Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

 

Histoire des Berberes (IBN KHALDOUN)
Citons ensuite les vertus qui font honneur à l'homme et qui étaient devenues pour les Berbères une seconde nature ; leur empressement à s'acquérir des qualités louables, la noblesse d'âme qui les porta au premier rang parmi les nations, les actions par lesquelles ils méritèrent les louanges de l'univers, bravoure et promptitude à défendre leurs hôtes et clients, fidélité aux promesses, aux engagements et aux trairés, patience dans l'adversité, fermeté dans les grandes afflictions, douceur de caractère,...... - - Auteur: Ibn Khaldoun - Date : 2009-04-19

Un pays conquis par les arabes est bientot ruiné (IBN KHALDOUN)
Ils sont en effet, en raison de leur naturel farouche, gens de pilleries et de brigandage : tout ce dont ils peuvent se saisir sans lutte et sans danger, ils l'enlèvent, puis ils s'enfuient vers leurs pâturages du désert. Ils n'attaquent point ouvertement, ni ne combattent en bataille rangée, à moins d'y être contraints pour leur propre défense : aussi, s'ils se heurtent à une forteresse ou à un endroit qui leur réserve des difficultés, ils les laissent de côté, sans les attaquer, et se tournent vers quelque objet de conquête facile. Les tribus qui se retranchent contre eux dans les rochers des montagnes sont à l'abri de leurs rapines et de leurs violences, car ils n'escaladent point les hauteurs, ni ne s'engagent dans des terrains difficiles, ni ne s'exposent à des dangers pour les atteindre. Quant aux plaines, s'ils peuvent s'en emparer du fait qu'elles sont mal gardées ou que le pouvoir gouvernemental manque de force, elles deviennent leur butin et la proie qu'ils dévorent... - - Auteur: Ibn Khaldoun - Date : 2009-04-19

Les Arabes vus par Iben Khaldoune
..Précurseur de la sociologie moderne, Ibn Khaldoun est une référence incontournable dans le domaine de la réflexion sur l'histoire sociale des peuples et civilisations méditerranéennes. En réponse aux arabo-staliniens et aux arabo-intégristes, qui érigent les arabes et leurs "civilisation " en modèle "universaliste ", nous publions un extrait d' "AI Muqaddima" d'Ibn Khaldoun qui parle, justement de cette civilisation arabe et des arabes. Notre objectif est de lutter contre l'amnésie et permettre à nos lecteurs de se faire leur propre opinion. Ce serait ainsi que les arabistes seront invités à davantage de modestie et de relativisme, à se remettre en question et à se situer "objectivement" dans le concert des civilisations. ... Ibn Khaldoun écrite sur les arabes :" En raison de leur nature sauvage, les arabes sont des pillards et des destructeurs. Ils pillent tout ce qu'ils trouvent sans combattre ou sans s'exposer. Puis ils se replient sur leurs pâturages au désert...."... - - Auteur: Ibn Khaldoun - Date : 2009-04-19

Les Touaregs : un peuple oublié
Touareg 3.jpg (236368 octets)un siècle après Eugène Menu, intendant de la première expédition transsaharienne faite en 1893, sa petite fille, Catherine Michelet, empreinta en 1993, le même itinéraire qui le guida d'Alger à Dakar : Arrivée à la cité mythique, Tombouctou, appelée "ville des hommes libres", elle fit cette réflexion qui ne peut qu'attiser la curiosité et l'appétit des touristes en quête d'exotisme : " Il est des lieux que la seule évocation réveille en chacun de nous des sentiments mêlés d'épopée, de conquête, de richesse et de puissance. Qui n'a jamais rêvé en entendant "Tombouctou", ville mythique, carrefour de la caravane des civilisations, nichée dans les sables quelque part. "Le voyageur qui s'aventure dans cet immense désert ne peut, en effet, qu'être saisi d'une intense émotion devant le spectacle d'une nature en même temps grandiose et revêche, inspirant en même temps méfiance et fascination. ... - - Auteur: Jaouad Mdidech - Date : 2008-04-20

Chronologie des événements dans les régions de l'Azawad
Chronologie de dix années d'événements survenus dans les régions de l'Azawad (région Touarègue du Mali), l'Azawagh et l'air (Niger)

Mali : 1990 à 2000
Niger : 1990 à 2000... - Date : 2008-04-19


La montagne Marocaine et le pouvoir central : Un Conflit seculair mal elucidé
L'ADRAR N DRN : UNE ALTITUDE MÉDITERRANÉENNE EN AFRIQUE

La montagne marocaine, telle qu'on la connaît à travers 1'histoire, a toujours abrité des populations refusant toute soumissions aux différents pou- voir centraux établis dans le plat pays (1). " La montagne, écrit J. Célérier, est par excellence le "Bled es-Siba", le pays des tribus insoumises où le sultan n'a pu établir un minimum d'ordre, où le morcellement en groupes ennemis obligeait naguère les pacifiques voyageurs à multiplier d'onéreux protecteurs. (...) Les Sultans les plus intelligents et les plus énergiques se sont épuisés à lutter contre cette force centrifuge qui est le produit essentiel de la montagne " (1 bis).
Elle est, comme toutes les montagnes méditerranéennes, à tout le moins " ...le refuge des libertés, des démocraties, des " républiques " paysannes (2). ... - - Auteur: Ali Sedqi Azaykou - Date : 2008-04-19


La bravoure de la femme dans la resistance marocaine - Cas des Ayt Atta dans le Saghro -
Du 13 février au 25 mars 1933, le jbel Saghro, dans le sud marocain, était le théâtre de l'une des plus sanglantes et meurtrières guerres coloniales. Connue sous le nom de Bou Gafer, cette guerre marque la fin de la « pacification ». Elle a scellé, en la provoquant, la bravoure et la combativité des hommes et surtout des femmes de la super-tribu des ayt Atta. La résistance était tellement forte que la seule issue possible fut le blocus qui a duré quarante deux jours et sans lequel il était impossible de mettre fin à cette résistance renforcée par l'inviolabilité de la forteresse naturelle et l'acharnement de la femme dans cette confrontation inégale... - - Auteur: Mohamed El Manouar - Date : 2007-04-19

Ayt Khebbach, impasse sud-est: l'evolution d'une tribu
Dans Marrakech la capitale, en mars 1901, un millier de kilometres à l'ouest du champ des opérations mais moins d'un mois apres l'affrontement, circulait ce bruit formidable: les Chrétiens venaient de subir un désastre militaire à Timimoun (1)....... - - Auteur: C. Lefebure - Date : 2006-04-19

République du Rif
En 1921, la tribu berbère des Aït Ouriaghel de la région d'Alhoceima, sous la conduite du jeune Abdelkrim El Khattabi, se soulève contre les espagnols. Le général Sylvestre dispose alors d'une puissante armée forte de 60 000 soldats espagnols pour contrer les Beni Ouriaghel. En juin la presque totalité de cette armée trouve la mort dans la bataille d'Anoual. Face à ce désastre le général se suicide ... - Date : 2005-04-19 - Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/

[<< Précedent] 1 2 3 4 5

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.