Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le congres Mondial Amazigh adresse une lettre au secrétaire Général de l’ONU Mr Ban Ki-Moon avant son départ en Algérie


Le congres Mondial Amazigh a adressé une lettre de protestation sur les graves violences des droits de l’homme en Algérie et principalement : Les graves violences perpétrées contre les At-Mzab (Amazighs autochtones de la vallée du Mzab située à environ 600 km au sud d’Alger), particulièrement au cours des deux dernières années. La persécution des membres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), qui agit avec des méthodes démocratiques et pacifiques. Et d’une manière générale, les défenseurs des droits des Amazighs subissent de la part de l’administration, de la justice et de la police algériennes, des actes de pression psychologique et d’atteinte à leurs droits les plus élémentaires. Ci-parés la lettre dans son integralité :


Monsieur Ban Ki-Moon
Secrétaire Général de l’ONU
New York, USA

Tizi-Wezzu, 20/02/2966 – 3/03/2016

M. Le Secrétaire Général de l’ONU,

Nous apprenons que vous vous rendrez très bientôt en Algérie. Aussi, nous avons l’honneur de vous adresser cette lettre afin d’attirer votre attention sur les violences institutionnelles et les graves violations des droits humains exercées par l’Etat algérien, particulièrement à l’encontre des Amazighs. Nous vous alertons particulièrement sur les cas suivants :

- Les graves violences perpétrées contre les At-Mzab (Amazighs autochtones de la vallée du Mzab située à environ 600 km au sud d’Alger), particulièrement au cours des deux dernières années. Les At-Mzab forment un peuple de quelque 300.000 personnes, d’une civilisation plurimillénaire inscrite depuis 1982 au patrimoine mondial de l’Unesco. Les At-Mzab sont attaqués par des hommes de la communauté arabe « Chaamba » avec le soutien avéré des forces de police algérienne. On déplore déjà la mort d’une trentaine de personnes et plus de 80 Mozabites ont été ou sont détenus dans les prisons de Taghardayt (Ghardaïa) et de El-Ménéa (voir listes jointes). Dans les prisons, certains prisonniers ont subi des actes de torture et des traitements inhumains ou dégradants. Des menaces sont exercées par la police sur les familles des détenus afin que ces derniers ne témoignent pas des mauvais traitements qu’ils ont subi ou qu’ils subissent au quotidien.

- Les membres du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), un mouvement politique qui agit avec des méthodes démocratiques et pacifiques, sont particulièrement persécutés par les autorités policières et judiciaires algériennes. De manière tout à fait abusive, la police procède à des arrestations de membres du MAK et au cours des interrogatoires, ils sont menacés, insultés et frappés, en toute impunité. Les activités du MAK sont criminalisées et ce, dans le but évident de pousser les citoyens à la révolte ce qui justifierait alors une répression massive comme ce fut le cas lors du « printemps noir » de l’année 2001 au cours duquel 126 Kabyles ont été tués par les « forces de sécurité » algériennes.

- D’une manière générale, les défenseurs des droits des Amazighs subissent de la part de l’administration, de la justice et de la police algériennes, des actes de pression psychologique et d’atteinte à leurs droits les plus élémentaires, afin de faire obstacle à leurs activités qui sont pourtant tout à fait légales. Ainsi, Mme Kamira Nait-Sid, présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), ONG internationale de défense des droits des Amazighs, est systématiquement fouillée et interrogée par la police des frontières à l’aéroport d’Alger lors de ses déplacements à l’étranger et depuis le mois de novembre dernier, l’administration algérienne a fermé arbitrairement l’entreprise famililale, « Cyber Kabylia » dans laquelle elle travaillait à Tizi-Wezzu. Ainsi, Mme Nait Sid et sa famille sont privés de toute source de revenus depuis plus de 4 mois.

Comme vous le savez certainement M. Le Secrétaire Général, l’Algérie n’hésite pas à adopter les Chartes, Accords, Conventions et Accords internationaux relatifs aux droits de l’homme et des peuples mais pour mieux en violer les dispositions sur le terrain, à huis clos. Et cet état de fait est favorisé par l’impunité dont jouit le gouvernement algérien.

