Arabe
English
 
 

Les articles publiés par YAHIA YANES

 
Le 20 avril 1980 : De l'implosion à l'explosion.
L’interdiction par les autorités de la conférence que devait tenir Mouloud Mammeri sur les « poèmes Kabyles anciens » le 10 Mars 1980 a soulevé une vague de protestations à travers toute la Kabylie frustrée qu’elle était par le déni d’identité qu’elle subissait depuis de nombreuses années......   [YAHIA YANES] Date : 2014-04-11
 

 
À propos de l’intellectualisme. Qu’est-ce-qu’un intellectuel ?
Un intellectuel n’est pas un de ces poètes et écrivains, professeurs, docteurs, ingénieurs, médecins, artistes ou journalistes qui cautionnent les dictateurs sanguinaires et en se cachant derrière leurs plumes. .....   [YAHIA YANES] Date : 2014-04-02
 

 
"Poèmes Kabyles Anciens" et "Mouloud Mammeri": La poésie qui enflamma la revendication identitaire amazighe en 1980
Après la publication d’un article concernant l’ouvrage : ''Poèmes Kabyles Anciens de Mouloud Mammeri'' chez François Maspero à Paris au journal de Libération le 14 février 1980 du célèbre sociologue et ethnologue français Pierre Bourdieu grand ami de l’Algérie et de Mouloud Mammeri qui publia un chef d’œuvre en poésie ’’Poèmes Kabyles Anciens‘’ qui vont se servir de détonation pour le printemps Amazigh de 1980......   [YAHIA YANES] Date : 2014-02-04
 

 
Les "Isefra, poèmes de Si Mohand Ou M’hand" de Mouloud Mammeri
C’est en 1969 que Mouloud Mammeri publia chez les Editions François Maspéro « Les Isefra, poèmes de Si Mohand ». (1) Cette œuvre monumentale d’une valeur inestimable est enrichie par une traduction et une étude détaillée de la poésie du célèbre barde qu’était et est toujours Si Mohand U Mhand. .....   [YAHIA YANES] Date : 2014-02-04
 

 
La défense de l’identité Amazighe du colonialisme arabo-musulmane.
S’il y a aujourd’hui une réalité qu’on ne peut cacher, c’est bien l’identité réelle de l’Afrique du Nord falsifiée et transformée, par des dictateurs corrompus et criminels arabo-islamistes, en “ Maghreb arabe ” en février 1989. Depuis quand l’Afrique du Nord a perdu son Nord ? disait le grand Kateb Yacine. .....   [YAHIA YANES] Date : 2013-08-21
 

 
L’évolution de la poésie Kabyle dans les œuvres anthropologiques de Mouloud Mammeri
En 1969 Mouloud Mammeri publia chez les Editions François Maspero: « Les Isefra, poèmes de Si Mohand Ou M’hand. » Cette œuvre monumentale d’une valeur inestimable est enrichie par une traduction et une étude détaillée de la poésie du célèbre barde qu’était et est toujours Si Mohand Ou M’hand......   [YAHIA YANES] Date : 2013-08-15
 

 
Matoub Lounès : Le Cardinal de la Chanson Berbère
"Je suis un mort en sursis; je suis conscient du danger permanent qui pèse sur moi de la part de groupes armés et des terroristes islamistes, du pouvoir sans compter tous ceux que je dérange et me détestent. Je sais que je vais tomber entre leurs mains, il est probable qu'ils m'auront un jour ou l'autre. Cependant, quoi qu'il arrive, l'Algérie est ma partie, je préfère mourir parmi les miens et si on m'assassine, qu'on me couvre du drapeau national et que les démocrates m'enterrent dans mon village. Ce jour-là, j'entrerai définitivement dans l'éternité."
Matoub a abreuvé son public de vers vindicatifs, porte-voix et défenseur acharné de la cause berbère ce qu'il lui vaut une estime populaire et acquiert une dimension nationale et internationale.  
Matoub Lounès disait : " Si je peux choisir, je choisirai de mourir pour mes idées, en effet, mieux vaut mourir pour la liberté, la démocratie, et l'Algérie libre.".....   [Yahia Yanes] Date : 2009-01-06
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
LE GRAND REMPLACEMENT:
Les conquérants arabo-musulmans avaient pour mission de la part de Mahomet d'aller islamiser le monde. Arrivés en Afrique du Nord, Oqba une fois à Kairouan en 670 , écrit à son Calife pour lui annoncer l'islamisation des berbères. Il faut noter qu'en ce temps là, la Tunisie était peuplée de berbères,   [id Bawziki]

