Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mohamed El Manouar

 
AHERDAN, TEMOIN DE SON TEMPS: MEMOIRES 1942-1961
Le récit d’Aherdan, un témoin privilégié, me rappelle, dans sa substance, ses recoins et ses subtilités, le tonitruant et foudroyant article d’Emile Zola : « J’accuse… ! Lettre au Président de la République » publié dans l’Aurore, à la première page, le 13 janvier 1898. Cette nouvelle publication traduit une liberté de pensée et d’esprit. Il procède d’un souci d’exhumer les non-dits d’une période mise, des décennies durant, sous le boisseau. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2014-02-13
 

 
L’AMAZIGHOPHOBIE
De quoi, de qui, ont-ils peur ? Des imazighen ? « Trêve de pusillanimité » me disait dans d’autres circonstances, souvente-fois, subrepticement, regimbant dans son espièglerie devenue coutumière, mon ami Hha Oudadess. Un poète, comme V. Hugo le définissait : « un monde enfermé dans un homme ». C’est tout Hha. Il est tout un monde enfermé dans un petit bonhomme. Il est amazigh, comme tous les imazighen. Entier, sans couture apparente. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-09-10
 

 
L’ORGANISATION COLONIALE : Le cas du sud marocain.
L’organisation territoriale, administrative, politique, sociale est une préoccupation majeure qui s’inscrit en profondeur dans la gouvernance des affaires publiques et revêt ainsi une acuité d’importance. Elle est et restera primordiale pour l’image des élites et du politique d’une façon générale. Comment cette organisation a évolué et qu’elle en est la quintessence à travers une escapade furtive dans une sorte de microcosme rural de notre pays ?.....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-10
 

 
Tamgrut, du spirituel au temporel
Le Sud Marocain ne cesse de surprendre. Il hante les esprits les plus incrédules, force l’admiration et impose un silence religieux autant les sons et les sens sont imperceptibles et envoûtants. Tamgrut est de cette espèce. Le nom est magique, évocateur d’un passé, pour dire le moins, glorieux. Il est associé à toute cette région du Maroc méridional, le Dra, déjà connu au temps des Romains. Pline le nommait flumen Darat. Virtuve, l’appelait Dyris. Il est un haut lieu de l’histoire du pays. Les superbes ensembles architecturaux qui jalonnent la vallée se singularisent par leur beauté hallucinante. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
chefs-d’œuvre en peril
Ce n’est pas une émission de télévision, loin s’en faut. Non, c’est un appel pour non-assistance à patrimoine en danger, délit gravissime car il est à dimension humaine. En effet, les grandes problématiques qui nous interpellent tous sont plurielles et intéressent, sans exclusive, l’ensemble de la communauté. Elles ont attrait au patrimoine architectural de tout le sud marocain où les anciens igherman connaissent des destructions massives sous les yeux hilares  des autorités, des élus et de la société civile. L’écho s’en est fait à différentes reprises par ceux qui en subissent l’affront au quotidien......   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
OUARZAZATE, L’ETYMOLOGIE DU NOM.
A l’entendre, on ne peut s’empêcher d’être obnubilé par un son imperceptible venu du désert à l’amble de ses pas cadencés. Ses mirages coutumiers qui nous ont toujours fait rêver par leurs allures fantasmagoriques et leurs particules miraculeuses tombées du ciel qui nous coupent le souffle de la vie plus réaliste de nos moments diurnes et nocturnes dans ces aires muettes et toutes de magie. Le nom zigzague, glapisse joyeusement dans tous les sons, dans tous les sens, fait rêver, hallucine par sa connotation sublime, presque poétique, intrigue par son alchimie magique et hors du temps......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-16
 

 
Hommage à Tamazight, Lalla Fadma.
Chetto, ma seule amie encore de ce monde est loin d’être myope. Elle ne bat jamais de l’aile. Elle ne se lasse point de me dire que, dans une langue qui n’est pas sienne, ces reîtres ne cessent de l’intimider, de l’insulter, de la harceler, de la contraindre à rester muette, d’aller habiter ailleurs, comme si c’étaient eux qui avaient construit cette demeure…
Esseulés, la rage de ne pouvoir vaincre, l’envie de ne plus être, à coup sûr, les tuent, les morfond......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-06
 

