Arabe
English
 
 

Les articles publiés par Zaid Ouchna

 
L’Amazighité en question !
De tout ce que j’ai pu voir, de tout ce que j’ai su, de tout de ce que j’ai cru comprendre, il n’y a pas d’égale au cas du peuple Amazigh, auquel j’appartiens, qui se démantibule en tant que dépositaire, d’une aussi riche et grande civilisation appelée : l’Amazighité. Bnou Khaldoun a dit dans son livre « Histoire des berbères » ; citation : «  Citons ensuite les vertus qui font honneur à l’homme et qui étaient devenues pour les berbères une seconde nature : .....   [Zaid ouchna] Date : 2009-10-01
 

 
Un siècle d’Amazighophobie
ZaidDepuis plusieurs  décennies,  nous autres Imazighen  avons lutté sans relâche, durant des décennies l’Amazigh revendique son existence dans la douleur et  depuis des décennies nous avons essuyés  des humiliations et des disconvenues  pour un seul tort : c’est  d’être celui que nous avons toujours été  sur une terre héritée de nos ancêtres. Pendant ce temps, nous avons fait des choses, nous avons accompli  certes des choses, nous avons raté beaucoup de choses; mais nous avons compris  bien des choses.  Nous avons su que ... .....   [Zaid Ouchna] Date : 2008-03-23
 

 
Hommage à Sakkou
Une voix du désert s’élevait  du sud-est marocain, dans la pampa entre les versants Est du haut Atlas et le Nord de l’anti-Atlas. Une voix mystique,  d’un jeune homme qui venait de répandre dans la kermesse de l’Ahidous son premier Izli, comme baptême du chantre qu’il allait devenir. C’était à Ighrem n Gardmiyt à Tinejdad en 1940.  Dans la douleur d’un long parcours, plein d’embauches  et parfois maugrée par la force endurée  du subie, cette voix allait sévir, pour plus tard  servir de réveille des consciences des décennies durant......   [Zaid Ouchna] Date : 2006-12-10
 

 
Warrou, cette liturgie des femmes amazighes
Le plaquage monstrueux des Imazighen du sud-est marocain, par les tenants qui se sont succédés à la tête de cette domination, les a forcés à vivre en occultisme et en nocturne; et donc loin des yeux du reste du monde depuis plusieurs décennies. Cette pratique sanguinaire est devenue par la force de la manigance une tradition de la politique marocaine à cause de l’idéologie arabo-musulmane - une race, une confession - importée dans ce fief par la junte du moyen orient......   [Zaid Ouchna] Date : 2006-09-11
 

 
Le mystère des chants Amazighs au féminin
Aujourd'hui à Tadighoust - le moyen Ghriss au sud-est du Maroc - cohabitent des femmes de tout âge par assentiment. Les plus antiques sont celles qui ne sont plus qualifiées d'aller fignoler, accroupies dans les champs de Sighnis, pour cueillir deux fois par jour avec leurs serpettes la luzerne sustentant le bétail. Elles restent donc à Ighrem (le bourg) et ne sortent la plupart du temps que sur le seuil des portes. Assises, esseulées sur un vieux coussin à l'ombre ou au soleil; .....   [Zaid Ouchna] Date : 2006-05-09
 

 
Tamazgha occidentale : Arraw n Ghris s’organisent
Le GHRIS - un syntagme tiré du nom d’une montagne dit : Tizi n Tghurghist - est une région du sud-est du Maroc (..). Une belle vallée jonchée des oasis aux multiples jardins maures, réparties entre le désert, les détroits et les hauts plateaux. Une nature, certes peu commode à cause de l’harmonie de ces paradoxes, mais le Ghris garde, jalousement enfouie, une civilisation profondément africaine et une histoire on n’en peut plus glorieuse. (..) Aujourd’hui, même aussi debout, le Ghris a été laissé pour compte; sans gratitude aucune. Il est jeté dans le gouffre de l’oubli et celui de la marge à la merci des fripons des ténèbres et à la désertification par l’érosion......   [Zaid Ouchna] Date : 2006-02-08
 

