Arabe
English
 
 
 
 Histoire ancienne
 Histoire moderne
 Histoire revisitée
 Personnalités Amazighes
 Amazighophobie

 

Pourquoi la France restera toujours anti-droits culturels et linguistiques Amazighs en France et en Afrique du Nord même?

Beaucoup de nord africains, n’arrivent toujours pas à mieux situer la France entre un pays qui chante l’égalité et droits de l’homme d’un côté, et de l’autre il est toujours contre les droits linguistiques et culturels des Amazighs en Afrique du Nord et en France même ?

À ne citer pour exemple que son choix minutieux des pouvoirs arabo-islamiques anti-amazigh que la France a installé partout en Afrique du Nord après l’indépendance et son refus catégorique récemment, un siècle après l’indépendance, d’introduire la langue Amazighe dans son programmes ELCO  (Enseignements de langue et de culture d'origine) dans les écoles française.

En effet, la France post coloniale, a choisi –tenez-vous bien- la langue Arabe classique d’Arabie Saoudite pour langue d’origine pour les enfants des parents d’origine nord-africain !  Ceci à la place de leur langue maternelle Amazighe !

Le comble est que l’état français sache bien que les deux réalités suivantes :

1. Personne ne parle cette langue arabe classique en Arabie elle-même, et Afrique du Nord c’est complètement de l’Utopie. A ne prendre comme exemple tangible que ce micro-trottoir réalisé par la chaine de télévision algérienne « Annahar TV » dans la rue d’Alger à l’occasion de la journée mondiale de la langue arabe. Elle a expliqué en dialecte algérien aux interviewés qu’elle va lui poser une question en langue arabe et doit répondre en langue arabe. La question est aussi trop simple : « Depuis votre réveil le matin, qu’est-ce que vous avez fait ? ». La surprise est que majorité n’a même pas compris la question. Et la minorité qui l’a comprise était incapable de répondre !!!

 

2. La langue Amazighe est une langue de France puisque d’après la déclaration du gouvernement français lui-même elle est la première langue parlée en France après le français.

Pour mieux comprendre donc les origines de cette contradiction que continu de vivre la politique de l’état Français, nous apportons une explication paru dans des fuites de Wikileaks, relaté aussi par le journal le Monde du 1er décembre, rapportons une conversation le 22.10.2005 entre Michel Rocard (premier ministre français et l’ambassadeur Américain à Paris Mr Craig Stapleton.

Ce diplomate américain (voir photo) s’étonnait du mystère de la société française… « Pourquoi ce pays si égalitaire et ambitieux en matière de droits de l’homme rencontre t’il autant de difficultés pour faire une place aux minorités ethniques et religieuses ? ».

Le premier Ministre Michel Rocard lui répond : «  La France s’est créée en détruisant cinq Cultures : Bretonne,  Occitane,  Alsacienne, Corse et Flamande …. Nous sommes la seule «Nation» qui s’est créée de façon militaire et non homogène. Ce qui la rend difficile à gouverner. ». fin de citation.

 

Par conséquent, pour que la France change d’attitude envers les droits culturels et linguistiques Amazighs, il faut qu’elle le fasse tout d’abord avec ses cultures à elle-même : Bretonne, Occitane, Alsacienne, Corse et Flamande ….

Autrement dit cela lui coutera la destruction de ses piliers fondateurs.

Sauf que le journal le Monde, bien que la cable Wikileaks a fait une tache d’huile dans les réseaux internet, il n’a pas rapporté dans son Edition la réponse du 1er ministre français, car cela risque de choquer la société française. Ce qui a aussi soulevé la curiosité de la presse écrite dont celle ci :


Auteur: Mohamed EL OUAZGUITI
Date : 2018-02-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed EL OUAZGUITI
Envoyer l'article à un ami
Article lu 7301 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: mélennec Le : 2018-02-14
Titre: LA FRANCE, PAYS DES NON-DROITS DE L'HOMME
Pays: France  

L'ETAT FRANCAIS, LE GRAND VIOLATEUR DU DROIT DE L'HEXAGONE ET DES NATIONS ANNEXEES ET HUMILIEES. LA FRANCE, PAYS DES NON-DROITS DE L'HOMME.



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





La France n'a jamais été un Etat de droit, pas davantage le Pays des droits de l'homme. C'est un Etat maffieux et corrompu, le pays des non-droits de l'homme.

Le plus grand violateur de la loi, en France, est l'Etat lui-même. Sait-on, par exemple, que l'Etat français emploie plusieurs dizaines de milliers de personnes au noir, les privant de tous leurs droits sociaux, là où les employeurs privés sont poursuivis et punis avec férocité ?

Du temps de mes fonctions à la Médiature de la République - je fus candidat à sa succession, en 1998 -, j'ai procédé, avec une patience ... de Breton, à un véritable "audit" dudit Etat, pendant six ans. Ceci aux termes d'un parcours déjà non négligeable, et d'un savoir considérable sur le "fonctionnement" de cet Etat-voyou, que plusieurs auteurs - enfin ! -, osent désigner par son nom.

