Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Assemblée Mondiale Amazighe : Appel au peuple amazighe à se manifester à Marrakech le samedi 12 novembre 2016/2966


En conformité avec son appel, lors du trente-sixième anniversaire du Printemps amazigh, l’Assemblée Mondiale Amazighe lance un appel à tous les cadres, activistes et enfants des tribus amazighes sans exception, pour participer massivement quant à la préparation de la réussite du sit-in d’avertissement des Amazighes du Maroc et du monde. Sit-in qui sera organisé dans la ville de Marrakech, parallèlement à la Conférence Mondiale du Climat qui connaitra une présence nationale, régionale et internationale inédite, le samedi 12 novembre 2016/2966, à partir de 10:00 heure du matin. Pour protester contres les violations continues des droits de l’homme amazighs et contre la politique de discrimination, programmée et perpétuelle contre les constituants amazighs dont ce qui suit :

- La continuation des souffrances des Amazighs contre la ségrégation et l’apartheid, et la répression, les arrestations et les assassinats, durant les cinq années qui ont consacrées de manière lacunaire l’amazighe comme langue officielle dans la constitution. Reconnaissance gelée sans raison, le recul de l’amazighe dans le secteur de l’enseignement et des médias et son exclusion des secteurs étatiques et sociaux. De même que l’adoption de projets stratégiques de l’Etat concernant plusieurs secteurs caractérisées par la ségrégation et le racisme contre l’amazighité et les Amazighs.

- Le recours de l’Etat marocain à la violence et à la force accrue contre les marches pacifiques des Amazighs dans différentes régions du Maroc, et la continuation d’attaques ciblées contre les militants amazighes par le biais des arrestations et des accusations, tout en fermant les yeux sur les attaques violentes contre le Mouvement Culturel Amazigh au sein des universités, qui ont abouti à l’assassinat du militant Omar Khaleq, « IZM », assassiné par les milices qui adoptent la violence le 23 janvier 2016 à l’université de Marrakech.


- La poursuite des autorités marocaines quant à la violation des droits relatifs aux associations en refusant de délivrer les dossiers de constitution des cadres amazighes, des reçus et des autorisations légales. Bien plus, l’Etat marocain ne reconnait pas les droits, ne serait-ce que symboliquement, des amazighes, en premier lieu, la consécration du nouvel an amazighe comme fête nationale et officielle ; bien que les nouveaux ans de l’hégire et grégorien sont reconnus.

- La poursuite de l’Etat marocain dans sa politique de spoliation des terres et la répression des manifestations pacifiques des enfants des tribus amazighes ainsi que leur arrestation, dans plusieurs villes durant les cinq années passées. De plus, l’Etat poursuit, de manière inédite, durant un demi siècle, à spolier les terres des tribus amazighes, arguant le prétexte de « délimitation forestière ». La spoliation des terres est estimée, entre 1995 et 2004, à 24 milles et 800 hectares annuellement. Il a accédé à 300 mille hectares annuellement entre 2005 et 2014. (Dix fois plus que les terre confisquées en faveur de la forêt par les colonisateurs français durant la période d’occupation). En même temps, l’Etat offre des milliers d’hectares comme dons à ses proches qualifiés comme serviteurs de l’Etat.


En référence à ce qui précède, quant aux violations dont les Amazighs sont victimes de manière continue durant des décennies, qui furent objet de rapports détaillés de moult cadres amazighes et d’organisations internationales, nous adressons notre appel sincère à tous le Amazighs, de différents cadres, tribus et orientations, pour concrétiser l’union pour cet action militante de terrain dans cette période historique.

Asamblea Mundial Amazighe: Llamamiento al pueblo Amazighe a manifestarse en Marrakech el sábado 12 de noviembre de 2016/2966

En conformidad con su comunicado elaborado con motivo del trigésimo sexto aniversario de la Primavera Amazighe, la Asamblea Mundial Amazighe (AMA)hace un llamamiento a todos los ciudadan@s, activistas, y miembros de las tribus amazighies, sin excepción, a participar masivamente al éxito de la manifestación de advertencia de los Amazighíes de Marruecos y del mundo. Manifestación que se organizará en la ciudad de Marrakech, en paralelo a la Conferencia Mundial sobre el Clima (COP22), el sábado 12 de noviembre de 2016/2966, a partir de las 10:00 de la mañana y que conocerá una presencia nacional, regional e internacional muy importante. Manifestación para protestar por las continuas violaciones de los derechos humanos y en contra la discriminación política, programada y perpetua de los Amazighíes, entre los cuales destacamos:

- La continuación del sufrimiento de los Amazighíes contra la segregación y el apartheid y la represión, detenciones y asesinatos durante estos cinco años pasados, caracterizados por un defectuoso reconocimiento del amazigh como idioma oficial en la constitución. Un reconocimiento sin concretarse sobre el terreno, acompañado por una preocupante regresión del amazigh en el sector de la educación nacional y en los medios de comunicación y su exclusión de los sectores sociales y del Estado. Y eso a medida que tuvo lugar la adopción de proyectos estratégicos del estado por varios sectores y que se caracterizan por la segregación y el racismo en contra de los Amazighíes y del idioma amazigh.

