Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Mohamed El Manouar

 
AHERDAN, TEMOIN DE SON TEMPS: MEMOIRES 1942-1961
Le récit d’Aherdan, un témoin privilégié, me rappelle, dans sa substance, ses recoins et ses subtilités, le tonitruant et foudroyant article d’Emile Zola : « J’accuse… ! Lettre au Président de la République » publié dans l’Aurore, à la première page, le 13 janvier 1898. Cette nouvelle publication traduit une liberté de pensée et d’esprit. Il procède d’un souci d’exhumer les non-dits d’une période mise, des décennies durant, sous le boisseau. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2014-02-13
 

 
L’AMAZIGHOPHOBIE
De quoi, de qui, ont-ils peur ? Des imazighen ? « Trêve de pusillanimité » me disait dans d’autres circonstances, souvente-fois, subrepticement, regimbant dans son espièglerie devenue coutumière, mon ami Hha Oudadess. Un poète, comme V. Hugo le définissait : « un monde enfermé dans un homme ». C’est tout Hha. Il est tout un monde enfermé dans un petit bonhomme. Il est amazigh, comme tous les imazighen. Entier, sans couture apparente. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-09-10
 

 
L’ORGANISATION COLONIALE : Le cas du sud marocain.
L’organisation territoriale, administrative, politique, sociale est une préoccupation majeure qui s’inscrit en profondeur dans la gouvernance des affaires publiques et revêt ainsi une acuité d’importance. Elle est et restera primordiale pour l’image des élites et du politique d’une façon générale. Comment cette organisation a évolué et qu’elle en est la quintessence à travers une escapade furtive dans une sorte de microcosme rural de notre pays ?.....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-10
 

 
Tamgrut, du spirituel au temporel
Le Sud Marocain ne cesse de surprendre. Il hante les esprits les plus incrédules, force l’admiration et impose un silence religieux autant les sons et les sens sont imperceptibles et envoûtants. Tamgrut est de cette espèce. Le nom est magique, évocateur d’un passé, pour dire le moins, glorieux. Il est associé à toute cette région du Maroc méridional, le Dra, déjà connu au temps des Romains. Pline le nommait flumen Darat. Virtuve, l’appelait Dyris. Il est un haut lieu de l’histoire du pays. Les superbes ensembles architecturaux qui jalonnent la vallée se singularisent par leur beauté hallucinante. .....   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
chefs-d’œuvre en peril
Ce n’est pas une émission de télévision, loin s’en faut. Non, c’est un appel pour non-assistance à patrimoine en danger, délit gravissime car il est à dimension humaine. En effet, les grandes problématiques qui nous interpellent tous sont plurielles et intéressent, sans exclusive, l’ensemble de la communauté. Elles ont attrait au patrimoine architectural de tout le sud marocain où les anciens igherman connaissent des destructions massives sous les yeux hilares  des autorités, des élus et de la société civile. L’écho s’en est fait à différentes reprises par ceux qui en subissent l’affront au quotidien......   [Mohamed El Manouar] Date : 2008-01-03
 

 
OUARZAZATE, L’ETYMOLOGIE DU NOM.
A l’entendre, on ne peut s’empêcher d’être obnubilé par un son imperceptible venu du désert à l’amble de ses pas cadencés. Ses mirages coutumiers qui nous ont toujours fait rêver par leurs allures fantasmagoriques et leurs particules miraculeuses tombées du ciel qui nous coupent le souffle de la vie plus réaliste de nos moments diurnes et nocturnes dans ces aires muettes et toutes de magie. Le nom zigzague, glapisse joyeusement dans tous les sons, dans tous les sens, fait rêver, hallucine par sa connotation sublime, presque poétique, intrigue par son alchimie magique et hors du temps......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-16
 

 
Hommage à Tamazight, Lalla Fadma.
Chetto, ma seule amie encore de ce monde est loin d’être myope. Elle ne bat jamais de l’aile. Elle ne se lasse point de me dire que, dans une langue qui n’est pas sienne, ces reîtres ne cessent de l’intimider, de l’insulter, de la harceler, de la contraindre à rester muette, d’aller habiter ailleurs, comme si c’étaient eux qui avaient construit cette demeure…
Esseulés, la rage de ne pouvoir vaincre, l’envie de ne plus être, à coup sûr, les tuent, les morfond......   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-12-06
 

