Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

5° Congrès Mondial Amazigh (CMA) à Tizi ( branche dissidente) : Nouvelles Instances dirigeantes et un nouveau statut

Nouvelles Instances dirigeantes du 5° CMA issues du 5° Congrès Mondial Amazigh de Tizi Ouzou et d'Algérie

Bureau Mondial :

  1. *Rachid RAHA, président
  2. *Farudja MOUSSAOUI, première vice-présidente (2-ieme Président)
  3. *Brahim BENLAHOUCINE, deuxième vice-président (3-ieme Président)
  4. *Louiza HADDAD, sécrétaire générale
  5. *Zahir MOUSSAFRI, Secrétaire générale adjoint
  6. *Said ZAMOUCHE, Trésorier
  7. *Mohamed MARRAKI, vice-trésorier
  8. *Hachemi TOUZENE
  9. *Mohamed El Hamouti
  10. *Naima Nahnah
  11. *Ferdawsse GARTOUM
  12. *Rachid BOUKSIM
  13. *Nouri AKABOUC
  14. *Mohamed GAYA

 

Conseil Fédéral:

 

I-Région Maroc:

  1. *Brahim BENLAHOUCINE
  2. *Mohamed MARRAKI
  3. *Nouri AKABOUCH
  4. *Oumai MAAZOUZI
  5. *Lhoussaine AGDA
  6. *Abdelmajid MAFTOUH
  7. *Abdelaziz TOUFIK
  8. *Amina IBNOU-CHEIKH
  9. *Adil KANDIL
  10. *Rachid BOUKSIM
  11. *Faissal AOUSSAR
  12. *Abdellah BOUCHTART
  13. *Tayeb TAKHZANT
  14. *Ferdawsse GARTOUM
  15. *Yacine AMRAN

 

II-Région Algérie:

  1. *Farudja MOUSSAOUI
  2. *Zahir MOUSSAFRI
  3. *Said ZAMOUCHE
  4. *El Hachemi TOUZENE
  5. *Smail AGGOUN
  6. *Abdelhamid AKSA
  7. *Salim LOUNISSI
  8. *Nacer SLIMANI
  9. *Madjid AIT MOHAMED
  10. *Nassim MOUSSAOUI
  11. *Azzedine BOULBRAHIM
  12. *Mohamed GAYA
  13. *Ammour AREZKI
  14. *Mabed SMAIL
  15. *Younés SAADI

 

III-Région Diaspora/Touarègues/Libye/Iles Canaries:

  1. *Rachid RAHA
  2. *Louiza HADDAD
  3. *Naima NAHNAH
  4. *Mohamed EL HAMOUTI
  5. *Dalil MAKHLOUFI
  6. *Rachid MOUMNI
  7. *Abdelelah ZIANI

 

=====================================

Les nouveaux statuts du Congrès Mondial Amazigh (CMA) branche dissidente

Statuts du Congrès Mondial Amazigh (CMA)

Assemblée générale de Kabylie organisée les 30 et 31 octobre 2008/2958

Introduction :

Après le dernier long exercice du CMA qui a débuté en septembre 1995, la révision de ses statuts fondamentaux paraît nécessaire dans le cadre de trois principes :

A- La localisation du CMA dans Tamazgha ;

B- Intégration des individus et les autres organismes autres que les associations ;

C- La restructuration du CMA basée sur la souplesse, la démocratie et une large représentation.

Article 1: CONSTITUTION DU C.M.A

Le quatre septembre 1995, une organisation non gouvernementale internationale et régionale est constituée entre les adhérents aux présents statuts réunis en assemblée générale constitutive à Saint Rome de Dolan (France), sous le nom de Congrès Mondial Amazigh (C.M.A).

Cette organisation est régie provisoirement par la Loi française du 1er juillet 1901 et le Décret du 16 août 1901 et les lois nationales des pays où il y aura d'autres représentations du CMA ou formations locales.


Article 2 : SIEGE DU C.M.A

Le siège du C.M.A est situé provisoirement à Paris et transférable sur décision du Conseil Fédéral.

Le CMA œuvre à ouvrir des permanences en Algérie et au Maroc.

Article 3 : NATURE DU C.M.A

Le Congrès Mondial Amazigh est une organisation non gouvernementale internationale et régionale, autonome et indépendante des gouvernements.