Le ministère de la justice emploie aujourd'hui 40 000 personnes au noir (cf. Le canard enchaîné, 1er septembre 2015). En 1995, j'avais dénombré 5000 médecins au noir employés par l'Etat (taper dans Google : médecins au noir), et remis un épais rapport au médiateur, au premier ministère, à la Cour des comptes, au Conseil d'Etat, à la presse, etc. Le journal "Le Monde", grand pourfendeur des employeurs au noir, a REFUSE de donner la moindre publicité à ce rapport. Des articles nombreux se sont fait l'écho de mes travaux. Sans aucune suite de la part de l'Etat-bandit. Ce rapport a été publié en 1998 par la maison Maloine, le plus important éditeur médical. Il contient une lettre rédigée par mes soins, et adressée à Martine Aubry, ministre des affaires sociales. Cette petite dame, que j'ai poursuivie devant la Cour de justice de la République, sans obtenir justice, est-il besoin de le dire.

Mon interlocuteur à l'Elysée, dans cette affaire, n'était autre que PHILIPPE BAS, alors secrétaire général, le plus proche collaborateur de l'admirable CHIRAC - la plus grande intelligence de France, après Jean-Luc Mélenchon, bien sûr ! Je l'ai rencontré au "château" ('L'Elysée) à plusieurs reprises, à l'époque. C'est ce même Philippe Bas, qui a osé faire rapport devant le Sénat, pour l'inviter à rejeter la charte des langues dites "régionales" - la principale étant la langue bretonne, assassinée par la France -, au motif qu'elle serait "contraire à la Constitution" (!!!!!!).

C'est littéralement effarant : L'Etat gangster, l'Etat voyou, connu comme tel dans le monde, se pique de donner aux nations annexées par la violence, la tromperie, la corruption, des leçons de respect de la loi !!!!

Que les Bretons, donc, aillent dire, en face, lors des élections en cours, ce qu'ils pensent de leurs traîtres locaux. Surtout, que leurs propos ne soient pas timides ! Maintenant, ON SAIT TOUT.

Jeunes de mon pays, ne négociez pas avec ces gens-là : vous êtes l'avenir, vous êtes la Bretagne. Ils sont le passé, ils sont des pions du système, rien d'autre. Dites le leur EN FACE, sans trembler, s'il vous plait.

La justice a toujours été manipulée. François MITTERRAND a été le champion toutes catégories de ces manipulations. Elles ont été étudiées et publiées par Alain Bancaud, sociologue (essayez de retrouver ces travaux dans internet; ils ont été supprimés; mais je les ai eu en mains). Son ministre de la Justice était le remarquable Badinter, que j'ai invité sur internet à se confesser. On ne peut pas avoir été ministre de la justice de François Mitterrand, sans être au courant de ces infamies. On attend toujours : il sait tout; au minimum.

De nombreux travaux et livres ont été publiés à partir de 1992, par des magistrats, sur le "système", notamment par Eva Joly, le juge Jean Pierre, Georges Fenech, et bien d'autres.

Lire, pour aller vite :




- Mélennec, lettre au juge Duchaine (publiée sur Internet) : http://louis-melennec.fr/2013/06/23/un-etat-maffieux-aupres-duquel-les-siciliens-et-les-napolitains-ne-sont-pas-meme-des-enfants-de-coeur-la-france-inventrice-des-droits-de-lho

- Mélennec Sénat 2003; compte rendu du colloque que j'ai présidé au Sénat en 2003 : https://bretagne-culture-histoire.webnode.fr/news/senat-2003-docteur-melennec-breton-de-souche-preside-au-senat-de-la-republique-francaise-une-seance-muscle

- Mélennec l'Etat gangster : http://louis-melennec.fr/2013/12/09/comment-la-france-est-gouvernee-etat-voyou-ou-etat-bordel-pire-un-etat-cloaque/


- Mélennec médecins au noir : https://www.lexpress.fr/informations/l-etat-et-ses-5-000-medecins-au-noir_649072.html


- Mélennec France inter : cet article a été "lessivé" par le pays des droits de l'homme.

- Et aussi le remarquable ouvrage de Georges Fenech, avec lequel je fus en rapports, intitulé : "Main basse sur la Justice", publié chez Lattes, en 1997 :

https://www.google.fr/search?gs_ivs=1&q=Georges+Fenech+main+basse+sur+la+justice#tts=0

En lisant ces articles sur la toile, vous serez incrédules mais confondus : en moins d'une heure, vous aurez fait le tour de ce qu'on dénomme, par dérision, "Le pays des droits de l'homme". Votre éducation sera faite, là où il a fallu à d'autres plusieurs dizaines d'années pour y voir clair. Et gardez précieusement ces publications.

Je me tourne aujourd'hui vers les Berbères de Kabylie. Les Bretons ont été esclavagisés, et n'arriveront pas à se libérer seuls.

(Extraits des blogs de Louis Mélennec).



