Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Attentat islamiste à Saint-Etienne-du-Rouvray (France): le CMA condamne avec force l’abominable crime


les attentats de Nice, les islamistes jouissent encore de trop de tolérance, de compréhension, de liberté et de soutiens. Sur le plan international, des Etats qui soutiennent ouvertement l’islamisme international et qui n’ont aucune considération pour les droits humains, jouissent non seulement d’une totale impunité mais aussi d’un grand respect. Il est grand temps de mettre un terme à cette hypocrisie.

Par ailleurs, cela est devenu une habitude : après chaque attentat criminel commis par des djihadistes, des « représentants du culte musulman » en France répètent à qui veut bien les entendre, que les terroristes islamistes ne sont pas des musulmans et que Daesch et ses partisans n’ont rien à voir avec l’islam. Pourtant, imams des mosquées et tueurs islamistes, se réfèrent au même Allah et au même texte coranique et font les mêmes prières. Aussi, afin d’éviter l’amalgame, les musulmans de bonne foi doivent se démarquer plus clairement des assassins d’innocents, montrer plus concrètement leur rejet de l’islamisme et leur adhésion aux valeurs humaines universelles. Dans ce but, les musulmans sont appelés à faire des gestes forts tels que :

- l’abandon du voile islamique pour les femmes et de tout autre signe religieux ostentatoire,
- la fermeture symbolique des mosquées pour un certain temps, et la pratique de la prière au domicile,
- Ne pas célébrer la prochaine fête musulmane de l’Aid prévue le 12 septembre 2016, en signe de solidarité avec les victimes des attentats terroristes islamistes.

Ces gestes simples mais chargés d’une haute valeur symbolique, ne signifient pour autant, ni un renoncement à la croyance religieuse ni ne réduisent en quoi que ce soit la validité de la foi et sa pratique. Il n’y a donc aucune contre-indication à les mettre en oeuvre de manière volontaire.

Dans le contexte actuel, les musulmans doivent faire preuve de sobriété et de discrétion dans leur comportement pour apaiser la douleur, la colère et la tension naissante notamment dans les sociétés de culture chrétienne.

Il n’est plus possible de se contenter des condamnations verbales de l’islamisme, nous attendons des musulmans sincères, des actes à la hauteur de la guerre déclarée contre la civilisation par les partisans de cette idéologie diabolique.

Paris, le 27 juillet 2016
Le Bureau du CMA.


Auteur: CMA
Date : 2016-08-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de CMA
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10568 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 9ygfl6i5 ici :  
 
 

 
Lettre du Congres Mondial Amazigh au Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal
M. le Premier Ministre,
Votre gouvernement a organisé des « élections » au cours desquelles vous avez promis pas moins que le bonheur aux algérien-nes.
... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2017-05-22

 

 
AMAZIGHS D’ALGERIE : DES DROITS HUMAINS VIOLES EN TOUTE IMPUNITE
Rapport alternatif de : l’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) au Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies concernant
L’examen de l’Algérie pour la 27-ème session du groupe de travail de l’EPU (du 1 au 12 mai 2017). (Human Rights Council Universal Periodic Review (Third Cycle))
... Lire la suite - - Auteur: Khodir SEKKOUTI - Date : 2017-05-17

 

 
Il est temps de donner à la Kabylie sa liberté
En analysant le film de l’histoire d’Afrique du Nord depuis la naissance du printemps Amazigh un 20 Avril 1980, cela fait 37 ans à ce jour, il est clair que le plus vieux peuple de la méditerranée s’est réveillé. Il est clair aussi qu’il a décidé de reprendre son destin en main. Au début, Il a demandé la libération de sa culture et sa langue. Celle-ci a été purement et simplement interdite après l’arrivée au pouvoir des régimes arabo-islamiques qui font allégeance au moyen orient et de l’arabo-islamisme leur état d’existence.  L’histoire retienne que leur impulsion au pouvoir était loin d’être démocratique mais belle et bien par l’appuie affiché de la France post coloniale.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-05-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.