Aussi, nous saisissons l’occasion de votre visite à Alger pour vous demander instamment :

- De bien vouloir nous accorder une entrevue afin de vous éclairer sur l’état des atteintes aux droits humains et aux libertés fondamentales en Algérie,

- d’exiger du gouvernement algérien la libération immédiate des détenus Mozabites et la réparation des préjudices qu’ils ont subis,

- d’exiger du gouvernement algérien de mettre un terme à toute violence policière et aux harcèlements administratifs et judiciaires exercés contre les organisations et les personnes qui agissent pacifiquement et démocratiquement pour défendre des droits légitimes et légaux,

- d’exiger du gouvernement algérien de cesser les intimidations contre Mme Kamira Nait Sid et de réparer les dommages matériels et moraux qu’elle subit, elle et sa famille,

- d’exiger du gouvernement algérien qu’il respecte de manière réelle et effective ses obligations internationales.

Nous savons, M. Le Secrétaire Général, que vous avez fait de la promotion du respect des droits de l’homme une priorité de l’ONU et que vous êtes l’initiateur du programme « les droits humains avant tout ». Aussi, nous sommes persuadés que vous serez intransigeant avec le gouvernement algérien sur cette question.

Veuillez agréer, Monsieur le secrétaire général, l’expression de notre haute considération.
P/le Bureau Mondial et le Conseil Fédéral du CMA
Kamira Nait Sid, Présidente
___________________________________________________________________________________
Congrès Mondial Amazigh – Organisation Internationale Non Gouvernementale
JO Rép. Fr. du 18/10/96 – Siret 402 775 720 00012


Auteur: CMA
Date : 2016-03-04


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 11051 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: slimane Le : 2016-04-29
Titre:
Pays:  

الاسم و اللقب/ من الأمازيغية مدور غنية زوجة المرحوم موزاي مصطفى. يوم/ 31/03/2016
العنوان / قرية بني بورمان , دائرة بوعنداس , بلدية بوعنداس
و لاية سطيف .
الجوال / 0561530010
الى فخامة السيد رئيس الأمم المتحدة السيد بنكمون
السيد البابا الفتكان فرانسيس الأول
السيد رئيس الحكومة الروسي
السيدة الوزيرة الأولى الألمانية ..
الموضوع / أين حقوق المسيحيين في الجزائر سيدي الرئيس.
سيادة السادة , لكم كامل الاحترام و التقدير , أما بعد
هل صحيح ان للمسيحيين حق دستوري في الجزائر , هل لهم الحق في السكن في العمل في العلاج , هل لهم الحق في العيش الكريم و السعادة الاجتماعية , لا اظن سيدي الرئيس لا أظن بتاتا .
- أنا المسماة مدور غنية زوجة المرحوم موزاي مصطفى و انا مسيحية الديانة وأمازغية الأصل وزوجي مات مقتولا من دون فتح تحقيق في مقتله و عن أسباب وفاته , و الى اليوم مازلت أعاني و أعاني انا و أولادي الثلاثة أثنين منهم تعدوا السن القانوني و نحن ننام في غرفة واحدة و حرمنا من حقنا في السكن بحجة انني لا املك الحق في السكن و اني ورثت عن أي ورث كبير مع العلم اننا في منطقة القبائل وكما تعلمون البنت لا تأخذ الميراث و هو عيب وعار في المجتمع القبائلي فضلا على انه هدا الورث لو نفرض اني استلمته لن يشتري لي حتى بيت في الجزائر , كما انني لن اتفانى في التصريح أمامكم أني صرت اعاني من 05 أمراض مزمنة من سكري و ضغط و أعصاب ....بسبب ما تعرضت له من تعسف واضطهاد لا لشئ ألا كوني مسيحية الديانة.
- سيادة السادة ان بطل كل هده القصة هو رئيس دائرة بوعنداس سابقا و الكاتب العام بولاية الوادي حاليا , هدا الاخير الذي تلقى قرار من رئيس الديوان لوزارة الداخلية ولكن دون جدوى , وكأنه لا ينتمي لهده الدولة و لا سلطة عليه ألا على كاتبته التي منحها السكن و أخوها الغير متزوج الذي حصل على سكن هو الاخر ، وفي هذه الأيام منحوا أكثر من 40 سكن في دائرتنا لكل الناس أغلبهم يمتلكون شقات فاخرة وأحدهم اقربائي حتى أصبحت أشك أني أسكن في دولة يحكمها داعش .أطلب منكم فتح تحقيق دولي من أجل كشف هذه الحقيقة وأنا مستعدة لمقابلة تلفزيونية ..
- سيادة السادة اللغز واضح وحله واضح ان هدا الشخص المدكور ينتمي ألى حزب حماس و يكره المسيحيين كره شديد و مسير من طرف حماس و رئيس الجمعيات الدينية للمساجد لبني بورمان لا لشئ الا اني مسيحية الديانة لا اقل و لا اكثر ، حتى أنهم طلبوا مني الدخول الى الاسلام لكي يعطوني حق السكن ..
- وفي الختام سيادة السادة انا استنجد بكم لا غير لان في سائر الولايات التسيير هو من طرف الجمعيات الدينية و التابعة للأحزاب الاسلامية و التابعين لقطر و السعودية, فنرجو ان يجد طلبي صدى عندكم و أريد حقي الدستوري في السكن لا أقل و لا أكثر و لكم واسع النظر.وشكرا ..
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: slimane Le : 2016-05-06
Titre:
Pays:  