LE BON DOCTEUR MELENNEC, breton, mais en aucun cas ennemi du peuple français, qui souffre des nullités politiques qu'on lui inflige, ceux que Dominique Strauss-Kahn dénomme "les brêles" ( = les imbéciles), et Jean-Luc Mélenchon "les pédalos", le président des susdits étant gratifié de "capitaine d'une équipe de pédalos".



En savoir plus : https://bretagne-culture-histoire.webnode.fr/news/le-scandaleux-rejet-des-langues-minoritaires/
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: mélennec Le : 2018-02-14
Titre: L'ETAT DE NON DROIT : LA FRANCE
Pays: France  

Le site "WIKIMERDIA" a sauvegardé, par miracle, cet article qui avait été "lessivé" par l'Etat de droit ! Lisez, et cessez une fois pour toutes de croire que la France a "inventé" les droits de l'homme : nous gagnerons du temps, après en avoir tant perdu !

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

wikimerdia-france
halte à la Censure !
JUSTICE AUX ORDRES
JUSTICE AUX ORDRES !

COMMENT FRANCOIS MITTERRAND A ECHAPPE A LA JUSTICE – ( PUBLIE DANS LE BLOG DE FRANCE INTER LE 28 OCTOBRE… 2013 )

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

MELENNEC LOUIS
lundi 28 octobre 2013 à 11:32
@@@@@@@@@@@@@


– Les fautes des gens au pouvoir dans le domaine judiciaire. Ici, la situation est gravissime. L’une de mes préoccupations majeures, du temps que j’étais consultant près la Médiateur de la République, puis candidat à sa succession, en 1997 et en 1998, a consisté à essayer de comprendre comment fonctionne la justice française. Certes, comme tous les citoyens, j’avais connaissance de ce qu’on dénomme pudiquement des « dysfonctionnements » de l’appareil judiciaire. Mes amis magistrats, tenus par ce qu’on dénomme « l’obligation de réserve », ont longtemps hésité à parler. Puis, les premiers ouvrages publiés en librairie levant peu à peu les coins du voile, ils ont enfin « cafté », certains avec un virulence de plus en plus forte (Eva JOLY, le juge JEAN-PIERRE …). Mon expérience, les confidences reçues de toutes part, les procès que j’ai intenté contre l’Etat dans l’affaire des personnels employés « au noir », les innombrables contacts à tous les échelons de l’Etat français – présidence de la république, premier ministère, ministères des affaires sociales, cabinets ministériels …. m’ont pleinement éclairé. . Les interventions des politiques dans le fonctionnement de la justice. Tout le monde le savait : François MITTERRAND intervenait fréquemment pour détourner la justice de son cours. Ces actes étaient particulièrement graves et répugnants : le président de la République est le garant de la justice, non son violeur institutionnel. On ne pouvait en parler ni en public, ni certainement pas dans les médias. On en a maintenant la preuve péremptoire, par des travaux de recherche scientifique (Le Monde, mercredi 23 juin 1999, page 9, sous la plume de Cécile Prieur; l’enquête a été menée par Alain Bancaud, spécialiste des « dysfonctionnements » de la justice : Des archives dévoilent comment François Mitterrand abusait des interventions individuelles ; http://www.denistouret.net/constit/3151.html). Taper dans la case Google les quatre mots : mitterrand interventions justice bancaud). Une volonté de savoir existe dans la population, car Il y a là une sensibilité de chacun, à fleur de peau : la volonté de savoir ce que le pouvoir a fait, et qui sont les personnes qui ont agi, pourquoi ils l’ont fait. On attend, avec impatience, de nouvelles révélations sur les interventions faites par les successeurs de François MITTERRAND, et les ministres de la justice qui se sont succédés, sous lui, puis après lui. Une consolation pour le peuple : le rêve de faire admettre François MITTERRAND au Panthéon a volé en éclats. Tel père, tel fils ? Jean-Christophe MITTERRAND a été condamné à deux ans de prison par le tribunal de grande instance de Paris. (http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/11/07/jean-christophe-mitterrand-ne-fera-pas-appel-de-sa-condamnation-dans-le-d). C’est devenu comme une habitude que les fils des ministres soient des délinquants (voir ci-après : Le monde politique français : Un palmarès judiciaire impressionnant, plus « éclatant » que celui des maffias napolitaine, sicilienne, calabraise réunies). Robert BADINTER a été ministre de la justice sous François MITTERRAND. Les Français attendent de cet homme, avant qu’il ne disparaisse, qu’il confesse ce qu’il a vu. Il ne lui est pas possible de ce dérober à ce devoir impérieux.

———————————————————————- Avec l’aimable autorisation de Louis Mélennec

voir son Blog, cliquez ici : http://www.louis-melennec.fr

Histoire de la Bretagne, voir son Blog : http://www.blog-louis-melennec.fr

Téléchargez gratuitement : LIVRE BLEU DE LA BRETAGNE (tapez les 5 mots sur le NET)

Aucun site ni média breton n'a publié cet article, sauf DEUX : Bretaigne Bretagne et BZH Réflexion.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant i5mmcj5e ici :  
 
 

 

D'autres articles :











 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.