Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le Makhzen réofficialise le racisme anti-amazigh


L’on peut que trouver extrêmement étrange que les militants amazighs et leurs nombreuses associations n’aient pas réagi, massivement, à un fait gravissime qui s’est passé récemment au sein du parlement du Makhzen.

En fait, il y a quelques jours, ce  très haut lieu d’apartheid anti-amazigh (et oui, on y chahute systématiquement comme dans une cour de récréation ceux qui osent s’y exprimer en langue amazighe) a refusé, le plus simplement du monde, de lever l’interdiction qui frappe encore et toujours les prénoms amazighs. La même interdiction que les ministres de l’intérieur successifs du régime raciste du Makhzen ont toujours niée, sans pudeur aucune, lors de leurs péroraisons prétentieusement insipides dans ce même pseudo parlement.   

La justification de cet acte pour le moins  absurde, inique et ignoble (c’est un petit énergumène du parti hautement raciste et anti-amazigh du PJD qui est chargé de nous le dire) de la part des parlementaires du Makhzen est que les prénoms amazighs se contredisent avec les recommandations de l’Islam. Rien que cela! Remarquez, ces gros amazighophobes ne voient l’Islam et ses valeurs que lorsqu’il s’agit de l’amazighité. C’est même devenu une habitude qui commence à nous taper franchement et sérieusement sur les nerfs.  

Mais l’on est quand même resté sur notre faim, car le petit minable (c’est ce qu’il est car le racisme n’est pas une opinion, mais un délit) en question ne s’est pas permis de nous donner des exemples où les prénoms amazighs seraient anti-islamiques. Pire, je présume même  que cet islamiste amazighophobe ne comprend pas un traitre mot de la langue amazighe. Comment alors peut-il savoir que les prénoms amazighs sont anti-islamiques? Franchement entre nous, en quoi Ayyur, Sifaw, Asafu, Tifawt ou Anir sont-ils anti-islamiques ?

Pour tout vous dire, les chemins de l’ignorance et de la bêtise chez cette engeance de la haine  et de l’amazighophobie sont vraiment impénétrables. En fait, toutes les raisons, même les plus pitoyables si ce n’est les plus burlesques, sont bonnes pour continuer à stigmatiser les Amazighs et leur culture. Car en fait, rien n’a changé dans notre pays colonisé par le Makhzen arabe (il faut voir juste comment il persiste et signe à défendre l’existence des cartes discriminatoires des Chorfas). Pour les parents amazighs, il faut toujours passer par la case de « l’in-justice makhzenienne » pour pouvoir inscrire un simple prénom amazigh. Plus apartheid que cela, tu meurs! 

M. Hassad, ministre de l’intérieur

Mais le plus absurde de tout, c’est que l’actuel ministre de l’intérieur, un certain M. Hassad, que l’on disait « amazigh » et certainement fier de l’être, a été très content de cet exploit dans la plus pure tradition makhzenienne. Si incroyable que cela puisse paraître, il  s’est littéralement félicité (il faut le voir pour le croire)  que les choses restent en l’état. En fait, pour lui et surtout ceux qui l’ont mis là où il est maintenant, il faut que les Amazighs, les vrais bien sûr, subissent continuellement et constamment de véritables chemins de croix avant que l’on veuille accepter un petit prénom amazigh dans leurs registres familiaux. Le but ultime de ce vide administratif est bien évidemment cousu de fil  blanc : dégoûter au maximum les parents pour qu’ils renoncent, enfin, aux prénoms amazighs.

C’est aussi injuste que cela. Le cas bien connu de Massin, le fils du poète Brahim Oubella, est dans toutes les mémoires. Plus récent est le scandale du petit Ayyur d’Outat Lhajj qui est resté sans prénom pendant plus de dix ans. N’eût été la mobilisation de quelques associations amazighes qui ont menacé de se plaindre auprès de l’ONU- remarquez, le régime voyou du Makhzen a toujours peur de l’ONU et des autres organisations internationales-, sa situation serait probablement resté inchangée.