06-05-2016
Slimane Bouhafs ,village zerkoune,
Commune Bousselam
Daira de Bouandes, Wilaya de Sétif
tel: 0550 12 93 10.
Objet : demande d'intervention en toute urgence face a une menace pas comme les autres.
Une lettre pour le gouvernement algériens et tous les responsables internationaux.
je tien a vous informer qu'un groupe de 05 personnes, est venu aujourd'hui me rendre une visite inhabituel jusqu'à mon village et ils ont prit le temps de faire plusieurs aller retour dans le village, pour enfin s'arrêter devant ma maison me cherchant, ma fille leurs a dit que j'été absent chose qui est vraie, du coups ils se sont informer d'ou se situer la maison de mes parents. ils ont contacter mon père pour lui mettre la pression , le menacer qu'ils me doivent de l'argent une somme de 70 millions centimes, comme mon père n'a pas été présent, c'est mon frère qui est sorti les voir (avec la présence d’autre proches), étonner de leurs rage et leurs comportement, un d'entre eux lui a dit - que si jamais ils nous rend pas cette sommes , il va le regretter et s'est facile pour nous d'engager ceux qu'ils lui couperont la vie, sans que personne ne le sache ...-deux prétendent être des gardent du corps de sécurité d'un général à El Alma!! et mon frère a remarqué ces deux prétendant garde du corps qu'ls disposent d’armes ( pia) , ils sont venu avec une Partner familiale bleu ciel( 19) 2008. après que je suis rentrer cher moi ;ils m'ont informé et je me suis renseigné sur leurs identité, et j'ai réussit a obtenir le nom prénom de l'un d'entre eux , il est nommé Zaabat Achoure , appeler Billal Bechagha qui vit au dans un cartier a Al Alma nommé: Gotali. je me suis impérativement adressé au niveau de brigade de la gendarmerie de la commune bousselam, daira de bouandes wilaya de sétif, pour déposer plainte chose que j'ai fait, et j'espere que les autorités responsables feront le nécessaire dans les plus bref délit ... cette menace m'inquiète, sur tout les plans, est c'est parce que je suis chrétiens ou autres chose que j'ignore, mais quelque soit la raison ma vie est la vie de ma famille est en danger , leurs présence sur les lieux de mon village n'est que cruel, avec des armes et cinq personnes, malgré que ces menaces me sont pas nouvelles avant s'été par des Islamistes extrémiste et maintenant par des voyou et cette fois s'a s’avère plus dangereux. Et pour obtenir plus d'information, vous avez qu'à contacter la brigade de la gendarmerie de Bousselam. Et si toute fois l’un des ambassades Américain ou Européens peuvent me réfugier pour ma sécurité jusqu’à fin de la menace cela sera plus sécuritaire.
Merci encore une fois d'intervenir immédiatement.
 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: slimane Le : 2016-05-26
Titre:
Pays:  

