue étrangère (Tamazight) parlée en France de part sa représentativité citoyenne composée de 11 pays dont l’un est celui de ses parents « Rif – Maroc- » . .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2016-06-25
 

 
Que reste - t-il à vendre ou à détruire qui ne l’est déjà ?
Il est des personnes qui confondent les idéaux de novembre 1954 et l’Algérie d’aujourd’hui, dominée par une oligarchie et un diadoque depuis 1962, qui n’ont rien à voir avec ceux pour lesquels est tombé au champs d’honneur le père de M’henni Ferhat qui, lui même, a reprit politiquement le flambeau de son aïeul pour parachever son œuvre d’une Algérie réellement libre et.....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2015-10-28
 

 
Non jeuneurs : descente policière par effraction dans un lieu prive et ferme ou inquisition de l’état ?
On pensait  que la chasse aux non jeuneurs ne récidivera pas en ce mois de ramadhan de l’année 2015. Tel n’est pas le cas malheureusement à Akbou , wilaya (département) de Bejaïa, où il y eut récidive apparentée à de l’inquisition. En effet, selon le oui dire et certains journaux de la presse nationale, au cours de la journée du 23 la police a fait irruption en fracassant la porte d’un local où étaient enfermées des personnes qui  ne faisaient pas le jeune. Une fois à l’intérieur, ces policiers ont demandé aux non jeuneurs  leurs cartes d’identité que ces derniers ont refusé de remettre, arguant que rien ne justifie cette injonction, car ils sont dans un lieu privé et fermé. Cela a faillit dégénérer  et les policiers inquisiteurs ou les zélés n’avaient d’autre choix que de partir sans aller plus loin dans leurs intervention qu’on peut taxer d’ouverture aux milices informelles  versions iranienne ou afghane et pourquoi pas Daech . Ayant apprit cette descente hors la loi de la police, des citoyens se sont rendus, en nombre,  au commissariat de police de cette ville pour demander  des explications sur ce comportement inqualifiable et susceptible, en cette période, d’alimenter l’imprévu très perceptible. .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2015-06-30
 

 
Algérie : la révision constitutionnelle 2014, Entre Méthode Machiavélique du Pouvoir et Réelle Méthode Démocratique
Depuis l’avènement de l’indépendance territoriale (celle du peuple reste à réaliser), il nous est sorti un thème appelé juridique, politique et administratif non pas pour le devenir de l’Algérie, mais pour justifier la main mise sur ce dernier par des prédateurs. A chaque fois, il est fait appel à un texte de lois qu’ils appellent « constitution ou loi fondamentale ». Par son nombre, nous avons battu le record mondial. .....   [Madjid Ait Mohamed] Date : 2014-08-12
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
La Kabylie de nouveau en pointe et montre l'exemple en boycottant la langue arabe:
Bravo à vous les frères et seours kabyles, vous avez enfoncé un coin contre l'occupation idéologique arabo-musulmane . C'est une action pacifique qui aura  une portée considérable surtout si elle ne s'arrête pas en si bon chemin. Vous avez décidé et c'est tout à votre honneur de boycotter l'apprentissage de la langue arabe qui est sommes toutes qu'une langue d'occupation. incarnée par des personnages ingrats et peu reconnaissants.    [id Bawziki]

Qui a poussé les Amazighs à passer au boycott de la langue Arabe? :
C’est ça la vraie question qu’il faut se poser aujourd’hui en Afrique du Nord et non pas pourquoi ils ont décidé ainsi. Et si on veut être plus politicien qu’elle sera la prochaine étape du combat identitaire Amazighe en Afrique si on continu toujours à briser cet espoir des millions de populations Amazighes ? En effet, lorsque le combat identitaire Amazigh a commencé un certain printemps Amazigh du 20 Avril 1980, personne ne s’est imaginé qu’un jour, après 38 ans, les enfants de ces mêmes militants Kabyles du printemps Amazigh vont enfin boycotter l’enseignement de la langue Arabe dans les écoles.    [Mohamed El ouazguiti]

Mémoire et Histoire des Juifs du Maroc : jeudi 15 novembre à 19h à la synagogue de Copernic :

Pour celle et ceux qui croient que le rêve est notre deuxième vie:
Notre vie lunaire de la nuit, qualifiée de "sommeil" et de "rêve", équilibre notre vie solaire du jour et réciproquement.   [Mohammed Hifad]

Culture: Les pays francophones tiennent leur 17ème sommet en Arménie:
L'Organisation Internationale de la Francophonie invite les dirigeants des Etats adhérents à prendre part au 17ème sommet prévu de se tenir les 11 et 12/10/2018 en Arménie pour faire le bilan des 2 années passées consacrées au 16ème sommet tenu en Novembre 2016 à Madagascar (Afrique).   [Mohamed Dassari]

Maroc : Communiqué de solidarité avec la présidente du conseil communal de Tafraout El mouloud:
Au Maroc du XXIe siècle, les femmes qui occupent des postes de responsabilité continuent à lutter pour remplir leur devoir citoyen. Malgré ce que la femme marocaine a démontré en efficacité et en performance dans l’accomplissement des taches qui lui ont été assignées, et en dépit des dispositions légales   [Associations]

Malgré les difficultés, la situation au Maroc est meilleure qu’en France: le chef du gouvernement et des frères musulmans marocains:
Les réseaux sociaux marocains ont fait circuler cette photo fabriquée montrant des dirigeants des pays européens, en Patera de migration clandestine direction le Maroc.    [Moha Buwawal]

Après le Tamazight, c’est le tour de ses martyrs à profaner leurs tombes:
Des assaillants inconnus ont profané la tombe du martyr de la cause Amazigh Omar Khalk, dit "Izem". L’étudiant universitaire poignardé en plein enceinte de l’université de Marrakech au Maroc par des arabo-islamistes, aujourd’hui en justice.   [Amazighworld]

L'Institut Royal de la Culture Amazighe rend hommage à l'Ecrivains Amazighe feu le Dr El Manouar Mohamed le 12 Octobre 2018.:

LA MONTAGNE MAROCAINE ET LE POUVOIR CENTRAL : UN CONFLIT SECULAlRE MAL ELUCIDE * :
La montagne marocaine, telle qu'on la connaît à travers 1'histoire, a toujours abrité des populations refusant toute soumissions aux différents pou- voir centraux établis dans le plat pays (1). " La montagne, écrit J. Célérier, est par excellence le "Bled es-Siba", le pays des tribus insoumises où le sultan n'a pu établir un minimum d'ordre, où le morcellement en groupes ennemis obligeait naguère les pacifiques voyageurs à multiplier d'onéreux protecteurs. (...) Les Sultans les plus intelligents et les plus énergiques se sont épuisés à lutter contre cette force centrifuge qui est le produit essentiel de la montagne " (1 bis).    [Ali Sedqi Azaykou]