Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc : les Amazighs doivent-ils toujours attendre ces frères musulmans à les autoriser à faire usage de leur langue au parlement de leur pays ?

C’est complètement absurde la situation des Amazighs au Maroc, ils vivent dans une totale contradiction mentale. En effet le combat identitaire, jusqu’ici pacifique, et après 35 ans est arrivé à un moment crucial et sensible. C’est au moment où la constitution marocaine a reconnue l’amazighité comme une composante de la nation et la langue amazigh comme langue officielle et la culture amazigh un patrimoine commun à tous les marocains que des voix de certains marocains s’élèvent pour y s’opposer.

1er constat :
Au parlement marocain, tous les députés et y compris les ministres et les chefs de gouvernement n’ont jamais pu faire un discours complet en langue arabe officielle. C’est toujours en dialecte Darija marocain qui n’est jamais officielle à ce jour. Le chef de gouvernement Mr Abdelilah Benkirane, secrétaire générale du parti des frères musulmans PJD, bien qu’il est l’un des plus farouche défenseurs de la langue arabe a fait jusqu’ici tous ses discours en Darija, à tel point que c’est en son temps que pour la première fois les réseaux sociaux au Maroc ont fait l’analogie entre le parlement et la célèbre place Jamaa Fnaa de Marrakech. Ce qui est très symbolique. Mais jusqu’ici jamais une organisation politique au sein du parlement n’a demandé le respect de la constitution marocaine en exigeant les interventions en langue officielle. Tout simplement, qu’ils sont tous incapables de le faire, même ceux qui pensent les critiquer. Probablement car ce n’est pas non plus leur langue matérielle.

2eme constat :
À la session parlementaire des questions-réponses diffusée en directe à la télévision, c’est pour la sixième fois qu’un (e) député (e) Amazigh (e) s’élève et pose sa question en langue Amazighe à un ministre sur un sujet donné. Et c’est le sixième ministre, lui-même amazigh, qui prend la parole et répond en Amazighe.

Mais à chaque fois, c’est les députés des frères musulmans au pouvoir qui s’élèvent pour interrompre le député ou le ministre. L’argument avancé à chaque fois : « il faut attendre la loi organique constitutionnelle de la langue amazighe pour commencer à faire usage de votre langue, mesdames et messieurs les Amazighs » !

Argument qui ne peut venir que d’un colon et qui ne peut être accepté que par un colonisé. Les frères musulmans sont-ils dans cette posture au Maroc ?

3eme constat :
A chaque fois, les députés amazighs dans partis politiques du gouvernement PJD, RNI et MP baissent la tête à leurs maitres arabo-islamiques. C’est le syndrome du colonisé !! Ils arrivent même a accepté que leur gouvernement boycotte une journée d’étude sur la loi organique à la deuxième chambre du parlement.

Conclusion :
Sure ce, il est toujours clair plus que jamais que les frères musulmans sèment le chaos là où ils arrivent au pouvoir. Le Maroc est-il dans leur ligne de mire ?

Probablement oui, car c’est la deuxième fois qu’ils arrivent à mettre le nationalisme marocain en second plan devant les causes arabo-musulmanes. Ce qui pose beaucoup de questions ?


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-02-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10870 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: said bassou Le : 2016-02-01
Titre: العباية و التعمية P.J.D
Pays: Morocco  

AU DÉCLENCHEMENT DU "MOUVE-20 FÉVRIER- AU MAROC" ; VOICI QUELQUES ÉCLAIRCISSEMENTS ;

Vers septembre 2010 ; le Conseil Onusien des droits humains de Genève a officiellement adressé un rapport contenant des recommandations a l'Etat Marocain concernant l'abolition totale de la discrimination raciale et a l’égard des femmes ... I.C.R.D

Avant puis après la publication officielle de ce rapport, des réunions informelles se sont déroulées a la base de ce rapport entre les principaux acteurs "Droits-Hommistes" et certaines associations Amazighs , en particulier AZETTA qui défend la notion Logique de CITOYENNETÉ diverse dans l'Union Patriotique ...

Lesquelles avaient défendu la veille a Genève le point de vue de la société civile marocaine a Genève en contre partie du rapport de l'Etat marocain ..

