Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

"7"année de Tamunt tamqrant

Les récents événements qui ont eu lieu depuis la mort de Omar Khaleq dit "Izem" et ce qui se passe à At Mzab  avec le Docteur Fekhar jusqu'à la mort de Mouhssin fikri à Al Hoceima sont  le témoignage que les berbères sont dans une logique d'union et non plus de "chacun dans son coin". Le cri de ralliement "Imazighen" que l'on entend un peu partout est aussi un appel incontestable à l'union.

Omar Khaleq
At Mzab
Mouhssin fikri

Les frontières instaurées par les colonialismes et occupants de tout genre, et par le plus terrible d'entre-eux celui qui est actuellement en place c'est à dire l'arabo-musulman ont pour but de séparer de disperser et d'effacer l'identité berbère. Quand on pense que l'on va jusqu'à refuser aux autochtones de jouir d'une journée de repos pour fêter "Ynnayer", il y a en soi de quoi faire 1000 révolutions. Le combat sera long et difficile, il est d'abord intrinsèque, mais les berbères sont chez eux leurs droits sont inaliénables et leur force est dans leur union la plus totale. Nous sommes donc devant l'émergence d'une nouvelle donne: celle des "Amazighs sans frontières".


Beaucoup d'Européens n'ont jamais compris le cas des berbères (Amazighs) qui au lieu de se hisser au rang des grandes nations tel que la Russie ou la Chine se trouvent relégués au rang d'un peuple sans cervelle qui n'accepte de vivre que sous une domination quelle qu'elle soit.

Heureusement que l'histoire apporte en partie un démenti à ces propos car il y a bien eu une période où les berbères étaient unis. En 697 (1647 du calendrier Amazigh) lors de la bataille d'Assif Nini . Ils étaient venus de partout du Nord, du Sud, de l'Est et de l'Ouest . On dit que beaucoup sont partis de Taroudant , en abandonnant femmes et enfants pour rejoindre la Reine berbère Dihya (La Kahina) et combattre le plus grand ennemi de leur histoire. Dans cette région du sud-Ouest les anciens ont encore en mémoire "Awrass": la terre dont on ne revient pas.

Dihya qui avait probablement des dons de visionnaire et de grande persuasion avait aussi un sens oecumenique en partageant parfois des prières avec les juifs et les chrétiens, c'est peut-être là où se trouve le secret de l'adhésion la plus totale du peuple berbère à sa Reine. Il ne faut pas oublier que dans ses rangs il n' y avait pas de musulmans, ceux qui le sont devenus sont en face avec Hassan Ibn Nouâman. Quand on se souvient de ce qui s'est passé au 21è siècle avec Charlie Hebdo, alors que dire du 7è siècle c'est la tête tranchée à qui oserait devenir hérétique, apostat ou frondeur. 

Les armées de Mahomet étaient à l'époque considérées comme invincibles, composées de troupes d'origines différentes poussées par une sorte de force divine qui se manifeste par le cri "d'Allah Akbar" . Ce qui n'était en réalité qu'une tromperie puisque ces armées ont dû faire marche arrière chassées de l'Europe probablement qu'Allah n'était plus si grand que ça,  il a du rapetissé ou a disparu . Hassan avait pour mission d'écraser et soumettre les berbères par l'épée chez eux, alors que Dihya disposait d'une armée de volontaires composées à 100% de berbères juifs chrétiens et animistes avec la seule motivation de défendre la terre et l'identité. Ces Amazighs en se retrouvant les uns à côté des autres à combattre un ennemi commun, du coup c'est eux qui étaient devenus invincibles.

Le syndrome de Stockholm qui consiste à finir par aimer son geôlier, s'est emparé des berbères, ils  vont même jusqu'à encenser leurs occupants. Cette caractéristique est tellement forte que beaucoup continuent encore à la porter., d'autres y auront même perdu leur identité. Le plus grand souvenir que laisseront les arabo-musulmans aux berbères est le sentiment de  la peur qui sévit encore aujourd'hui dans le Rif, à Ghardaya, à Zwara, en Kabylie et dans le Souss etc...

En 1647 Les berbères ont créé l'événement non pas parce qu'ils ont gagné une bataille, mais parce qu'ils étaient unis .

Le monde où nous vivons est plein de dangers de toute sorte, seuls les peuples unis et soudés seront armés pour lui faire face. Les gouvernants européens notamment français qui soutiennent les pouvoirs illégitimes actuellement en place en Afrique du Nord doivent savoir que cette région ne sera jamais arabo-musulmane tant que les Amazighs entretiendront la flamme de la liberté. La Méditerranée ne sera en paix qu'une fois que les berbères seront Maîtres chez eux.

Il faut connaître sa  véritable histoire et son passé pour pouvoir anticiper l'avenir, l'arabo-islamisme est incompatible avec l'amazighité, il est néfaste à la culture, à l'avenir et à l'unité des Amazighs. Certes il n'est pas facile d'effacer plus de 1000 ans de lavage de cerveau, il faut donc avancer par étapes l'une d'elles serait de déclarer toutes les années finissant par un 7 comme étant l'année de Tamunt Tamqrant  (la grande union) ou de berbères sans frontières.


