Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Le complexe du monolinguisme

Hélas, même au 21ième siècle, il ya encore chez de nombreux concitoyens un rejet brutal de tamazight. Il y’en a même qui nourrissent envers elle une haine diffuse ou déclarée. Le but de cette note est de relever des explications probables de ce fait. Parmi celles déjà mentionnées par certains auteurs, on peut citer :

Lyautey : le fondateur de l'arabisme au Maroc
 
Le mouvement dit national avec l'ancien drapeau du maroc avec l'etoile de david
 
Le mouvement arabo-islamiste paru aprés le mouvement dit national

1/ La politique d’arabisation de Lyautey : L’école musulmane, le bureau arabe, etc.; bref, tout le rêve d’un empire arabe d’Occident.

2/ Les choix du mouvement dit national qui s’inscrit dans la continuité de Lyautey.

3/ Le matraquage des médiats depuis la radio unique jusqu’aux chaines actuelles qui poursuivent les mêmes buts, en particulier la dévalorisation de tamazight ; et, plus généralement, la déculturation et l’abâtardissement du Marocain.

4/ La confusion instaurée et entretenue entre l’arabe et l’islam ; autrement dit la sacralisation de la langue arabe, au point de considérer que parler sa langue maternelle est un péché inexpugnable. Des Marocains malfaisants, eux-mêmes de pauvres victimes, terrorisaient les enfants par la question ‘Es-tu berbère ou musulman ?’ La réponse ne pouvant faire aucun doute, tombait alors la sentence ‘Parle donc arabe’. A signaler d’ailleurs, à ce propos, la confusion grossière entre l’arabe dit classique et  la dite darija.

Il y a, me semble-t-il, une raison qui n’a jamais été mentionnée. C’est le complexe du monolinguisme. Le  Marocain ne parlant que la darija est en situation d’infériorité linguistique, par rapport à un amazighophone qui est aussi darijophone. Pour les scolarisées, c’est encore pire. Un arabisant monolingue est dans une situation inconfortable. Il est bilingue ou monolingue et demi, selon le statut accordé à la darija. L’amazighophone peut aussi bien parler la darija, le français ou l’espagnol ou l’anglais et, sauf exception, n’est pas entièrement ignorant de l’arabe classique. N’y aurait-il pas là tous les ferments d’un complexe qui, évidemment, ne se reconnait pas ; ne veut pas se reconnaitre ? bien au contraire, il se manifeste par un rejet et une attaque, de front, de tamazight. Et là, tous les amalgames sont permis afin de dévaloriser, de culpabiliser, de discréditer cette langue. Parmi les arguments fallacieux avancés, en voici quelques-uns :

1/ Le français est la langue du colonisateur.
2/ Imazighen, ce sont les enfants de Lyauyey.
3/ On veut christianiser Imazighen.
4/ Tamazight n’est pas une langue.
5/ De toute façon, tamazight n’est qu’une ancienne variante de l’arabe ; ou même un sous-produit.
6/ Etc.

Et l’on oriente l’esprit des Marocains vers le Moyen Orient, d’où doit nous venir la lumière. On assiste alors à un copinage malsain, et naïf entre les dites élites, de l’époque, d’Orient et d’Occident, toutes les deux affublées de l’adjectif ‘arabe’. Celles supposées de chez nous acceptaient de jouer vilement le second rôle, parfois même avec zèle et subordination ; Ainsi toute une génération de Marocains pouvaient parler égyptien et s’adressaient, à tous les Moyen-orientaux, dans ce parler, en signe d’allégeance inconsciente.

Ainsi, on voit le complexe d’infériorité se déguiser en complexe de supériorité. Mais que l’on ne s’inquiète pas, la majorité des complexes se soignent. Il y a, heureusement à notre époque, des thérapies efficaces. Les psychologues et les psychiatres s’en chargent. Pour le cas présent, c’est beaucoup plus simple. Une prise de conscience profonde et des programmes adéquats suffiraient, si la volonté politique y était. Point d’interrogation.

Hha Oudadess (Rabat)


Auteur: Hha Oudadess
Date : 2016-10-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Hha Oudadess
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13848 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawziki Le : 2016-10-13
Titre: Qui est l'ennemi de l'amazighité?
Pays: France  


Il ne faut pas réfléchir longtemps pour comprendre que le principal ennemi de l'amazighité est "l'arabo-islamisme" en dehors du manque de culture des Amazighs eux-même. Plus grave encore c'est eux qui nourrissent ce cancer comme on nourrit un serpent dans son sein.
Il faut qu'ils expurgent de leurs corps et leurs esprits ce binôme qui
les conduit droit vers l'abime. Il ne faut pas s'attendre à voir Mahomet se renier. Hassan II avait dit une fois "je suis prêt à tuer les 2/3 de la population marocaine pour sauvegarder le trône alaouite".
Probablement mes propos ne trouveront d'écho que dans 15 ou 20 ans.