Lettre ouverte à : Les États-Unis américaines l'Union européenne Conseil de sécurité L'école algérienne " évaluation et état des lieux " Mes salutations vos excellences : Je ne sais si mes dires sont pris en compte ou pas, question qui reste à poser, je soulève tant de sujets alarmants qui portent aux moralités des citoyens des algériens et surtout la communauté Berbère laïc ou chrétienne,, car le plus grave dans cette évaluation de l'école algérienne touche l'intérêt de nos enfants, car l'enfant d'aujourd’hui est le guide future de toute nation, le médecin de nos familles, et l'instituteur de nos petit fils. Donc si le petit garçon d'aujourd’hui est stigmatiser par la mauvaise instructions, et traumatiser par les histoires des conquêtes islamistes sanguinaires, l'espoir est tuer d'avance, alors sauvons dûment ce qui reste tanque la chance nous aient offerte.. Il y'a un dicton de Victor Hugo qui dit : lire c'est boire et manger, l'esprit qui ne lit pas maigri comme un corps qui ne mange pas, construisez des écoles laïcs, vous n'aurez pas à construire des prisons. J'atir vôtres attention que la plupart des enseignants algériens surtout en kabylie spécialement dans le nord de la wilaya de Sétif, il y'a des imams qui travaillent en noir dans des mosquées et ils sont instituteurs au même temps, empoisonnant des élèves avec des histoires de lavages de morts, de la torture des tombes, je me demande eseque les autorités algériennes prennent concurrence de cela, des gendarmes salafistes, des Wallis salafistes, des procureurs salafistes, des juges salafistes, et même des ministres salafistes, tell que Amar ghoul l'actuel ministre du tourisme,. Voyez le résultat néfaste de l'école algérienne, au lieu d'essayer d'ouvrir l'esprit de nos enfants, les ramener à la surface du monde multiculturel, du civisme de la laïcité, de la tolérance, du progrès des sciences, en continue à les enfoncer dans l'abîme noir des ténèbres de l'ignorance et l'extrémisme islamiste pour les enfermés à jamais dans le moyen âge. Je ne sais si état algérien tolère toute cette criminalité envers des enfants innocents, dont il y'a des cas où les parents et leurs enfants sont de confession chrétienne ou juives ou simplement laïcs, pourquoi obliger les gens à épouser une religion qui n'est pas la leurs, tout les professeurs de la langue arabe se métamorphose en imams dans les salles de cours, l'école est publique et elle est gratuite pour tous, je demande à ce qu'elle soit laïc commode à tout un chacun, si non ouvrir des écoles spécialisées pour les minorités ethniques chrétienne ou laïc, j'ai déjà soulever le problème de madame meddour ghaniya dont en lui a refuser un logement social en étant veuve rien que parce qu'elle est de confession chrétienne elle s'est même adresser au président de la république dans une lettre ouverte, mais comme tant de dossiers son réponse la question demeure poser, Je crois que l'État algérien est complaise de tout ce la, et qu'il est dans l'obligation d'assumer ces responsabilités et les conséquences, nous sommes appeler a changer soit par la sagesse, soit par la force qui n'arrange personnes,. Remarque : Ces imams sont parrainés par des organismes d'État, c'est pour ça j'avertis comme d'habitude l'Occident à faire face et attention, car ces futures terroristes vont inonder vos rues, et vont vous faire ajounouyer par le sang comme faisait leur malade de prophète dans le temps, car les gouvernements européens à mon avis sont complaise et solidaires avec ces grands mensonges d'État, cordialement.