 
Maroc, Le représentant des associations des parents d’élèves interpelle le ministre de l’éducation
C’est même futile de l’étaler ici ! Un peuple qui ne sait pas d’où il vient ne saura pas ou il va. Cependant, le premier contact de l’enfant marocain avec les leçons de l’histoire – classe du cinquième primaire - lui parle d’une tribu arabe : "Banou Koulaib" quelque part au désert d’Arabie. La deuxième leçon parle d’une autre tribu de la même région. Ce n’est qu’à la troisième qu’on parle de l’Afrique du nord pour dire qu’elle était habitée par une tribu non organisée appelée : Senhaja ! Il y dit également que notre pays est arabe et musulman depuis la vingt-deuxième année après l’apparition de l’islam ! Inculquer des mensonges à des innocents ne serait-il pas un acte d’aliénation ? Tromper la conscience des enfants ne serait-il pas un crime tout court ?.....   [Zaid Ouchna] Date : 2005-09-22
 

 
Une traversée au mythe d'Imi N Lchil
Adrar, est le nom donné ici au plateau de l ‘Assif Melloulen, aux cimes du haut atlas Est du Maroc. C'est un très beau must jonché d'une série des Igherman (des bourgs) à une altitude allant de 2900 m , pour Tizi N Taghourghist, jusqu'à 2150 m pour L'Ighrem d'Imi N Lchil, de son véritable nom : Imi N Lkil. Un détroit étalé sur une latitude de près de 50 km à la rive de l'Assif Melloulen ( le flot). Ce dernier alimentant le barrage d'Afourar du coté de Bni Mellal. par : Zaid Ouchna .....   [Zaid Ouchna] Date : 2005-09-18
 

 
Baybi, Lfall : Un legs de l'Ahidous au Sud-Est
Par : zaid ouchna
Ahidous, cette gavotte collective qui s'y prend à l'occasion des festivités officiant des hyménées ou des mariages est une danse qui spécifie Imazighen un peu partout au Maroc. Le mysticisme de l'exercice de ses rites et de ses rythmes se transmuent et se modifient légèrement selon la géographie et l'espace. C'est un rituel qui se transmet oralement de génération en génération et ou dodine le quotidien d'une vie artistique très intense en poésie chantée, ondoyée, voire dansée. cliquer ici pour lire la suite de l'article .....   [Zaid Ouchna] Date : 2005-07-30
 

 
Izerf, est toujours d'immunisation !
Quand un différent se manifeste entre deux belligérants, dans le parage de Goulmima au sud-est du Maroc, l'une des deux parties porte plainte auprès du tribunal local. Une des pratiques des plus usuelles me diriez-vous ? .....   [Zaid Ouchna] Date : 2005-04-21
 

 
Une vision du monde nauséabonde
Il y a toujours - et encore - bien des idéologies destructrices qui font partie intégrante dans des ouvrages de démence. Certes, elles ne sont pas toutes au devant de la scène et ne font toujours pas, malheureusement, l'objet d'intérêt de ce monde libre. Pourtant, les peuples victimes sont encore, entre les griffes de ce fléau satanique ; sans pour autant être en mesure, par la force de l'hypnose, de le déblayer au grand jour. .....   [Zaid Ouchna] Date : 2005-02-01
 

 
Imazighen et la ligue arabe
Les occidentaux passaient la main des institutions du Maroc au fur et à mesure à leurs serviteurs et bons élèves dans la sauvegarde de leurs intérêts.....   [Zaid Ouchna] Date : 2003-11-21
 

 