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 9ma5469i ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
Pour mémoire afin de ne jamais oublier!
Puisque l'histoire des peuples antiques ne ne s'oublie jamais quelle qu'en soit la malice, la tromperie ou la malhonnêteté de certains "historiens-fossoyeurs" qui en relatent ses époques, elle demeure malgré tout, bien ancrée dans le plus profond de leur être.... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-06-11

 

 
Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste
Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs,... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-05-23

 

 
Le Hirak du RIF revient sur la scène marocaine et internationale
La révolte du RIF revient sur la scène politique marocaine, à l’occasion du printemps Amazigh Avril 2018, le mouvement Amazigh a organisé une grande manifestation le 29 Avril 2018 à Madrid demandant la libération des détenus politiques du RIF. Ceci a coïncidé avec les dernières déclarations du détenu Nasser Zeefzafi à la cours de Casablanca où il a annoncé avoir été ....... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-30

 

 
SPORT CYCLISTE: "que s'est-il passé lors du 31ème Tour du Maroc 2018"?
Décidément le sport cycliste Marocain est de nouveau en détresse et n'a guère l'air de vouloir décoller et met encore une fois ses dirigeants dans l'embarras, surtout quand récemment et un vendredi 13/04/2018, les 2 équipes nationales Marocaines "A" et "B" avaient dû se retirer du parcours du 31ème édition du nouveau "Tour du Maroc" (1957-2018) à AGADIR, refusant de prendre le départ vers MOGADOR (180 Kms) sous pretexte d'un ...... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-23

 

 
AGADIR: "les habitants peuvent dire adieu aux derniers arbres historiques"
En plein mois de Mars 2018 période printanière et entre les dimanches 18/03 et 25/03/2018, une quarante d'arbres de "faux-poivriers" datant de l'époque du Protéctorat Français et considerée comme patrimoine naturel et historique, avait été abattue et déracinée... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-05

 

 
Communiqué du Mouvement Amazigh au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihmane
Nous, organisations, citoyens et activistes réunis dimanche 18 mars 2018 à 10h au siège de l’Association Assid, afin d’étudier les possibilités et modalités de soutien à l’initiative de l’association AFRICA pour les Droits de l’Homme qui a réclamé l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihman, notamment: ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-03-22

 

 
La fédération des juifs du Maroc en France écrit au Maire de la ville d’Agadir : Si Israël est qualifié au mondial 2026, elle ne rentrera pas au Maroc s’il organise ?
Monsieur Salah el Malouki maire d'Agadir. Ma réponse à votre communiqué de ce jour sur votre page Facebook. Que je joins ci dessous.
Cher Monsieur le Maire,
Vous dites ne pas savoir qu'il y a une délégation d'Israël pour le Grand prix de judo dans votre ville. C'est très grave ! Cette délégation de sportifs n'est pas rentrée dans votre ville, par votre belle plage en pleine nuit ...
... Lire la suite - - Auteur: Simon Skira - Date : 2018-03-12

 

 
Maroc : L’enseignement privé ou priver de l’enseignement ?
Un certain nombre de familles marocaines  se donnent beaucoup de peine pour assurer un enseignement privé à leurs enfants, pour soi- disant, leur garantir un enseignement de qualité ; et par là,  un avenir meilleur. Cependant la majorité écrasante est  totalement inconsciente de la réalité de ce secteur. Comment l’enseignement privé prive nos enfants d’un vrai enseignement ? ... Lire la suite - - Auteur: Hassan EL MOUDEN - Date : 2018-02-27

 

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 
La montagne et les souffrances des montagnards
La montagne est un château d’eau du Maroc. La quasi-totalité des eaux, qu’elles soient souterraines ou de surface proviennent de la montagne. Elles nourrissent les barrages, irriguent les plaines et désaltèrent les populations. La montagne représente à peu près le tiers du territoire national, abrite un peu moins de la moitié de la population et renferme des richesses minières, de biodiversité et de bois inestimables.... Lire la suite - - Auteur: El Ghazi Lakbir - Date : 2018-02-06

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.