Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Les Amazighs et les Arabes «au pouvoir» n’ont en réalité aucun pouvoir, Notre monarchie reste absolue derrière la fiction de fausses institutions démocratiques

 

Prenons l’exemple du discours royal juste d’hier : Discours intégral de SM le Roi à l'ouverture de la première session de la 4è année législative de la 9ème législature sur le lien suivant.

Dés le début, ce passage a retenu mon attention et je me suis dit qu’enfin cette maudite loi organique de la honte imposée à la langue des autochtones et non à celle des occupants, va au moins voir le jour :

« L'année législative que Nous ouvrons aujourd'hui s'inscrit dans un contexte particulier. Elle intervient à deux années de la fin de la législature actuelle, délai fixé par la Constitution pour l'adoption de toutes les lois organiques. »

Mais la suite m’a vite déçu car il établit des priorités qu’il est impossible à réaliser pour une seule d’elles pour les deux années en question.

1ère priorité :

« Dans ce cadre, la priorité doit être donnée à l'adoption des textes relatifs à la réforme de la Justice, notamment ceux portant sur la mise en place du Conseil supérieur du Pouvoir judiciaire et l'approbation du Statut des Magistrats. »

2e priorité :

« Ainsi que vous le savez, cette année sera foisonnante d'importantes échéances, avec, au premier chef, la mise en place de la régionalisation avancée. A moins d'une année des élections locales et régionales, Je M'adresse à tous les acteurs politiques: Quelles élites et quels programmes avez-vous préparés pour assurer la gestion des affaires publiques ?. »

3e priorité :

« Aussi, Nous avons constamment attaché la plus haute importance à la formation et à la qualification d'un citoyen fier de son identité et ouvert aux valeurs universelles, notamment à travers la poursuite de la réforme du Système d'éducation et de formation. Dans ce cadre, Nous appelons le Conseil supérieur de l'Education, de la Formation et de la Recherche scientifique à reconsidérer la vision et le contenu de la Réforme, ainsi que les approches suivies en la matière, notamment en se penchant sur les questions substantielles que Nous avons définies dans le Discours du 20 août de l'année dernière. »

Nous déduisons de ce constat que cette loi organique pour l’application de la langue tamazight est renvoyée aux calendes grecques et ne constitue nullement une priorité des priorités pour l’unique détenteur du vrai pouvoir au Maroc.

=========

La décision d'interdiction de tamazight au parlement en attendant la loi organique qui lui a été imposée

 


Auteur: Mohammed Hifad
Date : 2014-10-19


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohammed Hifad
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12827 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2014-10-20
Titre: FIN programmée de TAMAZIGHT au Maroc dexit M6
Pays: Japan  

Azul, Mass Hafid. pour aller dans le même sens....

Il n' y a pas de fumée sans feu, après Mr Belmokhtar le Roi vient d'annoncer tout simplement la mort de Tamazight. Il suffit de lire ces 2 phrases:

1°)la recherche d’une solution à la problématique des langues d’enseignement, le dépassement des divergences idéologiques qui entravent la réforme et l’adoption de programmes et de curriculums adaptés aux exigences du développement et du marché de l’emploi.

2°)Il convient aussi d’attacher toute l’attention requise à la formation professionnelle et à la maîtrise des langues étrangères pour permettre aux lauréats d’être au diapason du progrès technique et d’intégrer les nouveaux métiers du Maroc.

Il faut comprendre par là qu'M6 considère que Tamazight n'est ni adaptée ni conforme à la vie professionnelle et aux perspectives futures. Il s'est même gardé de la citer ne serait ce qu'une fois.

Tamzight est maintenant reléguée au rang des vieilles reliques, tout juste bonne à faire de la représentation folklorique et amuser les touristiques.

Imazighne du Maroc, ont le choix entre courber l'échine comme d'habitude ou Tagrawla?.
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: napo Le : 2014-10-23
Titre: Beaucoup de parole mais aucun courage, rien que de la lâcheté!
Pays: France  

Je suis parti au Maroc cet été où je suis resté presque 2 mois dans l'espoir de faire connaissance avec des Imazighens digne et capable afin de créer une unité ou une organisation d'entraide entre les Imazighens du Maroc et ceux de la diaspora.
A ma plus grande désillusion je n'ai découvert que des merdeux arabisés jusque l'os, ne pensant qu'a profiter au maximum et s'en fichant royalement de tamazight.
En 2 mois je n'ai rencontré aucune personne qui philosophait avec un sens rationel, il n'y avait que des débiles (jeunes comme plus âgés), qui justifiait tout (de la cuisine à l'astronomie) que par leur débile religion dont d'ailleurs ils ne connaissent pas grand chose.

Pour conclure les Marocains sont un peuple bête, soumis, misérable, servile et protecteur avec ses dictateurs, focus, prétentieux mais sans aucun potentiel, condamné à être les prostituées éternel du qatar et de l'arabie saoudite.
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: id Bawziki Le : 2014-10-24
Titre: Il faut continuer à espérer
Pays: Japan  

Azul, napo..