 
Tamazight, toute faite de poésie, tu es.
Minorée, marginalisée, sans le pouvoir, par un certain Pouvoir, la poésie tamazight demeure un art. Elle est l’art de s’exprimer, de communiquer, d’être en communion avec les siens, avec l’autre, avec les autres. A  celles qui l’ont suivies, elle est ainsi création et innovation. La poésie tamazight n’échappe point à la règle. Elle est la règle. Elle est l’expression, la sujétion du dit et du non-dit. Elle est la suggestion de quelque chose, une chose qui sous-tend une longue histoire, une identité combien profonde et millénaire. Elle est une façon de concevoir son monde. Elle est celle qui nous émeut de tous les temps.........   [Mohamed El Manouar] Date : 2007-11-29
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
A Paris les Amazighs déclarent la fin des accords de Sykes-Picot, un siècle après :
L’Europe a un nouvel voisin plus que pacifique, elle doit s’estimé heureuse s’elle saisit l’occasion Hier le 12 janvier 2019 doit certainement marquer un tournant de l’histoire d’Europe si cette dernière arrive en fin à rattraper le train de l’histoire.

ALGERIE-REFUS D’ENREGISTRER UN PRÉNOM AMAZIGH À L’ÉTAT CIVIL:L’affaire portée devant le Conseil d’État :
Se référant à une instruction ministérielle qui ne reconnaît que 300 prénoms berbères sur plus de 1000 répertoriés, la commune de Annaba refuse d’enregistrer Tanila à l’état civil.   [Souhila Hammadi]

VŒUX POUR L’ANNEE 2019:
L’année 2018 parti dans l’air des temps, sans prendre avec elle son lot de conflits, de pleurs, d’échecs multiple et d'incertitudes dans plusieurs parties du monde, fait place à 2019 dans notre vie commune;   [Madjid AM]

Lettre d'un Agrrame Amazigh : A l’intention du respectueux Ahmed Zafzafi:
« Le Rif est une école et le reste. Le Hirak populaire pacifique est la continuité de la résistance armée du siècle dernier au Rif ». L’histoire se répète. Lors de la résistance armée du siècle dernier, la reddition et l’arrestation de l’Emir Moha Ou Abdelkrim Al Khattabi a eu lieu le 26 mai 1926 et l’arrestation de Nacer Zafzafi a eu lieu le 26 mai 2017. Est-ce un hasard ? Les faits sont identiques… »   [Mohamed Hifad]

Kabylie : Appel à rejoindre les marches de Yennayer 2969 pour l’indépendance de la Kabylie:
Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) lance un appel aux Kabyles à rejoindre les marches de Yennayer 2969, premier jour de l’an du calendrier agraire utilisé depuis l’antiquité par les autochtones à travers l’Afrique du Nord.    [ANAVAD]

G5 Sahel, quelle implication pour les populations concernées ?:
« Tout ce qui est fait pour moi, sans moi, est fait contre moi », propos attribués à Mahatma Gandhi et à Nelson Mandela.   [Abdoulahi ATTAYOUB]

Lettre au Haut Conseil des Amazighs et au Conseil social suprême des Touaregs de Libye :
Depuis la fin du régime de Kadhafi, la Libye traverse une situation incontrôlée avec l’apparition d’une multitude de milices armées. La plupart de ces groupes se sont constitués à partir du système dominant mais se livrent à une lutte féroce pour le contrôle du pouvoir. Chaque groupe tente de s’imposer par la force, semant la mort et la désolation.    [CMA-ODTE]

Tunisie : Les potières Amazighes de Sejnane à l’honneur:
Lors de sa 13ème session qui s’est déroulée à Port Louis sur l’ile Maurice du 26 novembre au 1er décembre 2018, le comité de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco a décidé l’inscription des savoir-faire liés à la poterie des femmes de Sejnane en Tunisie, sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.    [CMA]

Viande de porc, en France: les musulmans doivent comprendre qu’ils doivent s’adapter à la France, à ses coutumes et à ses traditions:
Le maire de Metz, Dominique Gros, refusant d’enlever le porc du menu de la cantine de l’école explique pourquoi. Des parents musulmans ont demandé l’abolition du porc de toutes les cantines des Ecoles, d’une banlieue de Metz-Borny. Le Maire a refusé et le secrétaire de la ville a adressé une note à tous les parents avec l’explication suivante :   [Ahmed Assermouh]

Pourquoi le christianisme marocain a été exclu du sit-in anti-terrorisme d’IMLIL? :
Cette photo, qui a fait le tour des réseaux sociaux marocains, est prise au pour mémoriser le sit-in anti-terrorisme organisé au petit village d’IMLIL au Haut Atlas marocain en guise de protestation contre l’attentat terroriste du 16 décembre 2018 qui a mis fin d’une manière barbare à la vie des touristes scandinaves : Les tueurs, ont tenu dans une vidéo deux jours avant de passer à l’acte, le 14 décembre 2018, à préciser que leur acte est au nom d’Islam et qu’ils prêtent allégeance à l’Emir ....    [Moha Bouwawal]