Merci slimane bouhafs 00213550129310
 
 
 

 
Commentaire N° : 4
Par: slimane Le : 2016-06-08
Titre:
Pays: Algeria  

Chers compatriotes,
Je vous viens avec ces quelques lignes comme témoin de la calamité et le désordre qui règne dans notre pays, formant ainsi, un pilier majeur dans la société Algérienne. En passant par la route de Tazmalt (W. Bejaia), j’ai rencontré un citoyen qui était victime d’un accident de la route, qui était sortie, lui et sont ami, indemne de ce dernier, accablés par ce qui vient de leurs arriver, ces jeunes demeurent à Akbou, Monsieur Nait Mansour Ali m’a parlé avec une tristesse et désolation sur la cause indirecte de cet accident, d’après les dires de ce jeune patriote Algérien, que j’ai constaté moi-même par la suite. Car le lieu dit « Passage à niveau » de Tazmalt, dont la chaussée se dégrade de jour en jour, se situe sur la RN n°26, portant à sont bord un virage en plus de ça un marché parallèle « ILLEGAL » de fruits et légumes et de toutes sortes de viandes exposés en plein air, ce qui apporte un désagrément énorme à la circulation fruit des arrêts anarchiques des citoyens sur les abords, ce qui cause de graves accidents mortels, qu’on constate chaque jour dans nos routes dont ce jeune homme était victime.
Je reviens encore une fois à la charge, sur une grande réflexion. Je me demande où sont les services du ministère du commerce ? À part l’étranglement des citoyens de payer les vignettes et les impôts, on laisse le peuple Algérien, errant, à sont propre sort. Comment on a pu fermer l’œil sur toute cette panoplie ? On étrangle des commerçants sur le paiement des impôts au détriment de certaines personnes malhonnêtes qui font prospérer des petits commerces illégales à tout bout de champs dont l’état n’en tire aucun bénéfice en cette période de crise, et qui causent, aussi, des dégâts en perte de vies humaines sur tout notre territoire ! Je tiens aussi à attirer votre attention sur la qualité des produits vendus dans ces lieux ; vendant des produits douteux et exposés au soleil en plein été ; la société des consommateurs Algériens a tiré la sonnette d’alarme dans un article publiée récemment dans les journaux Algériens, sur les boissons exposée à la chaleur du soleil transformant ainsi ses composantes chimiques à un poison cancérogène dangereux pour le pauvre consommateur Algérien, ce ci dit soit on vous tue en vous causant un accident de la route, soit par un cancer.
J’ai déjà attiré votre attention dans un rapport sur les affaires douteuse du groupe ISSAADI, propriétaire d’un moulin à l’OULMA W. de SETIF qui fait imprimer sur les sacs de 25Kg une photo d’une mosquée et rajoute 100.00 dans chaque sac vendu ! Qui en tire bénéfice ? Comment voulez vous construire un état progressiste tout en fermant l’œil sur tout ce qui cautionne la destruction de la nation tel que l’islamisme intégriste et le malfrat de certains ?
Observation :
La loi de 1984, que j’ai déjà soulevé, portant sur le non héritages des citoyens Algériens de confession chrétienne, peut-on m’expliquer aujourd’hui comment on se permet de s’immiscer et intimider les gens dans leurs vies privés, telle que la religion, et au même temps on laisse le citoyen Algérien abandonner à sont sort, mourir dans un accident de la circulation causé par une bande de voleur, ou mourir empoisonner ?
Ecrit par SLIMANE BOUHAFS. 0550 129 310 e-mail : slimane_bouhafs@hotmail.fr
 
 
 

