Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Hommage à la fameuse actrice marocaine Loubna Abidar

La fameuse actrice Amazighe Loubna Abidar, originaire de la ville Ocre de Marrakech, vient d’annoncer, mercredi 19 juillet 2017, sur un post partagé sur Facebook, être atteinte d'une "maladie maligne de la gorge".  Le site Amazighworld profite de l’occasion pour lui souhaiter un bon rétablissement et surtout pour lui rendre hommage pour plusieurs raisons et en particulier :

  1. Elle a eu le courage de mettre le doigt sur une maladie qui gangrène la société marocaine depuis des années. Cette maladie est la prostitution engagée par les arabes du Golf au Maroc et en particulier dans les villes comme Tanger, Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir. Et le comble est que les autorités du pays leur assurent la protection et parfois même la logistique !
  2. Elle a payé cher de la part de sa propre famille, son pays et son voisinage, tout simplement car les arabo-islamistes ont créé au scandale lorsqu’elle a joué le rôle de la fille marocaine esclave de la prostitution arabe du Golf dans le film «Much Loved » de Nabil Ayouch.
  3. Elle a montré à quel point les arabo-islamistes à Tamazgha (Afrique du Nord) sont capables de soutenir leurs frères arabes du Golf dans leur prostitution ! Au lieu de créer à ce scandale, ils ont taxé celle qui l’a montré du doigt ! Alors que ce sont eux qui devraient le faire étant donné qu’ils ont des mœurs leur raison d’être. C’est au moins ce qu’ils ont toujours affiché.
  4. Elle a montré du doigt à quel point les arabo-islamistes à Tamazgha sont injustes et incohérents, car au lieu de taxer le créateur du Film Nabil Ayouch, qui est le premier responsable, il est le propriétaire de l’idée et le concepteur, ils s’attaquent au faible : une simple actrice qui n’a fait que ce qui lui a été demandé dans son travail gain de pain.
  5. Elle a levé le voile sur le double visage du Makhzen Marocain qui invite Jennifer Lopez au festival Mawazine à Rabat avec sa tenue très dénudée et en plein publique et qui soutient le chanteur marocain Saad Lamjarred dans une affaire de meurs, mais qui a joué à la neutralité négative en laissant les appels au meurtre de Loubna Abidar sans réaction.
  6. Elle a payé par l’exil forcé en France, car son pays n’a pas pu la protéger contre les soldats d’Allah que ces écoles ont fabriqués. Elle a été sauvagement agressée dans un lieu public sans aucune poursuite.
  7. Elle a donné le bon exemple à des millions de Marocaines et Marocains qui sont victimes de la politique d’arabisation à travers les écoles, les medias, les institutions … mais elle a retrouvé son identité Amazighe et elle l’a affichée.
  8. Elle a aussi donné l’exemple d’une dame déterminée dans ses idées. Elle a brisé un deuxième tabou, en annonçant lorsque je meurs enterrer moi avec un drapeau Amazigh. D’habitude, l’accoutumée endoctrinée veule que lorsqu’on voit la mort venir, on se retourne à Allah et en détruit tout notre passé. Comme ça on espère rester en vie, et les soldats d’Allah te prend comme exemple pour faire peur aux suivants. Mais elle NON. Elle a le courage et c’est le seul d’ailleurs qui permet à ceux atteint de cancer de se guérir. Elle le pourra.
  9. Elle écrit sur sa page facebook "Je suis une femme forte dans un pays développé où la médecine est telle que j'ai bon espoir d'être guérie bien que je doive affronter ça seule …. Mais si jamais la maladie m'emporte, je demande à mes proches de m'enterrer dans mon pays, le Maroc, dans un cercueil recouvert du drapeau amazigh, et qu'à mon enterrement soient distribuées des roses dans tous les quartiers de Marrakech".

Morte ou vivante, tu es déjà la nouvelle héroïne Dihiya de Tamazgha. Comme Dihiya est toujours vivante avec nous après déjà 14 siècles, tu l’es déjà et tu resteras toi aussi.


