Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc : lettre aux élu-e-s locaux

Mesdames, Messieurs les Présidentes et Présidents

des Assemblées Communales et Provinciales

Aux Responsables des administrations territoriales

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) est une ONG internationale ayant pour mission de défendre et de promouvoir les droits politiques, économiques, sociaux, culturels et linguistiques du peuple Amazigh, conformément aux principes du droit international. Le CMA est constitué par des associations qui œuvrent dans les domaines culturel, de développement socioéconomique, de protection de l'environnement et de défense et promotion des droits humains, dans tous les pays de Tamazgha (Afrique du Nord et Sahara) et en Europe. Depuis sa création en 1995, le CMA collabore avec les différents organes pertinents des Nations Unies, de l'Union Européenne, de l'Union Africaine et avec les organisations de la société civile internationale. Le Congrès Mondial Amazigh agit en faveur et en soutien de tous les efforts entrepris pour l'état de droit, la paix et le progrès humain.

Dans ce cadre et conformément à:

- La déclaration faite par le roi en juillet 2001, selon laquelle l'identité amazighe est une «richesse nationale» et que des politiques appropriées seraient mises en œuvre en vue de «renforcer la place de l'Amazigh dans l'espace socio-culturel et médiatique national, ainsi que dans les affaires locales et régionales»,

- La Charte internationale des Droits de l'Homme,

- La Déclaration des Nations-Unies sur les droits des peuples autochtones, notamment son article 13 qui indique que : « Les peuples autochtones ont le droit de revivifier, d'utiliser, de développer et de transmettre aux générations futures leur histoire, leur langue, leurs traditions orales, leur philosophie, leur système d'écriture et leur littérature, ainsi que de choisir et de conserver leurs propres noms pour les communautés, les lieux et les personnes» et que «les États prennent des mesures efficaces pour protéger ce droit et faire en sorte que les peuples autochtones puissent comprendre et être compris dans les procédures politiques, juridiques et administratives, en fournissant, si nécessaire, des services d'interprétation ou d'autres moyens appropriés»,

- Les recommandations de l'ONU (Comité pour l'élimination de toutes formes de racisme et de discrimination raciale en 2003 et Comité pour les droits économiques, sociaux et culturels en 2006) adressées au gouvernement marocain de " reconsidérer la situation de la composante amazighe de la population en accord avec les instruments internationaux en matière de droits de l'homme, en vue de garantir aux membres de cette communauté l'exercice de leurs droits à leur propre culture, à l'usage de leur langue maternelle et de préserver et développer leur identité», de prendre «les mesures appropriées afin que la pratique administrative interdisant l'inscription au registre de l'état-civil des prénoms amazighs soit abandonnée», de créer «des programmes d'alphabétisation en langue amazighe», de «consacrer dans la Constitution, la langue amazighe comme une des langues officielles» et de «prendre les mesures nécessaires pour garantir pleinement à la communauté amazighe son droit d'exercer sa propre identité culturelle»,

Nous vous demandons instamment de prendre toutes les mesures réglementaires et pratiques nécessaires à la généralisation de l'usage de la langue amazighe au sein de vos institutions, dans les relations entre vos administrations et les citoyens et dans l'environnement des territoires relevant de vos compétences.

Notre organisation est à votre disposition pour vous apporter toute l'assistance technique nécessaire à la réalisation de cet objectif. De même, le CMA suivra avec une grande attention la suite que vous donnerez à cette lettre et ne manquera pas de tenir l'opinion publique locale, nationale et internationale, régulièrement informée.

En vous remerciant, nous vous prions d'agréer, Mesdames, Messieurs les président-e-s, l'expression de notre considération distinguée.

 

Rabat, le 20 yennayer 2959/2 février 2009

Le Président du CMA

Belkacem LOUNES


Auteur: CMA
Date : 2009-02-11


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10421 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant weu3viqb ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.