Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Nat Mzab

 
La Langue Amazighe et la Question de sa Co-Officialisation Constitutionnelle en Algérie
La dimension amazighe en Algérie, se représente linguistiquement parlant en tant qu’instrument de communication et ce, au sein des membres d’une multitude de communautés nationales dont les Homme (hommes et femmes) tiennent profondément à l’identité qu’à la langue, à la terre qu’à la culture. Cependant toutes les variantes de ces communautés qui, aux plans historique et scientifique, sont caractérisées par une même ossature grammaticale et une autonome et inépuisable source lexicale, occupent à nos jours une portion ........   [Nat Mẓab] Date : 2014-06-24
 

 
Richesse lexicale dans la diversité sémantique de Tamazight
La langue, en tant qu’ensemble servant à transmettre et les messages et les idées, est un instrument de communication usité par les membres d’une communauté linguistique. Une communauté est toujours soumise aux différents et divers facteurs tels l’histoire, l’économie et la politique ; elle est aussi influencée par l’étendue géographique. Les liens qui unissent la langue et la société sont très étroits à tel point qu’il est impossible de parler de la langue sans parler de la société. Et la langue reste toujours le résultat des situations sociales, culturelles, économiques… et politiques qui se suivent dans le temps et dans l’espace. Ainsi, la langue qui réfléchit la situation existentielle de la communauté linguistique, n’est jamais.....   [Nat Mzab] Date : 2009-09-10
 

 
Les Pré-noms Amazighes Face aux Pouvoirs Politiques de Tamazgha (Afrique du nord)
« Les systèmes politiques n’arrivent pas à comprendre qu’en amant de la civilisation amazighe, il y a primordialement toute une langue à laquelle ils doivent non seulement tout le respect, mais aussi le fait de se racheter aux divers plans ». Selon le site asekka.net, le père de la petite Numidya confirme l'acceptation et l'inscription par l’administration du prénom Numidya choisi pour sa fillette. A cet heureux événement, on présente du fond de notre cœur nos vives félicitations aux parents de la petite Numidya à laquelle on souhaite une longue vie pleine de prospérité. Nos vives félicitations fraternelles aux parents de la petite Numidya pour cette détermination de vouloir choisir un pré-nom de souche amazighe. .....   [Nat Mzab] Date : 2009-09-01
 

 
Une société amazighe algérienne en danger d'extermination programmée
Comme il a été enregistré dans le passé proche et lointain, la ville de Berriane avait connu en 1990 des émeutes entre amazighophones et arabophones. Celles que continue de vivre Berriane ont été déclenchées depuis la nuit du 19 au 20 mars 2008. Et avec les tous premiers temps de déclenchement de ces macabres événements, la lenteur complice dans la prise de décisions à temps de monsieur Yahia Fahem, wali de la wilaya de Ghardaia, a été dores et déjà remarquée. Tous les fameux ordres d'intervention des forces de l'ordre ont été donnés après que l'irréparable soit commis et ce, malgré l'insistance du P/APC de Berriane (actuellement déchu par le wali). (....) Il n'est pas aussi sans utilité d'évoquer le crime que commet le système politique en place quant au mode d'emploi et à l'usage de grenades lacrymogènes dont la date de péremption avait expirée en 2007 (voir photo ci-dessous). L'usage de ces grenades lacrymogènes périmées, sans aucun respect ni de l'être humain (vivant et mort), ni de la nature, a déjà provoqué la dégradation de la tenue sanitaire de la ville de Berriane (cas d'avortement, d'asthme, de trouble visuelle… sont enregistrés)......   [NAT MZAB] Date : 2009-02-11
 

 
Les amazighs d'At Mzab de Berriane appellent au secours
Un nouvel épisode du génocide dramatique des At Mzab de Berriane est entamé : deux assassinats en moins de 24 heures Très malheureusement, ce nouvel épisode des émeutes vient d'être entamé à Berriane, Wilaya de Ghardaia, depuis le vendredi 30 janvier 2009, lors de la prière du vendredi et cela, presque de manière simultanée dans les deux quartiers de la Poste et de Baba-Saad. Ces émeutes durent de manière apocalyptique depuis le 19 mars 2008, avec des passages de calme relatif. .....   [NAT MZAB] Date : 2009-02-03
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Jugurtha : Poème traduit du latin:
Dans les monts d’Algérie, sa race renaîtra : Le vent a dit le nom d’un nouveau Jugurtha… Du second Jugurtha de ces peuples ardents, Les premiers jours fuyaient à peine à l’Occident,   [Arthur RIMBAUD]