Vous avez parfaitement raison. Beaucoup pensent comme vous. Mais quoi faire?.
Il ne faut pas oublier que le Maroc est un pays sous développé, encore plus sous développé intellectuellement que matériellement. les gens ne pensent qu'au présent et se foutent du futur et de quoi sera fait l'avenir. Tout cela ne changera pas en 1 jour, force est de constater qu'il y a quelques progrès: des voix qui s'élèvent par ci par là pour donner de l'espoir.
Amazighworld nous offre la possibilité d'utiliser notre plume pour apporter notre marginale contribution. Peut-être que des jeunes de plus en plus nombreux un moment où un autre finiront par comprendre et commencer à entamer le changement.
Les défis sont nombreux, mais il ne faut pas se décourager.



 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 8gnua716 ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Pour mémoire afin de ne jamais oublier!
Puisque l'histoire des peuples antiques ne ne s'oublie jamais quelle qu'en soit la malice, la tromperie ou la malhonnêteté de certains "historiens-fossoyeurs" qui en relatent ses époques, elle demeure malgré tout, bien ancrée dans le plus profond de leur être.... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-06-11

 

 
Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste
Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs,... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-05-23

 

 
Le Hirak du RIF revient sur la scène marocaine et internationale
La révolte du RIF revient sur la scène politique marocaine, à l’occasion du printemps Amazigh Avril 2018, le mouvement Amazigh a organisé une grande manifestation le 29 Avril 2018 à Madrid demandant la libération des détenus politiques du RIF. Ceci a coïncidé avec les dernières déclarations du détenu Nasser Zeefzafi à la cours de Casablanca où il a annoncé avoir été ....... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-30

 

 
SPORT CYCLISTE: "que s'est-il passé lors du 31ème Tour du Maroc 2018"?
Décidément le sport cycliste Marocain est de nouveau en détresse et n'a guère l'air de vouloir décoller et met encore une fois ses dirigeants dans l'embarras, surtout quand récemment et un vendredi 13/04/2018, les 2 équipes nationales Marocaines "A" et "B" avaient dû se retirer du parcours du 31ème édition du nouveau "Tour du Maroc" (1957-2018) à AGADIR, refusant de prendre le départ vers MOGADOR (180 Kms) sous pretexte d'un ...... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-23

 

 
AGADIR: "les habitants peuvent dire adieu aux derniers arbres historiques"
En plein mois de Mars 2018 période printanière et entre les dimanches 18/03 et 25/03/2018, une quarante d'arbres de "faux-poivriers" datant de l'époque du Protéctorat Français et considerée comme patrimoine naturel et historique, avait été abattue et déracinée... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-05

 

 
Communiqué du Mouvement Amazigh au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihmane
Nous, organisations, citoyens et activistes réunis dimanche 18 mars 2018 à 10h au siège de l’Association Assid, afin d’étudier les possibilités et modalités de soutien à l’initiative de l’association AFRICA pour les Droits de l’Homme qui a réclamé l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihman, notamment: ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-03-22

 

 
La fédération des juifs du Maroc en France écrit au Maire de la ville d’Agadir : Si Israël est qualifié au mondial 2026, elle ne rentrera pas au Maroc s’il organise ?
Monsieur Salah el Malouki maire d'Agadir. Ma réponse à votre communiqué de ce jour sur votre page Facebook. Que je joins ci dessous.
Cher Monsieur le Maire,
Vous dites ne pas savoir qu'il y a une délégation d'Israël pour le Grand prix de judo dans votre ville. C'est très grave ! Cette délégation de sportifs n'est pas rentrée dans votre ville, par votre belle plage en pleine nuit ...
... Lire la suite - - Auteur: Simon Skira - Date : 2018-03-12

 

 
Maroc : L’enseignement privé ou priver de l’enseignement ?
Un certain nombre de familles marocaines  se donnent beaucoup de peine pour assurer un enseignement privé à leurs enfants, pour soi- disant, leur garantir un enseignement de qualité ; et par là,  un avenir meilleur. Cependant la majorité écrasante est  totalement inconsciente de la réalité de ce secteur. Comment l’enseignement privé prive nos enfants d’un vrai enseignement ? ... Lire la suite - - Auteur: Hassan EL MOUDEN - Date : 2018-02-27

 

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 
La montagne et les souffrances des montagnards
La montagne est un château d’eau du Maroc. La quasi-totalité des eaux, qu’elles soient souterraines ou de surface proviennent de la montagne. Elles nourrissent les barrages, irriguent les plaines et désaltèrent les populations. La montagne représente à peu près le tiers du territoire national, abrite un peu moins de la moitié de la population et renferme des richesses minières, de biodiversité et de bois inestimables.... Lire la suite - - Auteur: El Ghazi Lakbir - Date : 2018-02-06

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.