Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mohamed EL MANOUAR

 
AHERDAN, TEMOIN DE SON TEMPS: MEMOIRES 1942-1961
Le récit d’Aherdan, un témoin privilégié, me rappelle, dans sa substance, ses recoins et ses subtilités, le tonitruant et foudroyant article d’Emile Zola : « J’accuse… ! Lettre au Président de la République » publié dans l’Aurore, à la première page, le 13 janvier 1898. Cette nouvelle publication traduit une liberté de pensée et d’esprit. Il procède d’un souci d’exhumer les non-dits d’une période mise, des décennies durant, sous le boisseau. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2014-02-13
 

 
L’AMAZIGHOPHOBIE
De quoi, de qui, ont-ils peur ? Des imazighen ? « Trêve de pusillanimité » me disait dans d’autres circonstances, souvente-fois, subrepticement, regimbant dans son espièglerie devenue coutumière, mon ami Hha Oudadess. Un poète, comme V. Hugo le définissait : « un monde enfermé dans un homme ». C’est tout Hha. Il est tout un monde enfermé dans un petit bonhomme. Il est amazigh, comme tous les imazighen. Entier, sans couture apparente. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-09-10
 

 
L’ORGANISATION COLONIALE : Le cas du sud marocain.
L’organisation territoriale, administrative, politique, sociale est une préoccupation majeure qui s’inscrit en profondeur dans la gouvernance des affaires publiques et revêt ainsi une acuité d’importance. Elle est et restera primordiale pour l’image des élites et du politique d’une façon générale. Comment cette organisation a évolué et qu’elle en est la quintessence à travers une escapade furtive dans une sorte de microcosme rural de notre pays ?.....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-10
 

 
Tamgrut, du spirituel au temporel
Le Sud Marocain ne cesse de surprendre. Il hante les esprits les plus incrédules, force l’admiration et impose un silence religieux autant les sons et les sens sont imperceptibles et envoûtants. Tamgrut est de cette espèce. Le nom est magique, évocateur d’un passé, pour dire le moins, glorieux. Il est associé à toute cette région du Maroc méridional, le Dra, déjà connu au temps des Romains. Pline le nommait flumen Darat. Virtuve, l’appelait Dyris. Il est un haut lieu de l’histoire du pays. Les superbes ensembles architecturaux qui jalonnent la vallée se singularisent par leur beauté hallucinante. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
chefs-d’œuvre en peril
Ce n’est pas une émission de télévision, loin s’en faut. Non, c’est un appel pour non-assistance à patrimoine en danger, délit gravissime car il est à dimension humaine. En effet, les grandes problématiques qui nous interpellent tous sont plurielles et intéressent, sans exclusive, l’ensemble de la communauté. Elles ont attrait au patrimoine architectural de tout le sud marocain où les anciens igherman connaissent des destructions massives sous les yeux hilares  des autorités, des élus et de la société civile. L’écho s’en est fait à différentes reprises par ceux qui en subissent l’affront au quotidien......   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
OUARZAZATE, L’ETYMOLOGIE DU NOM.
A l’entendre, on ne peut s’empêcher d’être obnubilé par un son imperceptible venu du désert à l’amble de ses pas cadencés. Ses mirages coutumiers qui nous ont toujours fait rêver par leurs allures fantasmagoriques et leurs particules miraculeuses tombées du ciel qui nous coupent le souffle de la vie plus réaliste de nos moments diurnes et nocturnes dans ces aires muettes et toutes de magie. Le nom zigzague, glapisse joyeusement dans tous les sons, dans tous les sens, fait rêver, hallucine par sa connotation sublime, presque poétique, intrigue par son alchimie magique et hors du temps......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-16
 

 
Hommage à Tamazight, Lalla Fadma.
Chetto, ma seule amie encore de ce monde est loin d’être myope. Elle ne bat jamais de l’aile. Elle ne se lasse point de me dire que, dans une langue qui n’est pas sienne, ces reîtres ne cessent de l’intimider, de l’insulter, de la harceler, de la contraindre à rester muette, d’aller habiter ailleurs, comme si c’étaient eux qui avaient construit cette demeure…
Esseulés, la rage de ne pouvoir vaincre, l’envie de ne plus être, à coup sûr, les tuent, les morfond......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-06
 