Qu’on se le dise les yeux dans les yeux : jusqu’à quand, mes  frères et sœurs amazighs, devons-nous supporter éternellement ces humiliations  continuelles ? Sommes-nous sans une once de dignité pour subir encore et toujours les manigances amazighophobes de ces arriérés tout droit sortis des ténèbres les plus sombres de la préhistoire ? N’est-il pas temps de leur mettre un holà net, précis et définitif ? La balle est définitivement dans votre camps. 


Auteur: Lahsen Oulhadj
Date : 2015-03-26


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Lahsen Oulhadj
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12986 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: Amazigh Le : 2015-03-26
Titre: C'est de notre faute
Pays: Morocco  

Ce que vous avez dit est un peu vrai ,mais ne cherchons pas de bouc émissaire ,encore une fois .Les vrais responsables de ce mépris sont imazighn eux -même et ce depuis l'invasion et les razzias arabes et ça continu'on donne toujours raison a l'étranger et on se dénigré entre nous,il y a beaucoup de verites a dire,qui font mal au coeur, mais je vais prendre l'exemple des élections ....comment expliquer le vote n'imazighn au partis amazighophobes par exemple Imilchil qui vote hizb l'Istiqlal,merzougua qui vote pjd il existe des milliers de communes de cette espece...la plupart de nos compatriotes ne sont pas conscient de leur amazighite ,et tout ce qui va avec comme qualite et principes ,et vous répondent a chaque remarque que nous avons en priorité besoin de satisfaire nos besoins en nourriture .....c'est ça notre grand malheur et notre complexe d'infériorité vis-a-vis des arabo-musulmans qui disent que la langue arabe est la langue du paradis et de ce fait certains imazighn se formatent en reniant ou en négligeant leur culture et de facon generale la civilisation amazigh plusieurs fois millénaire .On a besoin ,a mon humble avis,d'un psy.pour nous prescrire un remède adequoit a cette schizophrénie qui nous ronge la matière grise et nous laisse sans repère ....  
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: yufas azilal Le : 2015-03-26
Titre: un deusieme soulevement amazigh
Pays: Morocco  

AZUL AMGHNAS mais camarade de quel mouvement azmazigh vous parler . nous savons tous que la ressemble élite dont tu parle c'est celle qui a vendu le fruit de la militentisme amazigh au makhzen apres la ressemble constitution 2011 .ansi ils ont laissé la cause amazigh à mi-chemin.mais ces arivistes ont trempé leurs calcules car et vu le clima modial et régionale c'est temps pour un soulenement amazigh radical qui aura pour objectif de netoyer tamazgha terre ancestral de ce virus ditte les arabe espece de distructeurs.  
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: AHERDA Le : 2015-03-28
Titre: Un peuple trahi par les siens
Pays: Morocco  

Ayyuz, Amazigh n°1° : on peut le constater; malgré des réactions récidives de temps en temps depuis l'Antiquité; le peuple Amazigh a toujours été trahi par les siens. Ses élites l'on vendu et étaient des artisans de la perte de son identité soit, par des essais de romanisation soit par l'appartenance au proche orient et plus exactement la péninsule arabe. IMAZIGHEN ont perdu la boussole. Le défaut, le plus grave est en eux. Probablement c'est celui d'être AMAZIGH. Ils doivent, chacun dans sa solitude, réfléchir à la réhabilitation de son identité,de sa culture, au courage de parler sa langue sans complexe; à haute voix. C'est en cela que se trouve NOTRE MEMOIRE. "C'est la mémoire qui fait votre identité" comme disait JJ Rousseau. Imazighen ont fait l'histoire mais celle-ci est accaparée par les autres. AR MANTOUR NETTFAFA??.  
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: da akli Le : 2015-04-16
Titre: tadukli,tadukli (l' union)
Pays: Algeria  

on doit s'unir et se serrer les coudes mes freres.on est menace de partout,nous imazighen d'afrique du nord,par nos pouvoirs panarabo-islamistes et dictateurs,par les salafistes,par les puissances etrangeres...celui qui dit que la langue arabe est celle du paradis,moi je dis que tamazight est la langue de la vie.  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant wwxru5ud ici :  
 
 

 

 

Autres articles :





Equipements Laghrissi à AZROU
Auteur: Hha Oudadess - Date : 2018-08-05


Maroc : Libérez les détenus Rifains !
Auteur: CMA - Date : 2018-07-15









 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.