Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc : Soutien aux prisonniers politiques Amazighs

A l'occasion du procès en Appel concernant les détenus politiques Amazighs qui aura lieu le 18 février prochain à Meknes, leurs parents ainsi que leur comité de soutien ont lancé un appel pressant à la population, afin de rejoindre les deux rassemblements de protestation prévus devant le Parlement à Rabat, le 14/02/2009 à 15h et devant la Cour d'Appel de Meknes, le 18/02/2009 à 09h.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) réitère l'expression de son total soutien aux détenus et à leurs parents et annonce qu'il se joindra aux deux rassemblements de protestation. De même, le CMA ajoute sa voix à celles des parents des détenus et de leur comité de soutien, pour exhorter tous les Amazigh-e-s ainsi que tous les hommes et femmes épris de justice, à se rendre nombreux aux deux rassemblements pour exiger la libération immédiate des détenus et dire ensemble, notre refus des injustices et de l'arbitraire et pour l'état de droit au Maroc.

Le CMA adopte cette position car les procès au cours desquels les jeunes Amazighs ont été lourdement et injustement condamnés (12 ans de prison ferme pour 2 d'entre eux), n'ont pas été équitables puisque les dossiers d'accusation sont vides de preuves, les témoins à charge se sont rétractés et ceux en faveur de l'innocence des accusés n'ont pas été entendus par le juge d'instruction. Dans ces conditions, il apparaît clairement que les procès sont de nature politique et que les jugements sont motivées uniquement par le fait que les jeunes accusés sont des membres du mouvement culturel amazigh, une organisation estudiantine qui milite pacifiquement pour les droits du peuple Amazigh.

Le CMA estime que s'il y a procès, il devrait être celui de la police du commissariat central de Meknes et des agents de prison qui ont infligé des tortures et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants aux jeunes détenus et celui de la Justice marocaine aux ordres d'un gouvernement amazighophobe.

Le CMA dénonce le recours à la répression comme seule réponse aux revendications légitimes de respect des droits individuels et collectifs des Amazighs et réclame que le Maroc se conforme effectivement et sans délai à ses engagements contractés au niveau international.

Pour la liberté, la dignité et la justice, toutes et tous aux rassemblements de Rabat et de Meknes.

 

Paris, le 28/01/2959 - 10/02/2009

P/Le bureau du CMA

B. Lounes, Président

Copie à :

  • Organes compétents des Nations Unies, de l'UE et de l'UA
  • ONG

Congrès Mondial Amazigh

BP 124 – 108, rue Damremont

75018 Paris

www.congres-mondial-amazigh.org - congres.mondial.amazigh@wanadoo.fr

 


Auteur: CMA
Date : 2009-02-11


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10379 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 76gm9d31 ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.