Le noyau de ce mouvement s'est constitué entre les intellectuels amazighophiles et ceux de l'A.M.D.H - sous domination du Parti politique d’extrême gauche marxiste "Annahj démocrati" - cette domination aller permettre a ce Parti de profiter du déclic du suicide de Feu ALBOUEZIZI et le départ du Président BEN ALI pour PACTISER une alliance pas vraiment catholique avec la "secte" Al ADL WAL IHSANE Islamoide, laquelle, sous conseil de l'intelligence américaine dans le cadre d'un DESSEIN Géopolitique Global sur le " grand moyen orient" - U.S.A/Turquie/Qatar- qui soutenait l'arrivée des Partis islamistes au pouvoir aux pays dits "monde arabe" .. les premiers défendaient la thèse du "PRINTEMPS DÉMOCRATIQUE DES PEUPLES SOLIDAIRES", pendant que les seconds sou influence de la chaîne et ARGENT QATARIs A JAZIRA Défendaient le "Printemps AKHRABE" .. Selon l'Intitulé en couvre-chef du quotidien français du P.S "Libération" "printemps arabe et effet dominos" le lendemain du départ du dictateur tunisien ...

A la veille du 20 février ; des banderoles qui fustigent des personnalités publiques au Maroc - Majidi le chef du cabinet royal Fouad Al Hima qui aller par la suite devenir le numéro 2 au Royaume ....- Comme étant responsables de la gabegie, le népotisme et autoritarisme .. Ces banderoles, a l'insu du Public, avaient été CONFECTIONNÉES DANS L’IMPRIMERIE RÉCEMMENT ACQUISE PAR Mr. NAJIB BOULIF actuellement ministre des transports rachetée de Mr.RAMED ministre de la Justice au GOV.Ben Kirane, tous deux membres influents du Q.G du P.J.D - ...

ET puis , toute la Masse "historique" du peuple marocain s'est vite focalisé sur le contenu de ces banderoles GÉANTES par effet Psycho-sociale de l'Image véhiculée...

Pendant ce temps, alors qu'une alliance contre nature s'est constitué entre les marxistes de ANNAHJ et les Islamistes de ADL WAL IHSANE ; une autre mariage pas catholique s'est constitué entre les Islamistes du P.J.D avec les communistes du P.P.S afin de boycotter ce qu'ils appeler "" POPULISME"" du Mouve "20 Février" ..

 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: lahcen hba Le : 2016-02-01
Titre: Encore l exception marocaine
Pays: Spain  

Les marocains ont de quoi etre fieres :l exception marocaine. la derniere invention dans ce domaine est,pour la premiere fois dans l histoire de l humanite ,un pays vient d avoir une constitution qui stope une langue ,l excuse etant avancee est l attente d une loi organisatrice.
La contradiction est que cette constitution reconnait cette langue comme officielle.
quelqun a compris quelque chose?du jamais vu non? une premiere au monde .la blague la plus stupide de tout les temps.
Heureusement l histoire ne pardone a personne, elle ecrit tout les detailles. et ça va arriver le jour ou les generations du future se moqueront de cette barbarie, et en attendant ,je felicite aux marocains leur exception.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant fw7jj1he ici :  
 
 

 
Bruxelles se prépare pour une autre manifestation de soutien au RIF le 25 juin
Les marocains résidents en Europe se préparent pour une grande manifestation de soutien au mouvement Rifain. Des vidéos d’appel à la grande manifestation à Bruxelles, place du trône, le samedi 25 juin 2017 ont fait le tour des réseaux sociaux. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-06-20

 

 
Pays-Bas : une grande manifestation de soutien au RIF
Les marocains du pays-bas ont organisé une grande manifestation au mouvement de protestation Rifain. Nora Acherqane, une politicienne Néerlandaise d'origine marocaine et membre d’un conseil régional au Pays-Bas a déclaré au micro de la manifestation : ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-06-20

 

 
Le « Pik ya wlidi », analysé par deux femmes Amazighs
Le « Pik ya wlidi », prononcé par un des détenus d’Al Hoceima nous a fait tous rire, mais derrière cette phrase se profile toute une histoire et une situation problématique actuelle grave :

  • une histoire de colonisation ;
  • une histoire de transition économique ;
  • une histoire de rapport avec l’Etat ;
  • une histoire de marginalisation sociale et économique de régions Amazighs;
  • une situation économique désastreuse. ... Lire la suite - - Auteur: Faty Rezaki et Zoubida Fdail - Date : 2017-06-20

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.