 
Tamazight, toute faite de poésie, tu es.
Minorée, marginalisée, sans le pouvoir, par un certain Pouvoir, la poésie tamazight demeure un art. Elle est l’art de s’exprimer, de communiquer, d’être en communion avec les siens, avec l’autre, avec les autres. A  celles qui l’ont suivies, elle est ainsi création et innovation. La poésie tamazight n’échappe point à la règle. Elle est la règle. Elle est l’expression, la sujétion du dit et du non-dit. Elle est la suggestion de quelque chose, une chose qui sous-tend une longue histoire, une identité combien profonde et millénaire. Elle est une façon de concevoir son monde. Elle est celle qui nous émeut de tous les temps.........   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-11-29
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Contrairement au droit musulman et juif le droit Amazigh AZERF est indépendant de la sphère religieuse : témoignage d’un écrivain maroo-israélien :
L’écrivain Juif marocain Israélien, Shlomo Elbaz. Qui était un professeur de littérature française à l'Université Hébraïque, né en 1921 à Marrakech au Maroc et mort à Jérusalem en 2003 à Israël avait écrit dans la Revue ARIEL, page 84, N°105, Année 1998, je cite :    [AmazighWorld]

En célébration du cinéma Amazighe Issni N’Ourgh organise le Prix National de la Culture Amazighe Catégorie: film :
En partenariat avec l'Institut royal de la culture Amazighe, et avec le soutien du conseil communal d'Agadir, l’association du Festival Issni N’Ourgh International du Film Amazighe « FINIFA », organise le Prix national de la culture Amazighe,    [Rachid MOUTCHOU]

UNE VILLE, UNE HISTOIRE : Ain Sefra, le bastion de la résistance populaire :
Ain Sefra a été un bastion de la résistance populaire contre la conquête coloniale française dans le Sud Oranais, notamment lors de l'insurrection de Cheikh Bouammama. Elle est également riche en stations d’art rupestre. En bordure de la route d’El Bayadh, se situent les gravures du Djebel Mahisserat,    [moussa semghouni]

ALGÉRIE : LA DICTATURE MILITAIRE DÉSORMAIS À VISAGE DÉCOUVERT:
Pour celles et ceux qui se doutent encore, Le chef d'État...Major Ahmed Gaïd Salah vient d'abattre toutes les cartes. Des élections présidentielles auront lieu avant la fin de l'année 2019. Et toute autre option est exclue. Même l'apparence d'un semblant de dialogue est écartée d'un revers de la main.   [YETNAHHAW GAA ]

Les musulmans sous le choc: La maison d’Allah est sous les pieds de Mohamed Ben Salmane:
Le prince héritier Saoudien Mohammed ben Salmane (connu par MBS dans les milieux occidentaux) n’arrête pas de provoquer la colère des musulmans.    [AmazighWorld]

Le CMA à Karim Tabbou : vous êtes à présent l’allié objectif du général Gaid Saleh et vous prétendez être son farouche opposant :
Dans une lettre ouverte à Karim Tabbou, daté du 30/08/2019 qui coïncide avec le 18/08/2969 du calendrier Amazigh et du jour du drapeau Amazigh, le Congres Mondial Amazigh a levé le voile sur la face caché de ce jeune politicien algérien.    [CMA]

Après deux ans, le Hirak du Rif rentre dans une nouvelle phase completement differente :
Nasser Zefzafi, le leader du mouvement de contestation Rifain du « Hirak » qui a pu fédérer le RIF sous un ensemble de revendication sociales entre 2016 et 2017 au nord du Maroc, a demandé le 23 Aout 2019 .....    [AmazighWorld]

Jour du Drapeau Amazigh:
Le drapeau Amazigh a été adopté par les Amazighs de tous les pays de Tamazgha et de la diaspora, lors de la 1ère assemblée générale du Congrès Mondial Amazigh, tenue à Tafira dans l’ile de Gran Canaria, dans l’Archipel Canarien, le 30 août 1997.    [CMA]

Algérie: la répression contre les Amazighs doit cesser! - Motion adoptée par le 24ème congrès de Régions et Peuples Solidaires (RPS) :
Le 19 juin 2019, le général Gaid Salah chef de l’armée algérienne, décide hors de tout cadre légal, d’interdire les drapeaux Amazighs lors des manifestations populaires qui se déroulent actuellement en Algérie.    [Gustave Alirol]

Pourquoi La Création d'une Troisième République Tunisienne Est Devenue Une Nécessité Historique Urgente :
Les Relativisants* tunisiens ont déjà publié depuis peu leur interprétation minimaliste de l’Islam en déclarant qu’ils s’inspirent de la perception que le compagnon du prophète de l’Islam, Abu Bakr Essiddik avait de l’Islam pré-coranique et ont appelé les Tunisiens et les Nord-Africains à adopter cette vision de l’Islam,   [Mohammed Naceur Nefzaoui]