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-09-04


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 43749 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: zaany youssef Le : 2017-09-04
Titre: ayyuz
Pays: Morocco  

azul loubna ; je te souhaites bonne santé et bravo de devoiler la réalité du maroc meme si elle est malheureusement une réalité ammère.bon courage merci tanmmert
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: id Bawziki Le : 2017-09-05
Titre: Le combat de Timazighine ne fait que commencer
Pays:  


Timazighine les pus courageuses sont souvent celles qui ont le plus souffert dans leur vie.
Ce qu'il faut mettre en cause c'est l'arabo-islamisme avec sa doctrine et ses préceptes d'un autre temps qui viennent bousculer, déstabiliser et fourvoyer toutes les vertus de l'amazighité qui étaient autrefois fondées sur le plus grand des respects de la femme Amazighe.

 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: Dda moh Le : 2017-09-06
Titre:
Pays: France  

bon rétablissement a oultma,je suis sur que ta va vaincre cette maladie  
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: sifawe sefrou Le : 2017-09-10
Titre:
Pays: United States  

prompt rétablissement. vous ne êtes pas seule.  
 
 

 
Commentaire N° : 5
Par: aghilas-kosseila Le : 2017-09-11
Titre: Elle paye ses erreurs
Pays: Algeria  

azul fellawen, je ne vois pas comment est fait l'auteur de ce texte pour une telle apologie pour cette femme qui a déshonnerai le monde amazigh... elle a fait tout ça de son propre gré avec le juif NABIL AYOUCH. maintenant qu'elle prend son mal en patience....pour moi ,elle n'est pas amazigh elle ne sera pas amaZigh ,c'est une honte et une insulte de vouloir la comparer a KAHINA , FATMA N'SOUMER ou meme LALLA KHENATA UNE AMAZIGH ADRAR N'TRARZA.....DE GRACE ,PARLEZ DE QUELQUES CHOSES DE PLUS SERIEUX ,une telle femme ne merite pas d'etre citée ici... ce sont les regrets et les remorts et sa conscience qui l'ont rendue malade ,ella a fait tout ça pour nous insulter et briller..... en belgique et en france elle disait la meme chose ,timsunin ,tanemirt ar timlilit.  
 
 

 
Commentaire N° : 6
Par: Kant Khwanji/IZM n'Tamazgha Le : 2017-09-22
Titre: الحضارة العربية؟الوأد وشرب بول البعير
Pays: Canada  

ⴰⵣⵓⵍ,
De prime à bord, je souhaite un prompt rétablissement à la femme, Loubna Abidar, ensuite à l'actrice d'un talent indéniable et un courage digne d'une lionne amazigh. Quant aux assimilés "berbères de service" encore aveuglés et endoctrinés par le plus pire des opiums du monde et de l'histoire -la religion bédouine qoraichi,sauvage sanguinaire anti-femme, anti-humain-, ces assimilés qui affichent ,sans la moindre gêne, leur haine viscérale contre les juifs, et autres non musulmans, se passent parfois pour imzighen or , un amazigh est avant tout , un homme libre, attaquent sauvagement cette brave femme amazigh et n'ont pas de coeur ni un minimum d'humanité pour compatir avec cette femme atteinte d'une grave maladie.En même temps ils prétendent être des musulmans, qui sont la meilleure communauté que jamais dieu aie sortie! Quelle bande de macaques. Nombreux sont ces macaques islamistes insistent même a la tuer, sur des media marocains, et ont proférés des insultes du genre pute etc, alors qu'elles prétendent défendre l'islam et l 'honneur, quel honneur pour ces proxénètes qui offrent sur des plateaux d'argent leur filles pour leur frères arabes(ou leur seigneurs dans le cas des berbères de services) , comme le parti de justice et de développement PJD, quand Abel al ali hami eddine,un de leur leader actuel membre du parlement,l'assassin du militant estudiantin amazigh ait al-jid,a escorté une des ses soeurs(du parti) dans au restaurant le poisson d'or à rabat, pour la faire baiser(baise halal) par Mansour,un arabe , présentateur vedette de la chaîne panarabiste islamiste al-jazira .

Mme Loubna Abidar, a fait juste dévoiler la honte des proxénètes, que ce soit comme état et pays, le mekhzen proxénète, ou comme citoyens proxénètes soumis!
Ces macaques, considèrent encore que la femme et son corps "3awra", ce terme qui n'existe dans aucune langue des peuples, mais juste chez les arabes qui enterraient les femmes vivantes = mawoudates.

