Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

L' IRCAM célèbre les 1200 ans de l'Histoire officielle du Maroc à Marrakech

En partenariat avec le comité d'organisation des festivités de l'évènement « 1200 ans de l'Histoire du Royaume », l'IRCAM a animé samedi 20 décembre une conférence à Marrakech. Malgré les moyens mais avec beaucoup de volonté, soixante jeunes militants amazighs ont refusé de rester indifférents face à cet évènement arabiste et se sont rendus sur les lieux pour manifester leur colère contre cette énième atteinte à leur dignité, à celle de tous les Amazighs.

Ainsi, comme c'est la tradition, ces jeunes amazighs ont été sauvagement agressés par la police de l'état arabe. Trois d'entre eux sont gravement blessés. L'un d'eux a été interrogé par les agents de la gestapo makhzénienne, non sans insultes et mépris.

Pendant que M. Boukous, recteur de l'IRCAM, déguste sa part du gâteau avec ceux qui ont arraché l'Histoire des Amazighs à des fins politico idéologiques, les activistes amazighes se font massacrer par les forces de l'ordre qui n'hésitent pas, selon les victimes et les témoins, à les insulter de « fils de putes » et de « sionistes ». M. Boukous et son équipe sont généreusement invités par les autorités marocaines, pour attester sur l'honneur que la version officielle de l'Histoire du Maroc est authentique. Cette Histoire est bourrée de légendes orientales, réduites à 1200 ans de colonialisme arabe dans le Nord de l'Afrique.

Vous n'êtes pas sans savoir que l'IRCAM a été crée en 2004 par le Roi du Maroc, Mohamed VI, pour ``redonner aux culture et langue amazighes la place qu'elles méritent``. Mais les Amazighs, sceptiques à chaque annonce officielle pro amazighe, savent que cet organisme a été crée pour en fait dynamiter le Mouvement Culturel Amazigh, entre autre et calmer les foules amazighes en leur lançant quelques belles promesses. Inutile, donc, de demander à l'IRCAM d'organiser des conférences et autres festivités pour remettre en cause cette Histoire officielle, qui étonne par son absurdité. En fait, il faut savoir que M. Boukous fait carrément partie du comité académique de l'association pour le 1200e anniversaire de la fondation de la ville de Fès. Ce comité, avec le comité scientifique, rassemble des spécialistes arabistes de tout le Royaume.

Ce qu'ignorent M. Boukous et autres  Berberes de service, c'est que l'Histoire ne ment pas contrairement aux hommes. Chacun peut dire à l'Histoire ce qu'elle ne dit pas. Il est temps que le peuple amazigh donne sa version de l'Histoire parce que, par son amnésie, il accorde aux arabistes de tout poil et aux berbères de service toutes les occasions possibles pour le faire passer pour un peuple archaïque, qui a repris le droit chemin et accédé au Savoir depuis l'arrivée sauvage des conquérants arabes à Tamazgha,Afrique du Nord .

Omar Zanifi

Asif n Dades ,Warzazat

Sud-est du Maroc


Auteur: Omar Zanifi
Date : 2008-12-21


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Omar Zanifi
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13292 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant yq2dul2x ici :  
 
 

 

 

Autres articles :










Maroc : l’injustice confortée
Auteur: CMA - Date : 2019-04-08






 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.