Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Abdelaziz Bouteflika rechute et serait de nouveau au Val-De-Grâce


Dans un flash scoop de libres penseurs le président Algérien Abdelaziz Bouteflika a rechuté et il serait de nouveau à l'Hopital publique français val de grâce.

Absent depuis un bon moment sur les écrans de la chaîne de télévision étatique, au moment où certains noms, connus pour leurs allégeance au chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a été, finalement, transféré à Paris pour y effectuer des examens complémentaires, selon des sources ce dimanche soir.

Pour le moment, ni l’agence gouvernementale APS, ni l’Agence France Presse (AFP) de sa part, n’ont révélé l’information. Selon d'autres sources Bouteflika est arrivé à 16H30 GMT à l’aéroport parisien du Bourget. Il a été immédiatement conduit, cette fois-ci, sans escorte militaire, à l’hôpital militaire du Val-De-Grâce”.

Il semblerait au final que Bouteflika n’a jamais cessé de multiplier les va et vient, discrets, entre l’Algérie et le Val-de-Grâce, pour des soins et examens complémentaires.

Cette énième hospitalisation à l’étranger du chef de l’Etat algérien repose, plus fortement encore, la question de son incapacité de briguer un autre mandat. Il est impossible, à l’heure où nous publions ces lignes, de dire si le chef d’Etat algérien est vraiment dans un état de santé dégradé ou non.

Bouteflika avait débloqué 1 milliard de dollar pour construire la plus grande mosquée d'Alger qui sera encore plus grande que la mosquée Hassan II de Casablanca qui est déjà la plus grande au monde après celle de la Mecque. Les deux chefs d'état marocain et Algérien construisent des grandes mosquées à Tamazgha et cherchent les hôpitaux publiques en France comme le grand hôpital de Val-de-Grâce. Dommage!


Auteur: Amazighwolrd
Date : 2013-10-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighwolrd
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10418 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: ait daoud nassim Le : 2013-10-15
Titre: la grande manipulation
Pays: Algeria  

je suis déçu par ces commentaires sur la santé du président qui sont faux et qui n\'ont aucune source crédible;hier Bouteflika à reçu Gaid Salah et des millions de gens l\'ont vu,avant la tenue du conseil des ministres beaucoup de titres l\'avaient annonçé à Geneve,et le jour d\'aprés il tenait le conseil,pour qui roulent tout ces menteurs.....?  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant rt6mdjpc ici :  
 
 

 
Lettre du Congres Mondial Amazigh au Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal
M. le Premier Ministre,
Votre gouvernement a organisé des « élections » au cours desquelles vous avez promis pas moins que le bonheur aux algérien-nes.
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-05-22

 

 
AMAZIGHS D’ALGERIE : DES DROITS HUMAINS VIOLES EN TOUTE IMPUNITE
Rapport alternatif de : l’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) au Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies concernant
L’examen de l’Algérie pour la 27-ème session du groupe de travail de l’EPU (du 1 au 12 mai 2017). (Human Rights Council Universal Periodic Review (Third Cycle))
... Lire la suite - - Auteur: Khodir SEKKOUTI - Date : 2017-05-17

 

 
Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté
En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main. Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-05-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.