C'est inutile de prier pour vous Mame Abidar, mais je vous souhaite de tout mon coeur un rétablissement et longue ie.
Tudert i tamghart tamzight.
 
 
 

 
Commentaire N° : 7
Par: aghilas-kosseila Le : 2017-09-23
Titre: reponse a el-kharit khawaridji /izem n'tmazgha
Pays: Algeria  

azul fellawen ,
ce n'est en rejetant la culture musulmane et on tombe dans la culture juive ,ce que tu fais toi et ton ABIDAR ,les erreurs...,parceque vous n'avez de culture amazigh et vous n'en aurez pas...simplement vous etes déculturés comme des moutons ,le premier venu peut vous conduire a l'abattoir...apparement tu defends NABIL AYOUCHE ,s'en fiche de toi et ton aarja ,lui ce qui l'interesse de faire un film et le vendre aux gens du golf....donc il travail avec les gens du golf ,il gagne sa vie sur une esclave amazigh , puis elle la jette...jusqu'a quand vous allez comprendre ,si tu ne fais ta sause ,personne ne la feras ? ah ,j'ai oublié que tu es un canadien !. alors occupes- toi du canada ,c'est déja beaucoups ,nous ,on regle nos problemes pas a pas...ATTU IDYUSSEN AKENYAWUI ( tellement naifs et naives ,le vent qui vient peut vous avoir ). turga ilhen tanemirt ar timlilit.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant gktc4npa ici :  
 
 

 

 
ⵢⵓⵙⴼ ⵓ ⵜⴰⵛⴼⵉⵍ : le 1er Roi de la dynastie Amazighe des Almoravides
Youssef Ibn Tachfin (1009-1106) (arabe: يوسف بن تاشفين ) (Amazigh : ⵢⵓⵙⴼ ⵓ ⵜⴰⵛⴼⵉⵍ - Yusef U Tacfin), aussi nommé Yussuf Ou Tashfine, est le premier Roi de la dynastie Amazighe des Almoravides. C’est la seule vraie photo du Roi, elle est exposée dans un musée à Valence. Elle est dessinée par un artiste Juif vivant Andalousie. Le Roi a régné sur un grand empire constitué de la partie occidentale de Tamazgha (Afrique du Nord) et la péninsule ibérique : le Maroc, l'ouest de l'Algérie, la Mauritanie, le Sénégal, l'Espagne et le Portugal. Il est mort en 1106. ... - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-08-15

 

 
Le Caïd Aâddi Oubihi
َAâdi Oubihi de son vrai nom: Aâddi ben Bihi Ait Rahou, est originaire des Aït Yahia Oukhlifa qui est une branche de la grande tribu guerrière des Ait Izdi (Ait Zdeg).... - - Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-06-05

 

 
Michaël Peyron
ⵉⵣⵎ ⴰⴱⵔⴱⴰⵛ ou ⴰⵍⵖⴰⵎ ⵍⵄⵡⴰⵔⵉ. C’est un berbérisant qui naquit en 1935 à Cannes en France. Il est le fils de Peyron Frédéric Aimé, de nationalité Française et de Fiona Margaret, dont le nom de jeune fille était, Maclver originaire d’Ecosse.L’enfant Michaël, après la séparation de ses parents passa, en 1942, alors qu’il n’était âgé que de 7 ans, un laps de temps avec sa tante, du côté de son père, Mme Camille, à Lausanne, en Suisse. A la fin de cette même année, il fut envoyé en Angleterre pour y poursuivre des études. ... - - Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-05-03

 

 
Président François Hollande nomme l’artiste Amazighe Kabyle DJURA au Conseil économique, social et environnemental
Par décret du Président de la République française en date du 17 mars 2017, le président François Hollande a nommé l’artiste et militante Amazighe kabyle DJURA aisin que d’autres personnalités au Conseil économique, social et environnemental français. Madame Djouhra ABOUDA, est une artiste - Réalisatrice – Écrivain, Dite Djura Fondatrice  de Célèbre Groupe de Femme de Chants Berbères DjurDjura "... - - Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI - Date : 2017-04-10

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.