 
Tamazight, toute faite de poésie, tu es.
Minorée, marginalisée, sans le pouvoir, par un certain Pouvoir, la poésie tamazight demeure un art. Elle est l’art de s’exprimer, de communiquer, d’être en communion avec les siens, avec l’autre, avec les autres. A  celles qui l’ont suivies, elle est ainsi création et innovation. La poésie tamazight n’échappe point à la règle. Elle est la règle. Elle est l’expression, la sujétion du dit et du non-dit. Elle est la suggestion de quelque chose, une chose qui sous-tend une longue histoire, une identité combien profonde et millénaire. Elle est une façon de concevoir son monde. Elle est celle qui nous émeut de tous les temps.........   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-11-29
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Maroc: L’Assemblée Mondiale Amazighe exige la dotation d’un budget spécial pour l’amazighe dans le projet du budget de l’année 2020:
Mesdames et Messieurs Les Députés et Conseillers des deux chambres du Parlement marocain. Pour la troisième année consécutive, nous vous écrivons pour vous demander de faire pression sur le gouvernement afin qu'il dédie un budget spécial dans son projet de budget pour l’année 2020,    [Rachid RAHA]

La longue traversée:
Les Dieux identitaires des polythéistes et des monothéistes sont morts dès leurs naissances et ce ne sont, depuis toujours, que les Etats et celles et ceux dont ils sont le fonds de commerce qui les momifient et les gardent présents par la force des armes, de l’argent, de l’école, des lois, des constitutions, de la ruse et du mensonge.   [Mohammed Hifad]

Tamaziɣt tzemmer ad tesselmed tussnawin imira:
Aṭṭas en tarwa en Murakuc imezzɣen (defend) tutlayt Tamaziɣt es wawal, maca drus dey-sen yeswingimen niɣ yessawalen ɣef uselmed en tussnawin ed tengawin tiɣerbazanin es tutlayt Tamaziɣt deg yiɣerbazen en Murakuc.   [Mubarik Belqasem]

Les masques tombent: Les palestiniens soutiennent Erdogan alors que les israéliens soutiennent les Kurdes! :
Les masques ont finalement tombé au moyen orient, jamais demain ne sera comme hier. Si les guerres n’ont jamais apporté de bien, il faut reconnaitre que la guerre du Golfe a au moins le privilège de faire tomber les masques au moyen orient.    [AmazighWorld]

Paris, 12 Oct 2019: une marche de solidarité avec le peuple kurde:
Ce lundi, nous avons été témoins d’une déclaration consternante de la Maison Blanche qui signifie un soutien clair à une opération d’invasion turque contre les régions de l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie.   [Mouvement des Kurdes en France ]

Femmes kurdes d’Europe lance un appel aux femmes du monde pour la solidarité avec les femmes du Rojava ! :
Depuis 2012, avec le rôle prépondérant des femmes, la population de la Syrie du Nord et de l’Est a mis en place un système social qui permet à tous les groupes ethniques, religieux et culturels de la région de mener une vie pacifique, radicalement démocratique et libérée de la discrimination sexuelle.   [TJK-E]

SEPT HEURES POUR L’ALGÉRIE: MARSEILLE, SAMEDI 19 OCTOBRE 2019 À PARTIR DE 15H:

Les peuples sous dominations impériales orientales : dorénavant notre vrai ennemi doit être l’occident:
Comme elle l’avait annoncé, la Turquie a bien tenue sa parole et a lancé mercredi 9 octobre 2019, son offensive militaire contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie. L’occident n’a ni vu cette offensive comme il avait vu l’offensive russe de la Crémée ....    [AmazighWorld]

POUVOIR ET BADISSIA :
Depuis le 22 Février 2019, la population algérienne bat le pavé chaque mardi et chaque vendredi pour : - exprimer son ras le bol du système politique et le départ de tous ses acteurs et actrices avec leurs affidés et leurs attenants « Yat nehaw Gaa – Adh ts waksen Yaok – Tous sont à enlever »,    [Madjid Ait Mohamed]

Le peuple algérien tient à ce que sa révolte ne se termine pas à l’égyptienne : il veut aller à la cause racine :
Les algériens sont sortis encore une fois très nombreux ce vendredi 27 septembre 2019 pour la 32eme semaines consécutives pour dire non à la tenue des élections présidentielles fixée au 12 décembre prochain par le général Gaid saleh, le porte-parole actuel du régime après l’éclipse du président Bouteflika.    [AmazighWorld]