Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le Président du CMA s’entretient avec le Rapporteur Spécial des Nations Unies pour les droits des peuples autochtones



 
En marge de la session du Mécanisme d’Experts des Nations Unies sur les questions autochtones qui se déroule actuellement au Palais des Nations à Genève, Belkacem Lounes, Président du Congrès Mondial Amazigh, s’est entretenu ce mardi 11 août 2009, avec M. James Anaya, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les droits et les libertés des peuples autochtones.


Au cours de l’entretien, le Président du CMA a exposé à M. Anaya, les situations qui prévalent dans les différentes régions de Tamazgha. Il a notamment évoqué le racisme et les discriminations anti-amazighes,  les arrestations et détentions arbitraires des Amazighs dans les différents pays, les violations de leurs droits et libertés de réunion et d’association, la question de l’impunité, la spoliation de leurs terres et ressources naturelles par les Etats (gaz, pétrole, minerais, eaux et forets), la militarisation du pays Touareg et de la Kabylie et ses effets meurtriers, la destruction des forets et des champs par des feux allumés par les services de sécurité algériens en Kabylie et l’absence ou le peu de considération pour la langue et la culture amazighes dans les différents pays.


Le Président du CMA a également informé le Rapporteur Spécial de l’existence de mouvements pour l’autonomie de certains territoires amazighs (Kabylie, Rif…) conformément au droit international et l’a alerté sur les dangereuses tentatives de diabolisation de ces mouvements pourtant pacifiques et démocratiques. ‘’Les lobbys panarabistes et islamistes bien implantés au sein des gouvernements en Afrique du Nord n’hésitent pas à qualifier les Amazighs de Juifs et/ou de traitres dès lors qu’ils revendiquent leur amazighité, sans jamais être inquiétés par la justice’’ a déclaré Belkacem Lounes à M. Anaya.


Le Président du CMA est également revenu sur les harcèlements policiers subis par les membres de son organisation récemment en Kabylie et par les mauvais traitements infligés aux membres non algériens du CMA. ‘’Aujourd’hui, le gouvernement algérien est entrain de fermer la Kabylie au reste du monde afin d’accomplir ses exactions à huis clos’’ a-t-il expliqué.


Pour finir, Belkacem Lounes a remis un rapport au Rapporteur Spécial des Nations Unies et l’a invité à effectuer une visite d’inspection dans un des pays de Tamazgha.
M. James Anaya a remercié le Président du CMA et lui a demandé de le tenir informé sur tous les événements futurs. Il a promis qu’il allait examiner de près la possibilité de se rendre dans un proche avenir dans au moins un des pays de Tamazgha.

Palais des Nations, Genève, 11/08/2009
Correspondance CMA.


Auteur: CMA
Date : 2009-08-18


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10381 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 6cgntpi1 ici :  
 
 

 
Lettre du Congres Mondial Amazigh au Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal
M. le Premier Ministre,
Votre gouvernement a organisé des « élections » au cours desquelles vous avez promis pas moins que le bonheur aux algérien-nes.
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-05-22

 

 
AMAZIGHS D’ALGERIE : DES DROITS HUMAINS VIOLES EN TOUTE IMPUNITE
Rapport alternatif de : l’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) au Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies concernant
L’examen de l’Algérie pour la 27-ème session du groupe de travail de l’EPU (du 1 au 12 mai 2017). (Human Rights Council Universal Periodic Review (Third Cycle))
... Lire la suite - - Auteur: Khodir SEKKOUTI - Date : 2017-05-17

 

 
Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté
En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main. Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-05-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.