Auteur: id Bawziki
Date : 2016-12-30


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de id Bawziki
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12104 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: kafi Le : 2017-02-24
Titre: AMAZIGH
Pays: France  

Le syndrome de Stockholm n'est il pas aussi français ?  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 9k3xeen6 ici :  
 
 

D'autres articles :

 
La Taskiwin, danse martiale du Haut-Atlas occidental est inscrit en 2017 dans le patrimoine immatériel mondial nécessitant une sauvegarde urgente
La Taskiwin est une danse martiale typique des montagnes du Haut-Atlas occidental au centre du Maroc. Elle tire son nom de la corne richement décorée que porte chaque danseur, le Tiskt. Elle consiste à faire vibrer les épaules au rythme des tambourins et des flûtes.... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-12-07

 

 
Rencontre citoyenne de France : Quels apports des Franco-Amazighs à la République?
Au cours des dernières années, des phénomènes nouveaux d'une haute gravité se sont imposés dans la société française, notamment les attentats, le communautarisme religieux, les atteintes à la laïcité, les difficultés d’intégration, la dislocation des liens sociaux, etc. Cela suscite en retour, la montée du sentiment d’insécurité, des crispations identitaires, le rejet de l'Autre, le racisme et les discriminations. ... - - Auteur: CMA - Date : 2017-10-27

 

 
Congres Mondial Amazigh : Les peuples Catalan et Kurde ont le droit de décider de leur avenir
A l’issue d’un référendum organisé le 25 septembre 2017, le peuple Kurde d’Irak s’est prononcé à une écrasante majorité en faveur de son indépendance.... - - Auteur: CMA - Date : 2017-10-01

 

 
Une Fédération marocaine honore une commune française d’avoir dédié un grand édifice à l’Homme libre : L’Amazigh
La Federation Nationale des associations Amazighes au Maroc (FNAA), une ONG regroupant une centaine d'associations réparties sur tout le territoire marocain, a envoyé une lettre honoraire de remerciement à la commune française Laprade en Charente, à ses élus, à ses habitants et à une liste d’entreprises françaises d’avoir  construit ensemble un très grand édifice très symbolique dédié à l’Homme libre : L’Amazigh. Il s’agit d’un gigantesque AZA (la lettre Z en alphabet Amazighe appelé Tifinagh) symbolisant « L’Homme libre ». ... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-06

 

 
La France déterre sa hache de guerre contre Imazighen à l’occasion du Hirak du RIF
Après cinquante ans, le contentieux historique entre la France et les Amazighs d’Afrique du Nord, renait encore une fois à la surface : La cause est le Hirak du RIF.
La position de la France contre le Hirak du RIF l’a poussé à violer les droits de l’homme sur son propre pays, alors qu’elle a toujours fait des slogans « liberté, fraternité et droits de l’homme » son existence de vie.
... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-08-28

 

 
Histoire d'un peuple : Comment les Amazighs Soumis combattent les Amazighs Insoumis
Ce film documentaire retrace l’histoire de la fameuse guerre de Bougafer et de son héro Assou Ou Basslam. Il donne toujours une image identique de l’histoire des Amazighs à ce jour. Dans le film vous allez voir des concepts historiques importants comme :... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-07-06

 

 
La colle qui tenait l’arabité à l’Afrique du Nord a finalement lâchée une fois pour toutes
Ce fameux monde arabe que certains l’appelle l’empire arabe, c’est quoi exactement ? Les cinquante dernières années, avec le réveil identitaire en Afrique du Nord, de plus en plus de voix s’élèvent pour dire que le monde arabe, le grand Maghreb arabe, la révolte arabe est le plus grand mensonge politique du siècle. ... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-06-29

 

 
Pourquoi le Dahir berbère de Mai 1930 a réussi et le Dahir Rifain de Mai 2017 a échoué envers les mêmes rebelles Amazighs?
Après sept mois de manifestations des Amazighs du Rif, les deux gouvernements marocains qui ont succédé pendant toute cette période, ont choisi de faire la sourde oreille. L’ancien chef du gouvernement est allé plus loin en signant un communiqué demandant aux membres de son parti de s’éloigner de la protestation sociale Rifaine ! C’est le choix de l’option usure de la protestation sociale par le temps. A l’appui, les medias publiques reportent les évènements du monde entier de la Syrie, de la Palestine et garde un blocus médiatique total sur le Rif. On a même poussé certaines organisations panarabes à organiser des manifestations de soutien à la Palestine au même jour et au même moment où des centaines de milliers manifestent dans le Rif pour un hôpital et une université.... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-05-19

 

 
"Timazighin" au centre du combat
La mort de la petite Ydia a suscité chez les Amazighs une nouvelle indignation. Ce qui est le plus remarquable c'est de voir cette petite fille devenir le symbole de la volonté des Amazighs de reprendre progressivement le cours de la voie que leurs ancêtres ont tracé depuis des milliers d'années.  Qui aurait imaginé il n' y a pas si longtemps voir une petite fille berbère (car il ne s'agit pas d'un garçon)  devenir un tel symbole sous la doctrine arabo-islamique hedjazienne qui ....... - - Auteur: Id Bawziki - Date : 2017-05-11

 

 
ex-FFS et ex-RCD déclarent sur Dzair TV :le MAK est la 1ère force Politique en Kabylie
Deux Anciens Militants des partis poitiques FFS et du RCD déclarent en direct sur le plateau de Dzair TV : << il faut arreter de vouloir cacher la vérité , le MAK est la 1ère force Politique en Kabylie et les marches du 20 Avril ont sont la preuve... - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-05-07

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.