Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

A cause de la question Amazighe : L’ONU a fâché le Maroc


Le Maroc a exprimé officiellement son désaccord et son rejet total des résolutions du Comité de l'ONU relatif aux droits économiques, sociaux et culturels tenue à Genève ce mois-ci.

En effet, faisant suite au pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels, l’ONU a demandé officiellement au Maroc de mettre réellement et honnêtement l’officialisation de la langue Amazighe sur le terrain conformément à la constitution marocaine. Plus encore, et sans mâcher ses mots, l’ONU taxe le Maroc de mener une politique de discrimination raciale envers les amazighs en les privant même de leur droit humain de donner des prénoms Amazighs à leur nouveau nés. Mais la résolution Onusienne ne s’est pas arrêtée là, elle demande au Maroc de mettre fin à la politique d’expropriation des terres des Amazighs et de prendre des mesures pour assurer aux Amazighs la pleine jouissance de leurs droits consacrés par le Pacte en adoptant si nécessaire des mesures spéciales temporaires.

Mr Abdessalem Seddiki, ministre de l’Emploi et des Affaires sociales
 
la comission Onusienne

En bref le rapport de l’ONU établi le 09 Octobre 2015 a consacré 13 résolutions à la question Amazighe, après que les experts de cette instance ont écouté à la fois les arguments apportés par les organisations Amazighes présentes à Genève et aussi aux précisions et réfutations apportés par la délégation marocaine de haut niveau présidée par un ministre.

C’est Mr Abdessalem Seddiki, ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, un “progressiste” qui a essayé même de défendre la polygamie à Genève devant le comité Onusien!! Et en ce qui concerne la question Amazighe, il déclare à l’ONU : « L’amazighité est un faux débat, les contenus de ces rapports entendent créer la division entre les Marocains et induire en erreur les experts »,

Dans sa réponse officielle, publiée sur le site de l’ONU (au lien suivant), Le gouvernement marocain rejeté même la rapidité de la publication des résolutions. Le Maroc répond : « les autorités marocaines ont pris note des observations finales concernant le 4eme rapport périodique du Maroc que le comité n'a transmis au Royaume que le vendredi 09 Octobre 2015 à 18h00, par courrier électronique, indiquant qu'elles seront publiés le lundi 12 octobre 2015. Les autorités marocaines dénoncent et rejettent l'approche biaisée et tendancieuse adoptée lors de la rédaction ».


En ce qui concerne la discrimination des Amazighs soulevée par l’ONU, le Maroc réitère l’absence de toute sorte de discrimination, on lit dans un paragraphe de sa réponse :

En ce qui concerne les droits culturels en général, le Maroc rapproche au comité de ne pas prendre en compte toutes les avancés qu’il a fait le royaume :

Mais, la question qu’il faut poser est pourquoi le Maroc attend que le problème soit soulevé par l’ONU pour commencer a se plaindre ? n’a-t-il pas tort lorsqu’il a fait la sourde oreille aux revendication des organisations Amazighes marocaines ? Ou les arabos-islmaistes au pouvoir croient-ils qu’en surpassant les évènements de la révolte sociale et en gagnant la mascarade des élections -sans dire aucun mot sur les droits des Amazighs-, ils peuvent remettre sur les rails l’idéologie génocidaire de l’arabo-islamisme ?

En tout cas, ils ont une dernière chance qu’il faut saisir avant qu’il soit trop tard.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2015-10-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10514 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2015-10-15
Titre: Spécilité du Maroc: noyer le poisson.
Pays: France  


le monde entier regarde ce pays qui s'appelle le Maroc peuplé de berbères Amazighs, écrasés par la domination arabo-musulmane directement rattachée à la Péninsule arabique qui n'a rien à voir avec son histoire. Ce peuple autochtone, passif et pacifique qui va même jusqu'à la soumission par l'Islam.(Islam=soumission).

Si ce peuple un jour osait faire des revendications à portée événementielles, il aurait un soutien quasi international, car c'est lui qui a le plus souffert du Daesh d'autrefois et de ses rejetons d'aujourd'hui.

 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: said bassou Le : 2015-10-16
Titre: VICTOIRE ...
Pays: Morocco  

Voici une VITOIRE du Combat pacifiste entretenu sagement par AMUSU ADELSAN AMAZIGH au Maroc ...

Bravo / AYUZ a la FÉDÉRATION NATIONALE des ASSOCIATIONS AMAZIGH ainsi qu' aux autres contribuants dans cette victoire.
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: Yann Eshwan Le : 2015-10-18
Titre: Citoyen
Pays: France  

Il est temps que le gouvernement arrête son déni de sa politique malveillante envers l'amazirité. Tout retard dans ce dossier de citoyenneté est une auto-flagellation du peuple et pénalisation de la nation Marocaine.  
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: Driss AIT LHOU Le : 2015-10-20
Titre: Amazighs au Maroc, sont-ils une minorité?
Pays: Morocco  

1. les marocains ( tous les marocains ) sont des amazighs de culture, de terre et d'histoire
2. les ONG amazighistes au Maroc défendent le statut des amazighs en tant que ''minorité" !!
3. il n y a ni victoire des militants amazighs ni RIEN, c'est une mise en scène tout cela !! les internationaux comme les marocains sont des acteurs à jouer ...considèrent que les amazigh sont des peuples autochtones!! assimilés aux aborigènes de l'australie!! NON, les amazighs ne sont pas minoritaires ! Voilà le dernier RGPH 2014 qui confirme cette donne !!! merde !! Certes, RGPH rejeté !
4. ces mêmes ONG pseudo-militantistes collaborent avec l'IRCAM et bénéficient de la RENTE idéologique et culturelle offerte par l'Etat marocain
5. La politique de l'Etat là-dessus est stratégique et voit très loin... effacer l'amazigh de l'afrique du Nord... ces renards , qui se prennent pour des militants voient au bout de leurs nez.. mille et une preuve à l'appui. CAR: l'amazigh en tant que culture est le patrimoine de tous les marocains et nord-africains...l'arabe est en arabie et au yemen... et la diversité est légétime.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant etgcpsin ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.