 
Commentaire N° : 5
Par: slimane Le : 2016-06-18
Titre:
Pays: Algeria  

الموضوع / ألى هيئة الامم المتحدة و رئيسها بان كيمون
المشكلة في الجزائر ليس في المسيحيين و الأحمديين بل الاحزاب الإسلامية
و السلفية و شيوخ المساجد.
- أن المشكلة في الجزائر واضحة وجلية وضوح الشمس , لقد تنقلنا ألى الجنوب الجزائري أي ألى صحراء الجزائر فاكتشفنا المزيد من الحقائق المذهلة , فان صحراء الجزائر صارت كلها أسلامية و بالتالي صارت داعشية مائة بالمئة أنها كارثة كبرى , فيا امريكا و يا أيها الاتحاد الاوروبي لا داعي لمحاربة داعش في ليبيا فان داعش في صحراء الجزائر فكل المدنيين صاروا داعش و النظام الجزائري يتحمل المسئولية الكاملة فنحن نبهانه مرارا وتكرارا ولكن لا حياة لمن تنادي , نبهناه ان الخطر قادم مند سنوات من الأحزاب الإسلامية من حركة النهضة و حماس و السلفية و من شيوخ المساجد , فهناك إحصائيات رسمية تقول ان 30 بالمئة من المساجد في الجزائر ينشطون دون رقابة و لا حسيب و لا رقيب وضيف ألى دلك نشاط الاحزاب الإسلامية مثل النهضة وحماس فكل هدا كاف بتكوين داعش و أكثر من داعش في الجزائر.
- في كل مرة النظام الجزائري يستهبل و يقوم بحملات يضحي بها ببعض الاشخاص لا علاقة لهم بما يحصل في العالم , وهده المرة وقع الاختيار على الطائفة الاحمدية وهم اناس مسالمين ولا يدعون للعنف و لا يدعون للقتل و التفجير بل يختلفون مع المسلمين في خاتم الانبياء و المرسلين فلماذا يتم اعتقال المئات منهم في البليدة ., و كذلك امتد يد النظام ألى بعض الأشخاص يتهمون بالتنصير ونشر النصرانية , فيا أيها النظام الجزائري هده البلاد ليست بلادكم حتى تمنعون التنصير فيها بل هي بلاد سانتي أوغيستا اول من أشعل الشمعة في امريكا فكيف تمنعون الديانة عن أصحاب البلاد الاصليين و انتم ضيوف في هده البلاد ولستم أصحابها.
ملاحظة أيها السيد الوزير للشؤؤن الدينية عليك بمراقبة المساجد على مستوى الوطن و السيطرة عليها خير لك من اتهام الناس و التدخل في معتقداتهم الدينية فالاحمديين أناس مسالمين وليسوا دمويين . وكتبه سليمان بوحفص 0550129310 .
 
 
 