Article 4 : OBJECTIFS

Le C.M.A. vise par des moyens pacifiques et légaux les objectifs suivants :

a - Défendre et promouvoir l'identité culturelle de la nation amazighe et soutenir son développement dans tous les domaines à l'intérieur comme à l'extérieur de Tamazgha,

b – Œuvrer pour la reconnaissance officielle (constitutionnalisation et institutionnalisation) de l'identité, de la culture et de la langue amazighes,

c - Promouvoir et moderniser la langue et la culture amazighes dans tous ses aspects.

d - Elaborer et réaliser des projets de formation et d'enseignement en langue amazighe,

e – Œuvrer à la formation des cadres associatifs amazighs,

f - Etablir des liaisons entre les associations et les membres (Amazighs) dans tous les domaines et coordonner leurs actions au niveau international et régional,

g - Créer et promouvoir des moyens de communication :

- édition (journaux, périodiques, livres, revues, etc.)

- audio (cassettes, CD, radios, etc.)

- audiovisuel (cinéma, T.V, vidéo, etc.)

h - Entreprendre toute action en vue de défendre les droits de la femme et de préserver les enfants amazighs des phénomènes d'acculturation,

i - Réhabiliter l'histoire et la civilisation amazighes au niveau de l'enseignement, de la recherche scientifique et du patrimoine (musées, monuments historiques, sites archéologiques, etc.),

j - Interpeller les organisations internationales compétentes sur la nécessité de protéger et de valoriser le patrimoine civilisationnel amazigh,

k - Déployer les efforts nécessaires pour disposer de fonds servant à financer les projets,

l - Défendre et promouvoir les valeurs de démocratie et de droits de l'homme, de al femme et de l'enfant, développer les échanges entre le peuple amazigh et les autres peuples en privilégiant la rationalité, la relativité, la diversité, la tolérance, la modernité, l'interaction, la solidarité, la coopération, le respect mutuel, la reconnaissance réciproque, la lutte contre la haine et le racisme, la lutte contre la xénophobie et l'ouverture sur l'environnement.

m - Défendre et promouvoir les valeurs de la paix et la résolution des conflits par le dialogue et les moyens pacifiques.

n- Défendre et promouvoir les droits politiques, économiques, sociaux, culturels et linguistiques des personnes, des communautés et du peuple Amazigh.

Article 5 : LES MEMBRES DU C.M.A

1. sont membres du CMA les associations, personnes physiques et organismes adhérentes selon les modalités définies dans le règlement intérieur, à condition que, pour les associations et les organismes:

- leurs statuts et leurs principes ne soient pas contradictoires avec les objectifs susvisés dans l'article 4 de ce statut.

- qu'elles adhèrent aux principes du C.M.A,

- qu'elles aient au moins deux d'existence,

- qu'elles s'acquittent de leurs cotisations,

- qu'elles soient acceptées par le conseil Fédéral

Quant aux personnes physiques, il faut qu'elles soient aussi acceptées par le Conseil Fédéral. Les critères d'adhésion des personnes physiques au CMA sont spécifiés par le règlement intérieur

En cas de défaut d'agrément, le CMA peut accepter en son sein des groupes organisés en Assemblée Générale à condition d'être parrainé par deux associations membres du CMA.

B- Toute structure du CMA doit représenter la jeunesse et les femmes dont le cota sera déterminé par le règlement intérieur.

C - seules ont droit de vote au congrès général les membres à raison d'une voix par représentant. Les Amazighs privés dans leur pays du droit de création d'associations peuvent exceptionnellement être représentés par des personnes intuitu personnae.

D - les sections d'associations et organismes membres peuvent se faire représenter en qualité d'observateurs sans droit de vote.

D - la cotisation des associations membres du C.M.A. est fixée par le règlement intérieur.

E - des individus peuvent être membres d'honneur du C.M.A.

F- Les membres d'honneur peuvent participer aux activités du CMA et à son congrès général et qui peuvent être proposés soit par l'Assemblée Générale ou le Conseil Fédéral ou les groupes régionaux.

Article 6 : LES ORGANES DU C.M.A

- le Congrès Général (CG)

- le Conseil Fédéral (CF)

- le Bureau Mondial (BM)

- les Structures Locales,

- les Commissions Spéciales,

- le Comité d'Arbitrage.

Article 7 : LE CONGRES GENERAL (C.G)

Le C.G est l'organe suprême de délibération du CMA

Le C.G. ordinaire se réunit tous les trois ans et extraordinairement sur la demande des deux tiers des membres ou des deux tiers des membres du Conseil Fédéral.

Le Congrès Général se compose des délégués membres stipulés dans l'article 5 de ces statuts.

