Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Brahim Akhiat n’est plus


Le pionnier de la revendication amazighe au Maroc, Brahim Akhiat, n’est plus. Il s’est éteint en silence, loin des feux des projecteurs. Il fut tenace. Il avait une ambition et un rêve : la reconnaissance officielle de son identité – notre identité- amazighe dans toutes ses dimensions. C’est un homme discret et pragmatique. Qui inscrit ses actions dans le cadre du respect des institutions de son pays. Il avait raison. Le temps lui a donné raison.


Feu Dda Brahim est un fédérateur. Dans le cadre des manifestations de l’Université d’Eté d’Agadir, depuis les années quatre-vingts, il a tenu a associer et impliquer tous les amazighes : Rif, Atlas central et Sous. C’était sa conviction, en dépit des tracas qu’il a subi de la part des autorités qui lui signifièrent de s’occuper uniquement du Sous. Il a résisté. La « Charte d’Agadir », document essentiel de la littérature du mouvement amazighe lui doit énormément.


Joignant la parole à l’action, il a sollicité le soutien des Amazighes de bonne volonté, pour publier des recueils de poésie amazighes, soutenir les actions des militants et revigorer le travail associatif amazighe. Dda Brahim est un fédérateur : il était conscient de la dimension transnationale de l’amazighité. C’est dans ce sens qu’il a accordé une importance au combat amazighe en Lybie, en Algérie, et aux Ils Canaries.


Il a acculé les cadres politiques et les ONG marocaines des droits de l’homme en les invitants à un dialogue national serein. Il resta fidèle à ses positions. Feu Dda Brahim fut membre du Conseil d’Administration de l’IRCAM. Et dans ce cadre, son souci majeur fut la défense des cadres associatifs amazighes. Avec conviction. Il nous a légué un témoignage écrit, édité : « L’amazighité tel que je l’ai vécu ». Un témoignage pour notre histoire.

Dda Brahim a consacré sa vie pour l’amazighité. A nous de reprendre le flambeau.

Que son âme repose en paix.

Nos sincères condoléances à sa familles, ses proches et au mouvement amazighe.


Auteur: Moha MOUKHLIS
Date : 2018-02-07


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha MOUKHLIS
Envoyer l'article à un ami
Article lu 15472 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant bsq77y95 ici :  
 
 

 

D'autres articles :




Hommage à Mohamed Mounib
Auteur: Moha Moukhlis - Date : 2017-12-13





Le Caïd Aâddi Oubihi
Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-06-05

Michaël Peyron
Auteur: HAMZAOUI Abdelmalek - Date : 2017-05-03

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.