Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Abdelouahab Ben Mansour est décédé, les nouveaux nés Amazighs auront-ils droit à des prénoms non arabes?

Mr Abdelouahab Ben Mansour, historien du Royaume du Maroc et chef de l'état civil marocain, est décidé le 12 novembre 2008 à l'âge de 88ans. Il est né à la ville de Fès le 17 Novembre 1920, Il est licencié en langue arabe et la Chariaa ; il a quitté le Maroc depuis toute la période coloniale, lorsque les chars des Français mataient les Amazighs, et n'a retourné au Maroc qu'en 1956 quelques jours après l'indépendance. A son retour au Maroc il a occupé le poste d'un professeur de 2 eme cycle secondaire puis directeur adjoint de la radio RTM jusqu'au chef de l'état civil marocain et historien du Maroc. Durant sa vie il est resté fidele aux orientations idéologique du Parti de l'Istiqlal, il était hostile à l'identité Amazighe. Parmi ses grands projets l'interdiction en permanence en tant que chef de l'état civil des prénoms amazighs des nouveaux nés. Ici ses décisions historiques


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2008-12-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 4827 fois

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 
N°: 1--- Propagande negative  
Vous etes tous des idiots  
Par: Yousef Le : 2011-07-22
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 756cmv0a ici :  
 
 

 
M. Lahlimi, vous n’avez rien compris à la question amazighe !
Dans le cadre du recensement qu’organise le Haut commissariat au Plan (HCP) à partir de septembre 2014, deux questions figurent dans le questionnaire (page 4) élaboré pour cette opération. La première concerne la rubrique « Langues locales utilisées » qui concernent : la darija marocaine, le tachelhit le tamazight, le tarifit et la hassaniya. La deuxième question figure dans la rubrique « Langues et analphabétisme » et demande au citoyen de dire s’il sait lire et écrire les langues suivantes : l’arabe, l’amazigh (tifinagh), le français, l’anglais, l’espagnol et d’autres langues.... Lire la suite - - Auteur: Moha Moukhlis - Date : 2014-09-18

 

 
Maroc/Assemblée Mondiale Amazighe : Les raisons du boycott du recensement de 2014
L’Assemblée Mondiale Amazighe a décidé de boycotter le recensement général de la population et a mené une campagne de terrain sur le territoire marocain comportant des rencontres avec les citoyens et les cadres amazighes, en plus de la distribution d’imprimés appelant les citoyennes et les citoyens à boycotter le recensement général de la population et de l’habitat de 2014. L’Assemblée Mondiale amazighe a opté pour le choix du boycott suite ...... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2014-09-12

 

 
Recensement marocain 2014 : le retrait de la question ‘Tifinagh’ laisse poser des questions !!
Le recensement qui se déroule actuellement (2014) à suscité une polémique générale concernant une question posée au sujet des langues parlées et écrites, précisément concernant le perfectionnement de la personne en alphabet Amazigh Tifinagh; Cette question piège n’a pas échappé au mouvement Amazigh qui a appelé au boycotte dudit recensement dans la mesure où le but/résultat voulu est claire : prétendre que ....... Lire la suite - - Auteur: Samir N’AYT OUIAZAN , Économiste Chercheur - Date : 2014-09-10

 

 
Lettre du mont Baddou à Monsieur le président de la république Française.
L’année 1933 fut consacrée par la France au Maroc uniquement à la réduction et à l’anéantissement des insoumis, selon ses effigies, dans le Sud-est du pays. Les convives effarouchés, habitant les détroits et des hauts plateaux, fuyaient leurs demeures et vidaient leur Igherman (bourgs en pisé). Avec leurs troupeaux, femmes, enfants et vieillards devant, ils se dirigeaient tous vers... Lire la suite - Date : 2014-09-07

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.