Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Canaries: L’association culturelle Ossinissa manifeste son compromis avec le project universitáire Salle de Classe de la Culture Amazighe de la Université de La Laguna

L’association culturelle Ossinissa a publié un communiqué dans lequel manifeste son compromis avec le project universitáire Salle de Classe de la Culture Amazighe de la Université de La Laguna, « comme un pas préalable pour la création d’un Department de la Langue et la Culture Bérbères dans le future ». Au meme temps, l’association critique la manipulation réalisée pour les médias avec cette affaire, et aussi avec les récentes études genethiques que, « de manière suspecte et simultanément », mis dans un doute la survivance berbère dans la societé canarienne actuel.

L’association se déclare surprise devant l'indifférence de l’institution universitáire avec une affaire que, sans doute, se trouve dans un essor au sein de la société canarienne. « C’est incroyable que l'institution maximale culturelle reste stagnée dans le passé, en lui fermant les portes à la recherche scientifique et au dépassement de préjugés rances », ils expliquent.

Les raisons affirmées par le vice-recteur, María Gracia Rodríguez Brito, à son jugement « démontrent uniquement sa grande ignorance et manque d'éducation démocratique ».

Ossinissa explique que dans le reste de l'État, la promotion de la culture berbère est à l'ordre du jour. De la même manière, ils signalent l'inclusion récente de la langue berbère (celle que les canariens anciens ont parlée) dans les études offertes par l'Université Nationel d’Education à Distance dans certaines communautés autonomes, ainsi que la création de l'Observatoire Catalan de la Langue Amazigh.

Pour l'association, il en ressort honteux qu'aux Canaries on lui empêche de créer l'espace le plus basique et simple pour commencer à étudier sérieux et objectivement cette partie fondamentale de notre culture, "vue su relation avec le monde berbère depuis sa naissance".

Par ailleurs, ils qualifient de « monotones, ennuyeuses et déphasées » les publications continuelles à propos des pourcentages, des gènes et des origines des canariens. « On est manipule un discours hautement politisé afin d'éradiquer toute parenté avec nos antérieurs berbères», assure Ossinissa. « Déjà dès le XVIe siècle, à travers des chroniqueurs, on connait l'origine berbère et la survivance majoritaire de la population autochtone, de données fortifiées par la Science dans ses disciplines distinctes », ils argumentent. Aussi comme avec les déclarations du vice-recteur, ils assurent que « ces études avec un but politique plus que scientifique, nouvellement de vieilles peurs et préjugés montrent par une Institution qui essaie d'aborder une civilisation à laquelle non elle ignore seulement, mais elle lui donne le dos".

Par si c’était peu, selon Ossinissa, dans quelques médias « on a joué à la démagogie, en employant les images qui montrent une tendance arabisante et déformée du berbère et sa culture, afin d'augmenter l'éloignement du peuple canarien vers ses origines et ses parents de la côte ci-contre".

 


Auteur: Ossinissa
Date : 2009-11-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ossinissa
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12796 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant t8vr8tet ici :  
 
 

 

 

Autres articles :





 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.