Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Elections législatives 2016 au Maroc: "illusionnisme et discours traditionnels


A l'approche des élections législatives prévues de se dérouler au Maroc le vendredi 07/10/2016, tendant au renouvellement des 395 députés composant la première chambre parlementaire et d'où sortira un nouveau Gouvernement qui sera moins coûteux et restreint que l'actuel (39 Ministres...) qui dirigera les affaires du pays durant 5 années à venir; nous assistons à un discours politique radiodiffusé et télévisé qui n'a rien à envier à ceux des décennies passées, puisque ressortis uniquement des archives et subissant quelques retouches où se mêlent "l'illusionnisme et démagogie".

En effet on peut d'ores et déjà savoir que 32/33 partis politiques et religieux sont en lice pour se lancer dans la compétition pour tenter de convaincre et reconquérir l'électorat d'environ 15 millions de citoyens inscrits par le Ministère de l'Intérieur au 08/08/2016, avec un équilibre de 50% entre les urbains et les ruraux, sans faire allusion à leurs capacités et leur susceptibilité à comprendre le produit de leur participation, du fait que probablement près d'un tiers (1/3) de ces honnêtes citoyens demeure malheureusement à ce jour en état d'analphabète ou de ne pas comprendre du tout ce qui se trame dans cette chambre d'enregistrements des "questions-réponses", surtout que la langue utilisée (officielle) n'est que l'Arabe, pendant qu'il est interdit aux mandataires Amazighs de s'adresser à la Présidence en cette langue-maudite du peuple colonisé, pour réitérer les mêmes questions pour les mêmes problèmes et conditions de vie indignes et inhumaines qui n'avaient jamais attiré l'attention de ceux qui ont gouverné le Maroc depuis tant d'années, en leur désignant uniquement des Gouverneurs, des Pachas, des Caïds, des Hauts-Fonctionnaires (invisibles) des Agences de (non) développement avec l'inexistence total d'infrastructure de base, en comparaison aux Provinces du sud (Sahara).

Car ce qui intéresse en premier lieu ces populations illettrées ou analphabètes, c'est de comprendre pourquoi ne sont-ils toujours pas entrés en possession de leurs droits légaux et légitimes depuis 60 ans, plus particulièrement dans les régions rurales, complètement délaissées, marginalisées, oubliées comme rayées même de la carte du Maroc (moderne). Ces habitants de seconde zone qui appartiennent au Maroc profond, s'étonnent et souffrent en silence de ne pas avoir leur Parti politique distinct qui pourrait être constituer de gens de leur souche et qui pourraient comprendre leur propre langage, qu'ils transmettront à la tribune du Parlement tel-quel?

Dans ce domaine j'en reviens au "Parti Politique Démocratique Amazigh" (PDAM) créé par l'initiative d'un collectif de militants Amazighs le 31/07/2005 et dans un congrès légalement tenu et déclaré aux Autorités de ce pays, comprenant des conviés nationaux et internationaux, d'où est issu un bureau dirigeant ayant à sa tête notre grand militant Maître Ahmed ADGHIRNI son Secrétaire Général.

Croyant jouir de sa légitimité d'exercer après le dépôt de son dossier constitutif, il s'était avéré malheureusement que 2 années plus tard, on lui avait signifié une décision d'interdiction d'exercer par le Ministre de l'Intérieur d'alors Monsieur Chakib BENMOUSSA l'actuel Ambassadeur du Maroc en France, exécutant les instructions l'Ex-Premier Ministre Monsieur Abbès ELFASSI, se référant aux dispositions de la Loi Marocaine (Dahir) N°36-04 du 20/02/2006, interdisant les Partis fondés sur la religion ou sur l'identité ethnique et qui est une Loi promulguée seulement après la création du Parti Amazigh, laissant le champs libre aux Partis à références religieux (islamiques) de fonder ou des Partis de leurs choix ou même de s'allier aux Partis traditionnels en exercice.

Et comment peut-on oublier le tollé de protestations soulevé par la question qui avait été posée au Président de la séance du Parlement Monsieur Mohamed ABBOU par la députée Madame "Fatima TABÂMRANT le lundi 30/04/2012 et concernant le Ministre de l'éducation nationale Mohamed ELWAFA. Une question qui avait déclenché les foudres et fait réveiller les vieux démons "anti-Amazighs" qui ont sommeillé depuis l'intervention du député (UC) du Souss Mohamed OUMOULOUD le mercredi 14/11/2007 rencontrant les mêmes effets racistes que la députée TBÂMRANT et également le député (RNI) Hoummad AIT-BAHA lors de la séance du lundi 28/05/2012.

Alors reste à savoir comment les futurs Parlementaires se comporteront-ils, du fait que tous ceux qui s'étaient opposé à l'intervention Fatima TABÂMRANT sont les chefs de groupes: Istiqlal, PJD, MP, y compris certains Présidents de séance malheureusement, exigeant que les questions doivent être posées en langue Arabe.


