Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le Président du Gouvernement Espagnol répond à la lettre ouverte de Rachid RAHA

Zapatero

Le Président du Gouvernement Espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a répondu, à travers son directeur du cabinet, à la lettre ouverte que Rachid Raha lui avait adressée lors de sa visite, à la ville de Melilla, le 31 janvier dernier, en l’interpellant sur la question amazigh . En voici la traduction :

C’est avec un retard, que j’espère vous saurez pardonner, que je répond à l’écrit que vous avez adressé au Président du Gouvernement, au nom de la Fondation Montgomery Hart des Etudes Amazighs que vous présidez.

Je vous remercie de la confiance que vous avez manifesté envers le Président du Gouvernement, en lui transmettant vos réflexions élaborées en ce qui concerne la culture berbère et la profonde relation de l’Espagne avec les Amazighs.
Tout en respectant votre légitime droit de critique, je ne partage pas votre affirmation selon laquelle la politique éducative du Gouvernement condamne certains écoliers à la marginalisation, à la délinquance et au fanatisme religieux.
La loi Organique de l’Education (L.O.E), du 3 mai 2006 (BOE du 6 mai, http//www.mec.es/mecd/gabipren/documentos/A17158-17207.pdf), prévoit l’attention à la diversité comme une nécessité qui englobe toutes les étapes éducatives et tous les élèves, et considère la diversité des élèves comme un principe et non un moyen qui correspond aux nécessités d’une petite minorité.

La formation dans le respect et la reconnaissance de la pluralité linguistique et culturelle de l’Espagne et l’inter-culturalité comme un élément enrichissant la société, ainsi que la formation pour la paix, le respect des droits de l’homme, la vie en commun, la cohésion sociale, la coopération et la solidarité entre les peuples sont, entre autres, des objectifs du système éducatif espagnol, comme ils y figurent expressément dans l’articles 2 de la loi précitée.
Quant à la possibilité de la co-officialisation de la langue tamazight, je vous indique que depuis le compromis sans équivoque de la Constitution Espagnole au sujet de la diversité linguistique et avec le respect et l’impulsion que donne la construction même de l’Etat des Autonomies (régionales) aux politique plurilingues, le paragraphe 2 de l’article 3 de la Constitution détermine clairement que les autres langues espagnoles, en plus du castillan, seront aussi officielles en accord avec leurs statuts.

Mr Zapatero à Melilia

 

Par rapport à cette mention constitutionnelle, le Statut d’Autonomie de la Ville de Melilla ne contient aucune référence précise au sujet de tamazight, si ce n’est qu’il prévoit seulement la promotion et la stimulation des valeurs de compréhension, de respect et d’appréciation de la pluralité culturelle et linguistique de la population de Melilla (article 5.h).
De ce point de vue, la co-officialisation semble requérir une réforme du Statut d’Autonomie de la Ville de Melilla, et il est raisonnable de penser que, concrètement, cet aspect, dans ce cas, devrait être impulsé par l’Assemblée de la ville.
L’incorporation de la langue tamazight dans le cursus scolaire, ainsi que son utilisation au sein de l’administration, requièrent sa reconnaissance préalable de condition de langue co-officielle.
Dans le même sens, l’Instrument de ratification de la Charte Européenne des Langues Régionales et/ou Minoritaires, du Conseil de l’Europe, souscrit par l’Espagne, nous envoie pour cette question à la correspondante reconnaissance dans chacun des Statuts d’Autonomies et délimite parfaitement ce qui s’entend par langue régionale ou minoritaire, en se basant sur deux critères : premièrement, la co-officialisation prévue dans le Statut d’Autonomie ; et deuxièmement, sa protection par un Statut d’Autonomie dans un territoire où elle est traditionnellement parlée.

Tout cela n’empêche pas que le Gouvernement impulse, comme il vient de le faire, des actions de compensation éducatives destinées aux personnes, aux groupes et aux territoires qui se trouvent en situation défavorisées, et de manière spécifique à l’élève ayant des nécessités éducatives spéciales, associées aux situations sociales ou culturelles défavorisées ; et une des priorités de ces actions a trait à l’élève appartenant à des minorités ethniques ou culturelles, en situation sociales désavantagée, avec des difficultés d’accès, de permanence et de promotion au sein du système éducative.
Ces actions, ainsi que celles destinées à favoriser l’intégration sociale et scolaire, prévenir la violence et le racisme, promouvoir la tolérance, le dialogue et la rencontre entre les différentes cultures sont à la base des conventions que le Ministère de l’Education et des Sciences a formalisé avec la Ville de Melilla et des subventions, qui se concèdent aux entités
sans but lucratif, prêtes à travailler dans des programmes proposés par le dit ministère, à travers  les convocations publiques annuelles, et dont certaines sont dirigées spécifiquement au maintien et à la diffusion de la langue et la culture des groupes minoritaires et à l’éducation
interculturelle.

En ayant confiance que cette information pourra vous résulter utile, recevez un cordial salut.

 

José Enrique Serrano Martinez
Directeur du Cabinet de la Présidence du Gouvernement,
Madrid 25/7/2006.


Auteur: Rachid Raha
Date : 2006-09-18


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Rachid Raha
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10923 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: yazid Le : 2010-03-15
Titre: requette
Pays: Algeria  

en 2001 j\'avais un tittre de sejour temporaire en espane;en 2005 j\'etais en visit chez un ami a millilla la police m\'a fait une expulsion vers l\'algerie et j\'etait en situatoin reguliere c\'est ettonant c\'est pas fesable j\'etait desu un pays de droit de l\'homme. j\'ai pas comi une faut rien .pourquoi cette expulsoin!!j\'ai envoyer une letter reconmende avec acuse de receptoin date le 24/08/2005 a ce jour la j\'ai pas de reponse je demande de voir mon cas .je suis innocent!  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: Eddie Le : 2011-04-29
Titre: Glad I\'ve finally found smoehting I agree with!
Pays: United States  

Glad I\'ve finally found smoehting I agree with!  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 63myyusj ici :  
 
 

 
Maroc/Wawizght : Le Maroc profond marche pour le 1er mort en grève de faim pour la TERRE
Choqués par la mort tragique de Mr Khellada Lghazi, suite à une greve de faim en prison, les habitants de Wawizght, un petit village niché dans les montagnes du haut Atlas Marocain, ont organisé une marche de protestation à son honneur.... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-08-12

 

 
Le 1er mort de la protestation du RIF après 8 mois de manifestations pacifiques
C’est le premier décès de la protestation du RIF lors de la manifestation du 20 juillet 2017 à Huceima interdite par les autorités ce qui a déclenché des affrontements entre police et activistes du Hirak à Hoceima. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-08

 

 
Maroc/Casablanca : les forces de l’ordre encerclent la marche nationale Tawada pour la libération des détenus d’opinion
Les autorités marocaines ont encerclé les milliers de manifestants regroupés aujourd’hui le 6 aout 2017 à Casablanca pour le soutien du mouvement du RIF et la libération des détenus d’opinion.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-06

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.