Les membres participent à la mise au point de l'ordre du jour par leurs suggestions lors de la tenue de l'Assemblée Générale.

La majorité absolue des membres présents au Congrès Général suffit pour prendre des décisions sauf l'abrogation ou l'annulation de ce statut qui nécessite la majorité des deux tiers, le vote ne se pratique qu'après les tentatives de consensus. Les modalités de vote sont laissées au pouvoir du Congrès Général à l'occasion de chacune de ses tenues.

Le quorum pour la tenue du Congrès Général nécessite la présence de la majorité absolue des membres.

Le Congés Général détermine les grandes lignes triennales et l'orientation du CMA.

Le Congrès Général élit les membres du Conseil Fédéral et les membres du Comité d'Arbitrage.

Article 8 : LE CONSEIL FEDERAL (CF)

Entre deux sessions du C.G, le Conseil Fédéral est l'organe de délibération du CMA.

1 - Composition :

Le Conseil Fédéral se compose de quarante cinq membres élus par le Congrès Général.

Constitués comme suit :

* 15 représentants pour le Maroc,
* 15 représentants pour l'Algérie
* et 15 représentants pour le Diaspora, les Touarègues, la Libye, Iles Canaries et autres régions.

2- Il doit tenir compte de la diversité des populations amazighes dans son sens le plus large parmi les congressistes présents.

3- Chaque groupe régional du Conseil Fédéral peut constituer une formation locale dans sa région en conformité avec les lois nationales des pays de Tamazgha et diaspora.

4- En cas de vacation d'un ou plusieurs de ses membres, le CF du groupe régional peut procéder à son remplacement par d'autres membres.

5- réunions du Conseil Fédéral :

Lors de sa première réunion, le CF élabore et adopte le règlement intérieur du CMA.

Le Conseil Fédéral se réunit une fois par an et extraordinairement selon les circonstances sur convocation du Bureau Mondial, ou à la demande de la majorité des membres du Conseil Fédéral.

Le quorum pour la tenue de la réunion du C.F nécessite la présence de la majorité des membres du Conseil Fédéral, sur première convocation. Si ce quorum n'est pas atteint, il est procédé à une nouvelle convocation à quarante jours d'intervalle au moins. Sur deuxième convocation aucun quorum n'est exigé.

Les décisions sont prises à la majorité des membres présents.

6 - compétences du Conseil Fédéral :

a)-La présidence du CMA est assurée par un collège de direction formé par 3 membres représentant les 3 groupes régionaux élus lors du C.G.

b)- Le collège de direction désigne en son sein, lors de sa première réunion, 1 président et deux vice présidents.

Les prérogatives du président sont précisées par le règlement intérieur.

La présidence est tournante chaque année.

Le Conseil Fédéral arrête la politique générale du Congrès Mondial Amazigh selon les résolutions du Congrès Général.

En cas de décès, de démission ou de vacation d'un des Présidents, son groupe régional désigne un remplaçant parmi eux.

Le Conseil Fédéral constitue des commissions de travail. Il statue sur l'admission des nouveaux membres et peut suspendre pour faute grave un membre après procédure contradictoire.

Article 9 : LE BUREAU MONDIAL (B.M)

Entre deux sessions du CF, le bureau mondial est l'organe de délibération du CMA

Les membres du CF élisent eu leur sein les membres du BM

Le Bureau Mondial (BM) se compose de 15 membres:

* 1 Président(e), et deux vices – présidents (es)
* un(e) secrétaire général(e),
* un(e) secrétaire général(e) adjoint(e),
* un(e) trésorier(e),
* un(e) trésorier(e) adjoint(e).
* membres du BM

Les prérogatives des membres du Bureau mondial sont finalisées par le règlement intérieur.

Le Bureau Mondial, peut désigner des chargé(e)s de mission, pour des missions ponctuelles ou permanentes.

Le Bureau Mondial est chargé de la gestion organisationnelle du CMA, selon les résolutions et orientations du Conseil Fédéral.

En état financier doit être communiqués à chaque association en fin d'année.

Toutes les associations membres ont droit de vérification du compte du CMA. L'exercice de ce droit est régi par le règlement intérieur

Le BM présente au CG un rapport moral et financier suivi de débats pour approbation. En cas du rejet du bilan financier par le CG, celui-ci peut diligenter une audite.

Article 10 : STRUCTURES LOCALES

Les structures locales sont autonomes administrativement et financièrement.

Elles sont constituées par les membres de groupe de chaque région.

