Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mohamed Chtatou

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
DECLARATION du Collectif des amis du manifeste de l’Algérie nouvelle (CAMAN) :
Ce 20 février 2020, le peuple algérien s’apprête à commémorer le premier anniversaire du soulèvement civique et politique contre le système autoritaire en place. La semaine dernière, les manifestations populaires et pacifiques de Kherata, toujours dans le même cadre, confirment la détermination sans faille    [Collectif des amis du manifeste de l’Algérie nouve]

Le pays Touaregue : Rapport annuel de l’organisation IMOUHAGH international pour la justice et la transparence pour l’année 2019:
L’organisation Imouhagh international est une organisation militante en faveurs des droits de l’Homme et particulièrement ceux du peuple Imuhagh. Elle porte la lourde responsabilité morale et humanitaire de dénoncer toute forme d’atteinte aux droits des Imouhagh dans leurs pays respectifs. Cette organisation de défense de droits de l’Homme a pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir ou à faire cesser les violations graves des droits humains. Elle dénonce les abus, l’injustice et la discrimination.   [Organisation Imouhagh]

Pas à ce point M. Ouihmane - Pas au Nom de Hemmou et Mamma!:
Tu as droit à ton opinion, mais pas à insulter l’âme de Hemmou. Hemmou, mon cousin, ce beau jeune et gentil gars, qui a donné sa vie pour ce territoire marocain, amazigh, le Sahara. Ma tente a reçu ses effets personnels, mais pas son corps. Il est enterré au Sahara, dans un coin a toponymie amazighe. Aucun membre de ma famille n’a eu la chance de se recueillir sur sa tombe.    [Umimun]

En Afrique du Nord on double les lieux de culte pour prier dieu de s’occuper des citoyens:
Cette photo, prise en Afrique du nord (Tamazgha) et très probablement au Maroc, résume toute la politique des états de la rive sud de la méditerranée. On construit deux mosquées et deux minarets dans un village marginalisé du pays profond qui a zéro hôpital, zéro route goudronnée, zéro école, zéro tribunal, zéro maison de jeunes, zéro lycée, zéro terrain de sports etc….    [Moha Bouwawal]

CMA : Yennayer 2970 – 2020:
A chaque début de nouvelle année amazighe, un rapide regard sur l’année qui vient de s’écouler nous rappelle la répétition des actes de négation de notre identité, le racisme, la haine, les violences, la prison, l’exil forcé, la mort et la poursuite implacable du processus de destruction de tout ce qui représente l’amazighité dans tous les pays de Tamazgha.    [CMA]

Conference à Marrakech : Bilan de l’Amazighité au Maroc, Après une décennie de reconnaissance et une décennie d’officialisation :

Libye: le CMA appelle à l’arrêt des ingérences étrangères et la mise des populations civiles sous protection internationale :
Depuis la chute du régime de Kadhafi, la Libye s’est enlisée dans une guerre civile qui a fait des milliers de morts, de blessés et de déplacés. De nombreuses infrastructures dont des écoles, des habitations, des hôpitaux, des aéroports et des routes ont été détruites ou gravement endommagées. Le pays est dans un état de délabrement avancé.   [CMA]

Assirem u(*) Seggaws 2970 (Amazigh) amaynu (Espoir du Nouvel An 2970 Amazigh correspondant à l’année Grégorien 2020):
Le sentiment d’espérance à répétition pour une Algérie guérie de la négation chronique de son identité, de ses souffrances et de ses blessures se moque bien de l'éloignement, de la distance du temps, de l'absence ; on peut espérer qui est au loin,   [Madjid Ait Mohamed]

Un document nous décrit la manière dont Yennayer était fêté en Andalousie il y a plus de 8 siècles, :
mon intention, à travers la publication de cette courte note, est de simplement présenter aux lecteurs un document historiquement daté dont nous espérons qu’il enrichira notre connaissance de Yennayer tel qu’il a été célébré à une époque déterminée de notre longue histoire maghrébine. Le document en question intéresse la période islamique et nous décrit la manière dont Yennayer était fêté, il y a plus de 8 siècles, par nos ancêtres, dans une ville de l’Andalousie, aussi importante que Cordoue.    [Hmed-Amine Dellaï]

Lucidité oblige !:
Tant que les Amazighs n'ont pas compris que les religions sont des identités sous l'enveloppe du divin et n'inventent pas leurs propres religions et Dieux, ils resteront toujours divisés et dominés par les autres.   [Mohammed Hifad]