Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Après le Maroc, la langue Amazigh est officielle en Algérie pour renforcer l’unité nationale !

Ahmed Ouyehia, le chef de Cabinet du president Bouteflika, vient d’annoncer à la presse (voir vidéo) la décision du pouvoir algérien l’officialisation de la langue Amazighe. Plus encore il a ajouté et insisté sur l’unité de la langue Amazighe !

Un changement capital dans la politique du pouvoir algérien. Tout fois, il a expliqué le retard de cette décision par le fait du besoin à un grand travail académique autour de cette langue. Tout en ajoutant aussi que cette décision est dictée par le besoin de renforcer l’unité de la nation algérienne !!

Toutes fois, Monsieur le chef de cabinet, n’a pas expliqué et d’ailleurs même les journalistes invités ne lui ont pas posé la question si Monsieur le président de la République Abdelaziz Bouteflika avait dit dans son discours transmis en direct de Tizi-Ouzou un 3 septembre 1999 que l’Amazigh ne sera jamais une langue officielle, était pour casser l’unité de la nation Algérienne ?

Si c’est oui, il y est arrivé, les kabyles demandent aujourd’hui l’indépendance ! Si c’est sinon il avait gravement trop, mais ce n’est pas uniquement lui, mais tous les partis politiques et les organisations algériens.

Pour Rappel, nous reproduisons la citation à la lettre provenant d'un document vidéo (transmis en direct sur la chaine de TV nationale) du discours prononcé par le président de la république, Mr. Abdelaziz Bouteflika le 3 septembre 1999 à Tizi-ouzou devant une audience diverse dont Hanachi, Ait-Menguelet et la mère et sœur de feu Matoub Lounes.

Discours de l'etat lagérien le 3 septembre 1999 :

«En répondant à une personne dans la salle qui lui a dit : Mr Bouteflika, tu as salué les mains de Yahoud Barak au Maroc tu as cassé un tabou nous te félicitons, nous voulons que vous cassiez un autre tabou aujourd’hui en Kabylie. Nous voulons que vous déclariez l’Amazighe langue Nationale et Officielle en Algérie.

La réponse de Monsieur le président : Il y a dans votre lettre cher ami ... (inaudible) amazighité langue nationale. en ce qui me concerne, je n'ai absolument aucun complexe. (Applaudissements). par contre, par contre, je me dois de vous dire, et poser une question : est-ce que l'amazighité c'est la kabylie? ou bien l'amazighité c'est les langues qui existent en Algérie ? Il y en a 13, il y en a 13 messieurs. Alors je voudrais vous dire une chose. Il n'y a plus de tabou amazigh, il n'y a plus de tabou amazigh, et je suis venu ici crever votre ballon de baudruche. si, si, et je dis bien si l'amazighité devait devenir langue nationale, elle ne serait jamais officielle, elle ne serait jamais officielle, je tiens a le dire. mais si elle devait devenir langue nationale, c'est par voie référendaire, c'est tout le peuple algerien qui va se prononcer ... (inaudible) (cris dans la salle) tout le peuple algérien. 

Oui monsieur. Hé ben si vous n'êtes pas d'accord, c'est tant pis. C’est tant pis. C’est tant pis. C’est tout le peuple algérien. Hé ben ça ne fait rien (cris dans la salle). Vous vous démasquez. Vous vous démasquez. Démasquez-vous devant le peuple algérien.  Démasquez-vous devant le peuple algérien. Démasquez-vous devant le peuple algérien. Ou vous faites partie du peuple algérien ou vous ne faites pas partie du peuple algérien. Monsieur, je vous ai habitue à dire ce que je pense, là où je vais et je n'ai peur de personne. Je n'ai peur que de Dieu. Et je suis là pour servir l'Algérie et je ne suis pas là pour vous servir (ovation dans la salle) ». 

Discours de l'etat lagérien le 05 Janvier 2015 : 15 ans aprés,

Le problème de la langue et l’identité Amazighe en général partout en Afrique du Nord, lorsqu’on l’interdit c’est pour l’unité de la nation et lorsqu’on l’autorise c’est pour l’unité de la nation aussi !

Probablement par ce que ceux qui décident de son sort ne sont pas les Amazighs eux-mêmes.


