Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

«Fi Qafas al Ittiham »(1)(dans la cage ou sur le banc des accusés)


"Fi qafas al ittiham" d’aujourd’hui (dans la cage ou sur le banc des accusés en fonction du degré du délit commis : un criminel est plutôt mis dans une cage lors des audiences du tribunal) ou « Mouhakama adabia » (jugement littéraire) d’hier, sont des titres d'émission du temps des années de plomb où l’intellectuel(le) est un(e) suspect(e) ou accusé(e) pour le régime et en liberté provisoire.

On met l’artiste ou l’écrivain(e) invité(e), vis-à-vis des spectateurs, dans les conditions d’un(e) accusé(e), dans la « cage » ou sur le « banc » des accusé(e)s, ce qui réveille les démons et les labyrinthes obscurs de l’incarcération aussi bien chez l’intellectuel (le) invité ( e ) que chez les spectateurs.

Cette toile de fond de l’accusation, de l’enlèvement forcé et de l’emprisonnement qui accompagne les émissions artistiques et littéraires, sont de nature à en éloigner les spectateurs que de les leur faire aimer.

A sa place, avec tous mes respects, je refuserai de participer à de telles émissions tant que le responsable ou le présentateur n'a pas changé cet intitulé policier et dégradant.

Pourquoi pas un titre comme «Le jardin des mots», « Les fleurs et les abeilles », « La plume citoyenne », « Le pinceau citoyen », « Les magiciens (nes) des mots », « Les clés du paradis terrestre », « Parler et écouter parler »etc. bref un titre poétique ou artistique plus approprié et qui ne reflète pas la dimension sécuritaire des médias qui dépendent directement du Ministère de l’intérieur?


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2014-09-21


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 14522 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: Id Bawziki Le : 2014-09-22
Titre: Vive les Femmes Amazigh
Pays: France  

Azul

Merci Mr Hafid pour cet extrait radiophonique, le fond m interesse plus que la forme

Les awrassiens disent ekkerd Aymma et nous on dit nekkerd Aymmi

Beaucoup pensent que le sang de Dihya a seche et emporte par le vent depuis bien longtemps Eh bien ils se sont trompe car il coule dans les veines de beaucoup de nos sœurs Timazighines dans toute Tamzgha tel que Malika Amezzan avec yaz cette femme revolte et courageuse qui merite notre admiration Souhaitons qu il ne lui arrive rien et qu elle demeure en tres bonne sante.

Pour ceux qui veulent faire des reproches de connivence avec Israel ils devraient d abord commencer par aller voir le palestinien Mahmoud Abbas et beaucoup d autres arabes. En Israel il y a des Amazighs juifs qui sont plus proches de nous que des arabo islamistes.

JAMAIS nous ne pardonnerons aux gouvernements arabo islamistes de Bourguiba et Ben Ali d avoir autorise l usage de toute sorte de langues dans les rues tunisiennes sauf Tamazight et de jeter les contrevenants en prison. JAMAIS NON JAMAIS

Tudert i Tamthotines Timgharines Timazighines
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: mohammed hifad Le : 2014-09-22
Titre: Lire également:
Pays: Morocco  

Le Monde juif.info
http://www.lemondejuif.info/2014/09/une-celebre-poetesse-marocaine-le-monde-arabe-est-imperialiste-la-palestine-est-juive/
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ynpg2s1a ici :  
 
 

 

 

Autres articles :








Maroc : l’injustice confortée
Auteur: CMA - Date : 2019-04-08








 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.