 
Commentaire N° : 6
Par: slimane Le : 2016-06-21
Titre:
Pays: Algeria  


Je viens par la présente vous témoigner de certains événements qui se trament dans la ville d’Akbou dans la Wilaya de Bejaia, une Ville qui a accueillie la révolution nationale à bras ouverts, une ville historique qui a souffert de la barbarie coloniale et qui souffre, aujourd’hui, de la gangrène salafiste. Le fanatisme religieux et la morale sont les ennemies de la nation, ceux qui embrassent ces idéaux sont prés-destinés à semer la haine et aller à contre sens de la société et aux valeurs de la constitution Algérienne.
Dans cette ville se trouve un réseau de salafistes très aiguisés, fraichement convertie, des personnes qui ont un niveau intellectuel, des études en France, un bon savoir parler, un financement de la part de certaines entreprises locales et les clés d’une importante mosquée, toutes les caractéristiques nécessaires pour drainer des foules et s’en servir comme de la chair à canon. Ce réseau a étendu ses tentacules de Bejaia jusqu'à Alger. Ce groupuscule prône ABDELGHANI AOUISSAT à sa tête, tenant Alger comme son quartier général; un homme d’origine d’Ath-Waghlis dans la commune de SIDI AICHE W. de Bejaia, une personne adorée en Kabylie qui fait ses prêches en TAMAZIGHT, revendiquant la culture berbère, celle laissée par TARIK IBEN ZIAD au détriment du Saint Augustin et la Kahina. Dans la ville d’Akbou se trouve M. MEDJKOUNE ABDERRAZAK un jeune homme de la région qui a fait ses études d’Anglais dans une université Française, occupant aujourd’hui le poste d’imam et prêcheur dans une importante mosquée d’Akbou, trainant derrière lui des discours à contre sens de la société, s’opposant à la construction d’une Eglise dans la ville, s’opposant aux normes et aux valeurs universels, notamment, les libertés individuelles. Cette personne tient une école coranique au sein de ces lieux formant ainsi une future génération de salafistes et de terroristes potentiels.
M. MEDJKOUNE a un lien direct avec son ami de Bejaia, une personne surnommée ABOU FAHIMA EL BEJAI alias ABDERRAHMANE AYAD, un jeune homme qui a fait l’université d’Alger, dont il est connu pour ses discours haineux, puis l’université Française, où il a fait littérature française, probablement surveillé par les services de sécurité francise, il a abandonné ses études au bout de trois ans pour revenir en Algérie à fin de vivre pleinement et dans l’impunité totale son rêve de détruire, avec la morale, toute forme de liberté. Sa mission principale est de rédiger des tractes qui distribuent avec toute liberté et quiétude, profitant de l’absence totale des autorités, pour entrainer avec eux le maximum de personnes dans le crépuscule. Toutes ces mesures ont besoin d’un financement, et ce lui là vient de M. AMRA, patron du groupe GOLDEN DRINK, importante entreprise dans la région, dont l’origine de son capital est douteux, M. AMRA était un ex gendarme corrompu stationné à CHERFA, W. de Bouira, usant des pouvoirs que l’état lui a conféré et de sa position pour raflé le maximum d’argent sal, avec tous les moyens possibles. Aujourd’hui par magie, il est devenu le saint des saints, HADJ, OMRA, contribue aux rénovations des mosquées et à l’extension du salafisme.
Ces personnes peuvent s’avérés inoffensifs, mais ils possèdent l’arme la plus destructrice au monde, celle d’abrutir la population, séparer et régner tout en profitant
de l’absence total des autorités. Mais comment se fait-il qu’une personne comme M. MEDJKOUNE puisse se trouver imam ? Comment peuvent-ils posséder une école coranique ? Est-elle contrôlée par des commissions du ministère ? Le ministère est-il au courant de son existence ? Comment peut-on devenir patron d’importante entreprise avec une paie d’un fonctionnaire de l’état ? L’état est-il au courant ? Toutes ces questions me font peur, peur pour les générations futures, peur pour mon propre pays qui va droit dans le mur, l’état doit faire face à l’avancée des islamistes et prêcher la liberté à fin qu’on puisse vivre en harmonie. merci slimane bouhafs
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant nw3gu9en ici :  
 
 

 
LE HIRAK DU RIF ET LES REFUGIES MOZABITES ARRIVENT AU PARLEMENT ESPAGNOL
A la demande de l’Assemblée Mondiale Amazighe, une délégation a été reçue ce mercredi 12 juillet au parlement espagnol, au siège du groupe du parti nationaliste basque. La délégation amazighe était formée par Rachid RAHA, président de l'AMA, et deux membres du mouvement amazigh à Madrid, Abdelhamid Gambou et Marouan El Jaouari, accompagné par le grand anthropologue-immunologue Antonio Arnaiz Villena.... Lire la suite - - Auteur: Rachid RAHA - Date : 2017-07-19

 

 
REFLEXION SUR LA PLURALITE ALGERIENNE
Le concept d’algérianité suppose la pluralité et la diversité de sa composante pleine et entière sans distinction et prédominance aucune ainsi que le rejet de toute forme d’unicité d’où qu’elle vienne et sous toutes ses formes, identitaires, linguistiques, religieuses, culturelles et autres. Il est le point cardinal de toute ligne organisationnelle... Lire la suite - - Auteur: Madjid Ait Mohamed - Date : 2017-06-27

 

 
Le Congrès Mondial Amazigh condamne fermement les attentats commis en Grande Bretagne
En l’espace de moins de trois mois (le 22 mars à Londres, le 22 mai à Manchester et le 3 juin à Londres), la Grande Bretagne a été frappée durement par trois lâches attaques terroristes islamistes, faisant de nombreuses victimes innocentes. Comme il l’a fait contre d’autres attentats commis par le terrorisme islamiste, le Congrès Mondial Amazigh (CMA) condamne avec force ces abominables agressions et rend hommage à leurs victimes. Le CMA exprime ses plus sincères condoléances à leurs proches et les assure de sa sympathie et de sa solidarité.... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-06-06

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.