CMA: Yennayer 2971 – 2021 :
L’année 2970 – 2020 qui vient de s’écouler a été doublement éprouvante pour le peuple Amazigh, opprimé par les Etats et frappé par le coronavirus. Les gouvernements ont même profité de la pandémie pour poursuivre les spoliations et les pillages des terres et des ressources naturelles des Amazighs    [CMA]

Et si notre Histoire reculait d’un demi-siècle !! :
Imaginons cela : si dès la première rentrée scolaire de l’Algérie indépendante nous avions choisi la langue tamazight comme langue pour l’école algérienne. Imaginons cela, si l’élève algérien, depuis cinquante ans, un peu plus, aurait trouvé dans son cahier scolaire, dans son livre scolaire, sur les bâtons de la craie blanche embrassant le noir du tableau scolaire, une autre langue le tamazight...    [Amine Zaoui]

L'amazighité de l'Egypte remonte aux temps reculés beaucoup avant le pharaon Shechnaq en 950 av:
La berbérité de l'Egypte n'a pas commencé avec le pharaon Shechnaq en 950 av. JC. L'amazighité de l'Egypte remonte aux temps les plus reculés et la preuve en est que les noms de lieux les plus représentatifs de ce pays ont des dénominations berbères.   [Mahiedinne khelifa]

Une ONG Amazighe à Joe Biden: Nous vous félicitons et nous espérons répandre la démocratie et éradiquer les idéologies des coupeurs de langues et des coupeurs têtes :
L’ONG marocaine CAT, la Confédération Atlas Tansift des associations Amazighs du Haut Atlas marocain et de la plaine de Tansift (Marrakech), a adressé une lettre de félicitation à Joe Biden dont laquelle elle l’invite à apporter au peuple américain et à travers lui aux différents peuples du monde entier, quelque chose de concret et palpable capable de répandre la démocratie et d’éradiquer les racines de l’idéologie des coupeurs de langues et des coupeurs têtes. Ci-joint le contenu global de la lettre :    [AmazighWorld]

Si Abram a réconcilié ses descendants arabes et hébreux, il a aussi ajouté une brique dans la construction de la mémoire du plus vieux peuple de la méditerranée :
Au Maroc, tout le monde retient dans sa tête que contrairement à beaucoup d’autres pays de la région - le Liban est cité en premier comme exemple- il est interdit de fonder un parti politique sur une base ethnique ou linguistique ou religieuse ou même régionale. Alors que c’est faux !    [Moha Bouwawal]

Bernard Lugan à Macron: Mr le président, la langue religieuse des immigrés nord-africains est certes l’arabe, mais leur langue maternelle est majoritairement le berbère :
Dans son entretien au média Brut donné le 5 décembre dernier, en plus de considérations démagogiques relevant du « café du commerce », le président Macron a enfilé les truismes, aligné les lieux communs et procédé à des généralisations à la fois abusives et erronées. Ainsi quand il déclara : « Quand votre enfant parle arabe, c’est une chance pour la France, ça a quelque chose à apporter à notre pays », le président français était en réalité sur la même ligne nationaliste arabe que Jack Lang, président de  l’Institut du Monde Arabe pour lequel « la langue arabe est une langue et un trésor de France ».    [Bernard Lugan]

La paix arabo-israélienne commence mal : au nom de la paix elle piétine la dignité du peuple Amazighe chez lui :
Comment vouloir symboliser le début d’une autre aire de paix, après 60 ans de guerre, par un nouveau conflit ? c’est ce qu’il vienne de faire la nouvelle coalition arabo-israélienne qui a frété un avion spécial de la compagnie El AL qui va faire ce matin le vol direct Tel-Aviv Rabat pour symboliser la paix. Sauf que cette paix arabo-israélienne sera sur le dos des Amazighs.    [Moha Bouwawal]

Les ennemis du pays et du peuple aboient et la caravane de l’Histoire passe son chemin!:
Les Amazighs n’ont rien de commun avec la Palestine arabe et membre de la dite ligue arabe qui avait tout un programme pour assainir, « tathir», la langue marocaine des mots d’origine amazighe, espagnole, française, etc.   [Mohammed Hifad]

Coups de gueule d'une tunisienne née d’une grande civilisation :
Vu son importance et son large diffusion sur la toile, nous rééditons dans son intégralité ce coups de goule de la courageuse journaliste tunisienne Maya Ksoury :   [Maya Ksoury]