Auteur: Mohamed DASSARI
Date : 2016-09-22


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed DASSARI
Envoyer l'article à un ami
Article lu 12224 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: RAYAD SALIH Le : 2016-09-26
Titre: DEMANDE DEMISSION
Pays: Morocco  

CON>>>>>>>>COM¨NITE D.ORIGINE NORD Maroc DEMANDENT SURNOM OUAZZANI NAJIB
DE DEMISSIONER ET DE ARRETE TRAFIQUE LUI DEJA ACCUSE PAR co
D UN ACCUSATION TERORESTE
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant b3ta3f3s ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Maroc/le parti PAM: A dieu la modernité, retour vers son authenticité d’origine
PAM, c’est le parti politique marocain qui veut réaliser le rêve du panarabisme : marier entre l’authenticité et la modernité. C’est pour cela que son nom est parti de l’authenticité et la modernité.... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2018-01-07

 

 
Après le Hirak du Rif, le mouvement d'IMIDER est le plus vulnérable aux arrestations politiques
Les trois tout derniers détenus du mouvement contestataire d’Imider, parmi les 33 personnes arrêtés entre 2011 et 2017, ont été libérés il y a trois jours et accueilli par les villageois d’Imider, un accueil festif au gout de la victoire pour Hamid Oubrka et Ichou Hamdane qui ont été arrêtés  le 28 Décembre 2013, et Mustapha Faska arrêté le 27 Décembre 2014. ... Lire la suite - - Auteur: correspondant - Date : 2018-01-02

 

 
La lettre du Congres Mondial Amazigh au Roi Mohamed VI
Majesté, Comme vous le savez, après la mort atroce du jeune poissonnier Mohsen Fikri, broyé par une benne à ordures lors d’un contrôle de police le 28 octobre 2016 à Taghzut (El-Hocima), un large mouvement populaire d’indignation est né spontanément dans cette région du Rif. Ce mouvement citoyen pacifique mais déterminé, entendait protester contre les crimes, le mépris, les injustices et toutes les formes de discriminations et d’abus de pouvoir infligés au peuple rifain par le Makhzen marocain, depuis l’indépendance du pays en 1956. ... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-01-01

 

 
Maroc : lancement d'un satellite High Tech dans le secret le plus total
Surtout fermez bien les yeux et bouchez vous les oreilles et ne le dites à personne, car le Maroc vient de lancer un satellite Thales ultra moderne entre le 7 et 8 novembre 2017. Ceci dans le secret le plus total . Ce satellite espion que seules les grandes puissances peuvent s'énorgueiller  d'en avoir un. N'oublions pas que le Maroc fait partie des pays pauvres. ... Lire la suite - - Auteur: id Bawziki - Date : 2017-11-27

 

 
Au Maroc profond, la marginalisation commence à engendrer des morts
Exactement le lendemain du 61eme anniversaire de fin de protectorat Français sur le Maroc, qui est célébré au Maroc chaque année au 18 novembre comme jour d’indépendance, les marocains se sont retrouvé devant une scène d’humiliation humaine : 15 femmes mortes, dont certaines enceintes, dans une bousculade pour avoir un don d’un sac de 10 kg de farine ! ... Lire la suite - - Auteur: Moha Buwawal - Date : 2017-11-19

 

 
Maroc :«Agharas Agharas» du RNI est au bout de son souffle avant même de commencer
La ministre Lamaia Boutaleb, au nom du parti RNI dans le gouvernement marocain d’El Othmani, vient de le prouver en passant un important contrat à une société qui vienne de se créer Southbridge A&I. La société appartient à son collègue qui vient de rejoindre le bureau politique du RNI au mois de Mai dernier, Mr Hassan Belkhayat que son oncle n’est que Mouncif Belkhayat l'ex-ministre de la jeunesse et dans le même bureau politique du même parti. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-09-10

 

 
Maroc : Le peuple Amazigh soutient le peuple Catalan et appelle à l’éradication du Jihadisme islamiste
La Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc « FNAA », a publié un communiqué dont lequel elle a exprimé le soutien total du peuple Amazigh au peuple Catalan dans ces moment de deuil. Elle a rappelé que si les civils européens sont visiblement les victimes cibles de ce courant, il ne faut pas perdre de vue la double victime qui sont les Amazighs d’Afrique du Nord, immigrés en Europe, et pris en otage dans ce conflit qui oppose l’orient et l’occident. Selon FNAA les Amazighs sont la seule chair à canon que les concepteurs de ces écoles de formation des terroristes diplômés (EFDT), sacrifient toujours .... ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-20

 

 
Maroc/Wawizght : Le Maroc profond marche pour le 1er mort en grève de faim pour la TERRE
Choqués par la mort tragique de Mr Khellada Lghazi, suite à une greve de faim en prison, les habitants de Wawizght, un petit village niché dans les montagnes du haut Atlas Marocain, ont organisé une marche de protestation à son honneur.... Lire la suite - - Auteur: َAmazighWorld - Date : 2017-08-12

 

 
Le 1er mort de la protestation du RIF après 8 mois de manifestations pacifiques
C’est le premier décès de la protestation du RIF lors de la manifestation du 20 juillet 2017 à Huceima interdite par les autorités ce qui a déclenché des affrontements entre police et activistes du Hirak à Hoceima. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-08

 

 
Maroc/Casablanca : les forces de l’ordre encerclent la marche nationale Tawada pour la libération des détenus d’opinion
Les autorités marocaines ont encerclé les milliers de manifestants regroupés aujourd’hui le 6 aout 2017 à Casablanca pour le soutien du mouvement du RIF et la libération des détenus d’opinion.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-08-06

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.