Elles ont les compétences pour former leur mode de structure et de fonctionnement selon les lois locales, les coutumes et usages des pays de Tamazgha et de la diaspora.

Article 11 : LES COMMISSIONS SPECIALES

Les Commissions spéciales sont constituées par des membres fondateurs du CMA, ex-présidents, écrivains, artistes, chercheurs, experts et spécialistes dans différents domaines concernant les intérêts des Amazighs.

Les prérogatives de ces commissions sont définies par le Règlement Intérieur.

Article 12 : COMITÉ D'ARBITRAGE

Le Comité d'Arbitrage se compose de sept membres d'honneurs du CMA et qui sont nommés par l'Assemblée Générale.

Sa compétence est de statuer sur les conflits internes du CMA.

Les critères de désignation des membres du Comité d'Arbitrage sont spécifiés par le règlement intérieur.

Les décisions du Comité d'Arbitrage sont exécutoires et sans appel.

Article 13 : LES FINANCES

Le CMA a un compte bancaire général à son nom, dont les documents portent obligatoirement deux signatures, d'un des 3 présidents et de trésorier ou de trésorier adjoint.

Chaque structure locale a un compte bancaire à son nom dont les documents portent obligatoirement deux signatures de deux membres du Conseil Fédéral selon la législation de chaque pays.

Article14 : RESSOURCES DU CMA

Les fonds du CMA se composent :

  • des cotisations de ses membres,
  • des dons, subventions des Etats, des organismes et individus à condition qu'aucune influence ne soit exercée sur le C.M.A quant à l'utilisation de ces fonds,
  • des revenus des activités et productions du CMA.

Article15: DISSOLUTION

En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l'Assemblée Générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l'actif, si il y a lieu, est dévolu conformément à l'article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au Décret du 16 août 1901. Il sera versé à une organisation ayant les mêmes objectifs que le C.M.A à savoir, la défense et la promotion de l'identité amazighe.

Kabylie, Tizi-Ouzou, les 30 et 31 octobre 2008

 


Auteur: Rachid Raha
Date : 2008-11-02


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Rachid Raha
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11379 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: khelifati hakim Le : 2012-03-05
Titre: oui
Pays: Algeria  

bien nassim  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant vc56d2xj ici :  
 
 

 
La Catalogne a gagné son droit à sa République : Communiqué du government provisoire kabyle
Le déploiement policier espagnol n’a pas empêché la tenue du référendum d’autodétermination en Catalogne. L’usage de la force contre des électeurs décidés à faire entendre leur voix en faveur de leur indépendance, de manière démocratique et pacifique, a fait perdre la face à l’Espagne où se réveillent dangereusement les vieux démons du franquisme. Les images insoutenables de femmes et d’hommes en sang, de visages tuméfiés, en larmes mais toujours dignes, illustrent on ne peut mieux la défaite de la répression ordonnée par Madrid.... Lire la suite - - Auteur: Anavad - Date : 2017-10-03

 

 
Lette d’alerte du Congrès Mondial Amazigh au gouvernement espagnol après son intention d’extrader en Algérie deux militants Mozabites
Messieurs Les Ministres,
Comme vous le savez certainement, le gouvernement algérien persécute et réprime gravement les Amazighs d’Algérie. Depuis l’année 2013 particulièrement, le peuple amazigh du Mzab est victime de violences raciales exercées par les Arabes algériens avec le soutien avéré des autorités de police et de justice. Durant l’été 2015, une trentaine de Mozabites ont été tués et des centaines ont été blessés dans diverses localités du Mzab, notamment à Ghardaia et Berriane. La police a également arrêté environ 150 Mozabites et les a accusés de « porter atteinte à la sûreté de l’Etat » et à « l’unité nationale ».
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-09-18

 

 
Observatoire : Non à l'extradition vers l'Algérie des deux militants des droits humains amazighs du Mzab, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, incarcérés en Espagne
L’Algérie a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de ces deux militants pacifistes avec un dossier monté de toutes pièces les accusant de terroristes. Il est de notre devoir d’interpeller les autorités espagnoles. Salah Abbouna et Khodir Sekkouti ont toujours œuvré pacifiquement dans le respect du droit international pour faire valoir les droits fondamentaux, les libertés individuelles et collectives du Mzab (région au sud d’Alger) dont ils sont natifs. Ils ont aussi continuellement dénoncé la violation des droits de l’homme et les exactions que subissent quotidiennement les militants mozabites en Algérie.... Lire la suite - - Auteur: Observatoire Amazigh des Droits et Libertés - Date : 2017-09-11

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.