Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Gaza de Casablanca : cette fois ci c’est les juifs qui sont les victimes


La communauté juive de Casablanca est sous le choc. Moshe Ohayou, Un Rabbin marocain a été violement battu vendredi 11 juillet 2014. Le site telquel a rapporté que Moshe Ohayon marchait en direction de la synagogue, comme à son habitude, pour faire ses prières. Un jeune, « bien habillé », explique-t-il, l’interpelle dans la rue : Il m’a dit « nta ihoudi ? (tu es juif ?). Qu’est-ce que fait Tsahal à nos frères ? » Puis il ma donné un violent coup de poing qui m’a fait perdre l’équilibre.

Toujours d’après la même source, l’agresseur se met alors à asséner plusieurs coups de pieds à sa victime jusqu’à ce qu’il s’évanouisse. « Il n’a pas arrêté de me frapper jusqu’à ce que du sang coule. Ce qui m’a le plus choqué, c’est que personne dans la rue n’a tenté de me venir en aide », raconte rabbi Moshe Ohayon.

Du coté juif, le journal Le monde juif a rapporté que la veille de l’évènement le Roi Mohammed VI a ordonné, jeudi, l’octroi d’une aide humanitaire d’urgence, d’une valeur de 5 millions de dollars, à la population palestinienne de la bande de Gaza, victime de la “lâche agression militaire israélienne en cours”, selon le Cabinet Royal.

Et la même source continue, le vendredi le jour du drame raciste, et à l’appel du collectif Facebook « Stop au massacre du peuple palestinien », une centaine de Marocains a participé vendredi soir à Casablanca à un sit-in de soutien à Gaza.

Les évènements du Moyen orient importés par des mouvements qui se projettent âmes et corps au Mashreq commencent à faire des victimes au Maroc qui était jadis terre de paix et de cohabitation.


Auteur: Amazighwolrd
Date : 2014-07-13


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighwolrd
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10452 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: mohammed hifad Le : 2014-07-13
Titre: c'est prémédité!
Pays: Morocco  

Ceux qui sont derrière ce jeune agresseur veulent de toute évidence appuyer la décision royale d'aide urgente à Gaza et impliquer de force les marocains dans ce conflit.Un voyou ne serait pas bien habillé et le fait qu'il lui demander s'il est un juif n'est qu'une fausse question pour lui faire croire qu'il ne le connait pas car s'attaquer à un Rabbin , c'est à coup sûr pour faire plus de publicité pour cet acte.Le Mossad est capable de le retrouver si on ne lui donne pas un visa pour la Macque .  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: Abanar Le : 2014-07-15
Titre: Cette terre a besoin de PAIX
Pays: Switzerland  

La religion instrumentalisée quel qu'elle soit ne peut être que source de haine de violence de destruction et de négation mutuelle... tout ça est sans issue, et l'humain en sort perdant  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 79g3pn5i ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.