Maroc : Libérez tous les détenus politiques Rifains:
Le 30 juillet 2020 à l’occasion de la «fête du trône», une vingtaine de prisonniers politiques Rifains, arbitrairement détenus depuis plus de trois ans dans les prisons marocaines, ont bénéficié d’une mesure de «grâce royale» et ont été remis en liberté.   [CMA]

Azwad/CMA : La situation s'explique en grande partie par le retard liés à la mise en en oeuvre de l'Accord de Paix signé il y'a cinq ans:
La Coordination des Mouvements de l'Azawad suit avec une attention soutenue la situation qui prévaut à Bamako avec son lot de conséquences sur la marche du pays vers la paix et la stabilité.    [Almou Ag Mohamed]

Maroc : non au racisme d’Etat:
Le douze mars dernier, le gouvernement marocain a adopté le projet de loi n° 04.20 relatif à la nouvelle carte nationale d’identité électronique (CNIE) qui prévoit que ce document serait rédigé en deux langues, l’arabe et le français. La langue amazighe est exclue du nouveau document d’identité et ce, malgré son statut de langue officielle et malgré la loi organique n° 26-16 du 12/09/2019 et notamment son article 21 qui stipule que «seront inscrits en langue amazighe, à côté de la langue arabe, les renseignements contenus dans les documents officiels suivants...   [CMA]

Azawad : Le Communiqué de la Coordination des Mouvements de l'Azawad:
L’an deux mille vingt, les 27, 28 et 29 juin, se sont tenus à Kidal les travaux de la session ordinaire du Comité Directeur de la CMA sous la Présidence de M.Alghabass AGINTALLA, président entrant.   [CMA]

64 ans après l’assassinat de Abbas M’saâdi, Benberka et Allal El Fassi auraient assassiné M’saâdi:
L’assassinat de Abbas M’saâdi, chef de l’Armée de libération marocaine, le 27 juin 1956, serait l’œuvre du Parti de l’Istiqlal / UNFP. Cette organisation armée amazighe moderne représentait un danger pour la France et pour les leaders du Parti de l’Istiqlal marocain. Ce dernier a tenté de la doubler en créant une autre organisation à Tétouan, affidée au parti, et prônant les négociations avec la France, contre Abbas M’saâdi qui a refusé la « politisation » de l’Armée de libération.   [Moha Moukhlis]

Le congres Mondial Amazigh demande la protection de l’ONU pour le peuple amazigh de Libye :
Monsieur le Secrétaire Général, Depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011, les armes ne se sont pratiquement jamais tues en Libye. Cette guerre civile a déjà fait des milliers de victimes parmi les populations civiles et des destructions massives d’infrastructures comme les hôpitaux, les écoles, les routes, les habitations, etc.   [CMA]

La secte gauchiste : les rites d’initiation:
La majorité des personnes amazighes qui sont passées par la faculté il y a des décennies se souviennent certainement du processus d’embrigadement dont ils furent l’objet de la part de la secte gauchiste, pour en faire des aliénés et des déracinés qui renient et combattent leur identité. Secte qui porte plusieurs dénominations : « qaâidiste », « marxiste-léniniste » « programme d’étape » (Albarnamaj Almarhali) …   [Moha Moukhlis]

TEMOIGNAGE : Hommage à Feu Brahim Ainani :
La mouvance amazighe au Maroc a perdu le samedi 13/06/2020 un de ses grands militants : Feu Brahim Ainani. Le défunt est né en 1961, à Boumaln n Dades (province de Warzazat - Sud Est du Maroc). Il a exercé comme professeur d’anglais du secondaire durant plusieurs années. Son engagement pour la cause amazighe était constant.    [Moha Moukhlis]

Le CMA au chef du gouvernement marocain: le projet de loi relatif à la nouvelle carte d'identité est anti-constitutionnel et illégal:
Votre gouvernement a approuvé le 12 mars dernier le projet de loi n° 04.20 relatif à la nouvelle carte nationale d'identité électronique (CNIE). Ce projet a ensuite été transmis à la Chambre des Représentants le 3 juin en vue de son adoption. Ce projet de loi prévoit que tous les renseignements inscrits sur la future carte d’identité seront transcrits en caractères arabes et latins (article 4 et suivants). La carte elle-même porterait également en caractères arabes et français les expressions « Royaume du Maroc » et « carte nationale d’identité ». Comme si les deux langues officielles du Maroc étaient l’arabe et le français.    [CMA]