Voir les publications des autres auteurs

Info
 
Hommage de Ferhat M'henni au défunt Ahmed Adghirni ..:
C'est un homme de valeur que vient de perdre le Mouvement Amazigh. Ahmed Adghirni, le brillant avocat de la cause amazighe au Maroc se battait sans relâche pour la reconnaissance de la langue amazighe en tant que langue officielle du pays.   [Ferhat Mehenni]

La France veut se réconcilier avec l’Afrique sans les Imazighen !!!:
Pour contrer le sentiment anti-français, qui s’est répondu exponentiellement en Afrique ces dernière années, le président français Emmanuel Macron a une solution miraculeuse : la France va débloquer un fonds d’innovation pour la démocratie de 30 millions d'euros pour « soutenir la société civile africaine ».   [Mohamed El ouazguiti]

La Berbèrie n'est pas un 'NO MAN'S LAND' :
Ce texte interpelle tout Amazigh non pas par ses erreurs éhontées, mais par cette façon d'afficher à répétition le mot "Algérie" comme s'il s'agit d'une belle médaille de fierté alors que ce n'est rien d'autre qu'une humiliation à toute personne qui en fait usage en Afrique du Nord.    [id Bawziki]

Serais-je le petit fils du rebelle Soussi Alī ibn Yidder ?:
Je retiens du document ci-dessous (1) ceci : « L’arrivée dans la plaine du Sous du corps expéditionnaire d’Abū Dabbūs, au début du mois de šawwāl 665 (fin juin 1267) semble avoir provoqué un vent de panique parmi les populations locales. Ainsi la plus grande partie des récoltes de la vallée avait été emportée jusqu’à la forteresse de Tīzeġt   [Mohammed Hifad]

Alors, la France va-t-elle donner raison aux kabyles qui ont toujours dit que l’Algérie est état voyou ? :
Tenez-vous bien, « Réformer la justice française pour s’aligner sur la justice algérienne » est bel et bien ce qu’elle a demandé l’Algérie à la France. Mais malheureusement la France n’as pas pu répondre à cette requête sachant bien qu’elle a fait presque plus pour le régime algérien.    [AmazighWorld]

Kabylie en danger : TOUS SOLIDAIRES ! Dimanche 10 octobre 2021 à 14h, du Champs de Mars à l’Assemblée nationale :
Ces derniers mois, la Kabylie a vécu la période la plus meurtrière et la plus destructrice de son histoirerécente. Après le printemps noir 2001, voici l'été noir 2021! Entre la pandémie du covid-19 et les feux criminels,    [Collectif des Associations Kabyles de France]

contre la répression du Hirak : SAMEDI 25 SEPTEMBRE 2021 À 14H00 au local de 1000 Bâbords 61 RUE CONSOLAT 13001 MARSEILLE:
   [AmazighWorld]

Un Comité international pour la vérité sur les crimes en Kabylie pour exiger une enquête sous l'égide de l'ONU:
Nous portons à la connaissance des Kabyles et de la communauté internationale qu'un Comité international pour la vérité sur les feux de forêt en Kabylie (CIVFK) est né et enregistré au Canada et aux États Unis.   [AmazighWorld]

DE «LA NUIT DE CRISTAL» À « L’OPÉRATION ZÉRO KABYLE » : COMMUNIQUÉ DE l'URK:
Désormais, les Kabyles vivent sous la menace d’une sorte de pogrom algérien. Stigmatisés, assassinés, brûlés vifs, ils sont devenus les nouveaux juifs d’Algérie. L’opération « Zéro Kabyle » décidée en haut lieu est le prélude d’un génocide programmé. La chasse au kabyle à laquelle nous assistons actuellement n’est que la partie visible de l’iceberg.    [Lyazid Abid]

Bouteflika: un Homme au parcours exceptionnel:
Il a été la figure la plus marquante de la dernière déca-décennie de l'histoire algérienne. Ici on va s'intéresser à son rapport avec l'amazighité. Malgré son "jamais" à Tizi-Ouzzou, il est le seul dirigeant Nord-africain à évoquer Massinissa.   [id Bawziki]