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-01-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11221 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: lahcen hba Le : 2016-01-05
Titre: Idiot
Pays: Spain  

ce que j ai compris c est que ce ministre Sellal et ses amis ont decide' d officialiser tamazight selon dit-il pour besoin de renforcer lunite' de la nation algerienne, pas parceque c est un droit legitime.
Plus clair ,ce monsieur nous dit que cette decision est prise par obligation et non pas par conviction.
ces arabise's sont a des ans lumieres de la democratie et des droits.
Bravo les kabyles vous lui avez entre' la pannique dans le coeur lors de l enterrement d AIT hmad.
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: id Bawziki Le : 2016-01-05
Titre: Un pas vers le juste retour à l'ordre des choses
Pays: France  


Après la mort de "Argaz Amqran" que fût le défunt Aït Ahmed et le grand mouvement populaire que cela à suscité et qui a eu pour effet de secouer la cervelle des dirigeants algériens, et par voie de conséquence les a amené à reconnaître du bout des lèvres : "Tamazight" langue officielle en Algérie.

C'est tout de même incroyable de voir le Maroc comme l'Algérie, à chaque fois qu'ils s'inscrivent dans la normalité des choses nous donner l'impression qu'ils viennent de nous faire un cadeau. Comme si nous étions toujours ces arriérés "Al Baraber", alors qu'ils vivent sur nos terres tout en promulguant une langue et une religion que nous avons subi de force (Daech du 7è siècle) et plongé nos cerveaux dans l'obscurantisme.

De plus le Maroc comme l'Algérie insistent sur le facteur nationaliste de chaque pays. Il faut rappeler à ces 2 pouvoirs et même 3, la Tunisie suivra obligatoirement car elle ne pourra pas vivre dans son coin toute seule, que nous sommes des Amazighs normalement libres sur nos terres qui vont des Canaries aux rives du Nil et ce n'est pas vos frontières de fantoches qui vont nous séparer.


L'histoire suit son chemin.....


 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant k789usvd ici :  
 
 

 
Lette d’alerte du Congrès Mondial Amazigh au gouvernement espagnol après son intention d’extrader en Algérie deux militants Mozabites
Messieurs Les Ministres,
Comme vous le savez certainement, le gouvernement algérien persécute et réprime gravement les Amazighs d’Algérie. Depuis l’année 2013 particulièrement, le peuple amazigh du Mzab est victime de violences raciales exercées par les Arabes algériens avec le soutien avéré des autorités de police et de justice. Durant l’été 2015, une trentaine de Mozabites ont été tués et des centaines ont été blessés dans diverses localités du Mzab, notamment à Ghardaia et Berriane. La police a également arrêté environ 150 Mozabites et les a accusés de « porter atteinte à la sûreté de l’Etat » et à « l’unité nationale ».
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-09-18

 

 
Observatoire : Non à l'extradition vers l'Algérie des deux militants des droits humains amazighs du Mzab, Salah Abbouna et Khodir Sekkouti, incarcérés en Espagne
L’Algérie a émis un mandat d’arrêt international à l’encontre de ces deux militants pacifistes avec un dossier monté de toutes pièces les accusant de terroristes. Il est de notre devoir d’interpeller les autorités espagnoles. Salah Abbouna et Khodir Sekkouti ont toujours œuvré pacifiquement dans le respect du droit international pour faire valoir les droits fondamentaux, les libertés individuelles et collectives du Mzab (région au sud d’Alger) dont ils sont natifs. Ils ont aussi continuellement dénoncé la violation des droits de l’homme et les exactions que subissent quotidiennement les militants mozabites en Algérie.... Lire la suite - - Auteur: Observatoire Amazigh des Droits et Libertés - Date : 2017-09-11

 

 
L'affaire des militants pacifiques Mzabs Mr Salah ABBOUNA et Mr Khoudir SEKKOUTI
En ma qualité de président de l'association Izmulen pour les droits des At-Mzab, association loi de 1901 qui a pour objet "La défense des droits de l'Homme des At-Mzab ", militant politique de l'opposition et des droits de l'Homme, réfugié politique en France depuis le 14 avril 2016, j'alerte l'opinion publique sur les graves accusations lancée par les autorités algériennes contre les deux militants politiques pacifiques mzabs algériens et militants des droits de l'Homme, MM. Salah ABBOUNA et Khodir SEKKOUTI actuellement détenus en Espagne après s'être réfugiés pour demander l'asile.... Lire la suite - - Auteur: Izmulen pour les droits des At Mzab - Date : 2017-09-10

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.