Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le Congrés Mondial Amazigh écrit au ministre français des affaires etrangères M. Bernard Kouchner

M. Bernard Kouchner M. Lopunes Belkacem

Paris, le 14 juin 2007

M. Bernard Kouchner

Ministre des Affaires Etrangères

37, Quai d’Orsay

75007 Paris

 

Monsieur Le Ministre,

C’est en ma qualité de président du Congrès Mondial Amazigh (ONG de défense des droits du peuple amazigh), que j’aimerais attirer votre attention sur la grave situation qui prévaut dans les régions touarègues du nord du Niger, théâtre depuis février 2007, d’un conflit violent qui oppose les forces gouvernementales à une rébellion armée menée par le Mouvement des nigériens pour la justice (MNJ). Cette nouvelle rébellion est provoquée par le même constat qui avait déjà soulevé les populations touarègues dans les années 1990 et en 2004 : le non respect des accords conclus pour mettre fin aux révoltes répétées et tenter de remédier à la situation flagrante de paupérisation et de marginalisation des populations qui assistent impuissantes, à la spoliation des ressources naturelles de leurs territoires et la répression injuste d’une noble cause.

Comme vous le savez peut-être, le gouvernement du Niger a privilégié l’option militaire sur toute recherche de dialogue avec les responsable du MNJ. Et les actions menées par les troupes gouvernementales contre les positions des combattants du MNJ prennent des personnes touarègues civiles et innocentes dans une spirale qui ne peut que conforter le sentiment d’injustice et dégénérer en guerre civile.

D’après nos informations, le chef de l’Etat nigérien, M. Mamadou Tandja, a entrepris une démarche auprès du gouvernement français, afin de lui demander d’étendre au nord-Niger, la couverture du dispositif militaire français "Epervier" basé au Tchad. Cela signifierait que le gouvernement nigérien maintient son choix de la force comme seule solution à ce conflit. Par ailleurs, le besoin de protéger les installations de l’entreprise française Areva à Arlit n’est sans doute pas étrangère à cette décision de solliciter l’aide de la France.

A ce sujet il convient de préciser que les populations touarègues ne s’opposent pas à ce qu’Areva, qui exploite depuis 30 ans les gisements d’uranium qui se trouvent sur leurs territoires, poursuive l’extraction du minerai. Mais il n’est pas acceptable qu’Areva ne laisse aux populations locales que ses rejets hautement radioactifs qui détruisent les hommes et leur environnement.

 

En conséquence, le Congrès Mondial Amazigh (CMA) attire votre attention, M. Le Ministre, sur les préoccupations suivantes :

  • Si la France entend jouer un rôle dans une résolution équitable et durable du conflit, une consultation préalable à toute intervention avec les deux parties en conflit et l’accord des deux parties nous semblent nécessaires,
  • Le cadre et la nature de l’intervention française devraient à notre sens se limiter à des actions et activités strictement humanitaires,
  • Les multiples appels lancés par les populations touarègues à l’endroit de l’entreprise Areva afin qu’elle prenne en considération leurs réclamations de mettre fin à la pollution qu’elle dégage et de réparer les dégâts qu’elle a occasionnés aux habitants et à leur environnement, devraient être entendus et faire l’objet d’une concertation. Conformément au droit international, les retombées économiques et sociales des activités extractives en faveur des populations touarègues autochtones devraient être envisagées.

Connaissant votre attachement au principe d’"ingérence humanitaire" et votre combat pour le respect des droits de l’homme et la dignité des peuples, nous sommes persuadés, M. Le Ministre, que cet appel ne vous laissera pas indifférent et que votre réaction sera à la mesure des espoirs légitimes des populations concernées.

Dans cette attente, nous restons à votre disposition pour vous apporter tout éclaircissement utile.

Veuillez agréer, M. Le Ministre, l’expression de notre parfaite considération.

 

P/Le bureau du CMA

Belkacem Lounes

Président


Auteur: CMA
Date : 2007-08-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 35935 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: abdi Le : 2010-08-28
Titre: syndicaliste qui soutient les causes nobles.
Pays: Algeria  

azul fellawen,
il est grand temps que les AMAZIGH ou ils sont doivent repenser leurs politiques... a travrs tous les pays.
en tant syndicaliste ....ayant voulu defendre le parcours combattant DE AISSAT IDIR....et le ministre KOUCHNER tax? par les notres d\'inventeur des problemes de minorites..... ayant voulu egalement le defendre.... dans la salle des fetes du 24 fevrier.... j\'ai failli etre lynche...heureusement je me suis bien defendu...
depuis passe en conseil-descipline...puis exclu de l\'U.G.T.A ALGERIE...ET J\'ATTENDS LES RECOURS....pour vous dire que nous les amazigh nous avons rien gagne dans ces conflits...ni des francais....ni des gens du pouvoir de ces pays de tamazgha....ni des autres..!!!.... on a perdu sur toutes les lignes... donc si a nous de revoir ET REPENSER NOS POLITIQUES... LES GENS DU NIGER... DU SOUDAN OU D\'AILLEURS ATTENDENT BEAUCOUP DE NOUS... AR TIMLILLITH. TANEMIRTH.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant jpdfn83k ici :  
 
 

 

 

Autres articles :









Touareg du Niger : Le carnage de Tadak
Auteur: MNJ - Date : 2008-06-05







 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.