Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Algérie : Halte à l’incitation à la haine raciale et à la violence

Dans son édition du 17 juin 2009, le journal arabophone algérien Ennahar, publie un «dossier» sur le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), dans lequel il annonce que le Président du MAK, Ferhat Mehenni, serait soutenu par le «lobby juif», le Maroc et les Etats-Unis, dans le but de déstabiliser l’Algérie.
Dans la même édition, sous le titre «des Algériens au service du MAK avec l'appui de l'occident et du lobby juif», le journal cite également le nom de Kamira Nait Sid, qui serait impliquée dans les activités «séparatistes» du MAK.

En tant que secrétaire générale adjointe du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Kamira Nait Sid participe régulièrement à des rencontres internationales, notamment celles organisées par les Nations Unies et œuvre sur le terrain à faire connaître les textes internationaux relatifs aux droits de l’homme et à militer pour leur application. Depuis l’adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en 2007, et conformément aux recommandations de l’Instance Permanente des Nations Unies sur les questions autochtones, Kamira Nait Sid et les autres membres du CMA, sont chargés de la diffusion et de l’explication de cette déclaration auprès des populations amazighes en Kabylie comme dans le reste de l’Algérie.
Dans les pays où ils résident comme au niveau international, les membres du CMA n’agissent pas clandestinement. Bien que faisant face à des contextes toujours hostiles et même dangereux (interdits, intimidations, menaces, obstacles administratifs, etc), ils activent publiquement et en toute transparence en faveur des droits de l’homme et des peuples, en s’appuyant particulièrement sur les Chartes, les Déclarations, les Conventions, les Pactes et autres Accords internationaux, adoptés par les gouvernements de leurs pays. Etant conformes au droit international qui prime sur les législations nationales, les activités des membres du CMA sont donc parfaitement légales. Mais elles dérangent fortement les gouvernements, les groupes dominants et les auteurs des atteintes aux droits humains, qui usent de tous les moyens, y compris le mensonge et la calomnie, pour jeter le discrédit sur les défenseurs des droits de l’homme.

Ainsi, lorsque l’on sait que la «haine du juif» est enseignée aux Algériens dès leur enfance à l’école ainsi que dans la plupart des médias et des mosquées, on comprend que quiconque est accusé d’entretenir la moindre relation avec des représentants Juifs, est automatiquement condamné à la vindicte populaire, bien avant d’être éventuellement jugé par un tribunal. De plus, le journal Ennahar tend à susciter la peur et donc le rejet, en prêtant de manière totalement fantaisiste au Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie, des projets de «séparatisme», de «lutte armée» et d’«indépendance de la Kabylie».

Dans ses textes fondamentaux comme dans ses déclarations, le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie revendique l’autonomie de la Kabylie mais sans remettre en cause l’intégrité territoriale de l’Etat algérien. Et cela est parfaitement conforme au droit international qui prévoit le droit des peuples à l’autodétermination.

En se basant uniquement sur leur imagination sans jamais citer aucun texte, ni aucune parole de Kamira Nait Sid ou des responsables du MAK, les journalistes de Ennahar ont monté un scénario obscur qui semble avoir un seul but : susciter la haine et la violence contre les membres du CMA et du MAK en particulier et contre toute organisation Kabyle indépendante qui œuvrerait en faveur des droits et des intérêts de la Kabylie.

Dans ces conditions, le Congrès Mondial Amazigh, ONG internationale de défense des droits du peuple Amazigh,
-          dénonce fermement les propos mensongers, racistes et malintentionnés du journal Ennahar,
-          exprime sa sympathie et son soutien indéfectible à Kamira Nait Sid,
-          exprime sa solidarité avec le Président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie et avec l’ensemble de ses membres, tant que ce mouvement agira par des moyens pacifiques et respectueux du droit international,
-          décide de porter plainte pour «racisme et incitation à la haine raciale et à la violence» contre le journal Ennahar et les rédacteurs des articles concernés,
-          sollicite les instances internationales (ONU, UE, UA) aux fins d’interpeller le gouvernement algérien concernant son laxisme vis-à-vis des auteurs de propos et actes racistes anti-Amazighs.

Paris, le 24 juin 2009
P/le Bureau du CMA
B. Lounes, Président

CMA
BP 124 – 108 rue Damremont
75018 Paris
www.congres-mondial-amazigh.org

congres.mondial.amazigh@wanadoo.fr


Auteur: CMA
Date : 2009-07-07


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10420 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant d3iegkmc ici :  
 
 

 
Lettre du Congres Mondial Amazigh au Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal
M. le Premier Ministre,
Votre gouvernement a organisé des « élections » au cours desquelles vous avez promis pas moins que le bonheur aux algérien-nes.
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-05-22

 

 
AMAZIGHS D’ALGERIE : DES DROITS HUMAINS VIOLES EN TOUTE IMPUNITE
Rapport alternatif de : l’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) au Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies concernant
L’examen de l’Algérie pour la 27-ème session du groupe de travail de l’EPU (du 1 au 12 mai 2017). (Human Rights Council Universal Periodic Review (Third Cycle))
... Lire la suite - - Auteur: Khodir SEKKOUTI - Date : 2017-05-17

 

 
Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté
En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main. Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-05-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.