- El uso de la violencia y de la fuerza por parte del estado marroquí en contra de las manifestaciones pacíficas Amazighíes en diferentes lugares de Marruecos, y la continuación de los ataques dirigidos en contra de los activistas Amazighíes a través de detenciones y acusaciones, mientras se tolera ataques violentos en contra el Movimiento Cultural Amazighe en las universidades, lo que desencadenó el asesinato del activista Omar Khaleq, "IZM", asesinado por unas milicias que adoptan la violencia el 23 de de enero de 2016 en la Universidad de Marrakech.

- La continuación de las autoridades de Marruecos con respecto a la violación de los derechos a la asociación, al negar la constitución de nuevas organizaciones. Por otra parte, el Estado marroquí no ha reconocido aun los derechos Amazighíes, aunque sólo sea simbólicos, como la consagración del nuevo año amazighe como día de fiesta nacional y oficial; aunque el nuevo año de la Hégira y gregoriano son compatibles.

- La continuación del Estado marroquí en su política de expoliación de las tierras colectivas y la represión de las manifestaciones pacíficas para los miembros de las tribus y la detención de algunos de ellos en varias ciudades durante los últimos cinco años. Además, el estado continúa, de forma única, durante medio siglo, a despojar a las tierras de las tribus, citando el pretexto de la "de la delimitación de los bosques". El acaparamiento de estas tierras se estima entre 1995 y 2004 a 24 000 y 800 hectáreas anuales y se calculan unas 300.000 hectáreas entre 2005 y 2014 (diez veces más de la tierra confiscada a favor de los bosques por los colonizadores franceses durante el período de su ocupación). Al mismo tiempo, el Estado ofrece miles de hectáreas como regalos a sus cercanos calificados como servidores del Estado!

Con referencia a lo que se ha expuesto anteriormente, y en relación con las violaciones de los derechos Amazighíes, sufridas continuamente durante décadas, y de las que han sido objeto de detallados informes de muchas ONG Amazighíes dirigidas a instituciones e organizaciones internacionales, hacemos este sincero llamamiento a todos los Amazighíes, de diferentes marcos, tribus y orientaciones para lograr la unión en el activismo en este período histórico.


Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe
Date : 2016-10-23


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Assemblée Mondiale Amazighe
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13777 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: ouhammou Le : 2016-10-24
Titre:
Pays: France  

commençons par ne plus écrire nos banderoles en arabe.
arrêtons de faire des discours et des commentaires en arabe pour défendre l'amazighité.
 
 
 

 
Commentaire N° : 2
Par: id Bawⵣiki Le : 2016-10-24
Titre: Le monde entier va vous regarder
Pays: France  


C'est une occasion unique qui est offerte aux Amazighs pour faire connaître au monde leur véritable situation.

Quand on essaie de défendre la cause Amazighs auprès des européens, majoritairement ils ne comprennent pas ce que veulent les berbères, d'accord ils sont les premiers habitants de l'Afrique du Nord, mais à part cela ils préfèrent le plus souvent se mettre du côté des autorités marocaines, garantes d'une certaine stabilité et engagées contre le terrorisme, ce qui fait que les berbères sont rejetés avec leurs revendications déstabilisatrices et de toutes les façons dont on entend pas trop parler, alors pourquoi chercher la petite bête?. D'autre part pour la plupart des gens ils sont considérés comme faisant partie des arabes.

Cette occasion est unique pour apporter un démenti cinglant en manifestant par millions et même à provoquer des perturbations dans le déroulement de cette COP22, les caméras du monde entier seront présentes pour relater l'événement. Il faut que le monde sache que le Maroc n'est pas arabe, mais berbère en lançant des slogans du genre:

- L'amazighité au 1er rang.

- Abolition du Makhzen anti-Amazigh.

- La laïcité à la tête de l'Etat.

- La vraie démocratie.

- L'égalité Homme-Femme.

- Plus de spoliations ni injustices ni corruption

- Plus de prisonniers de conscience ou sous de faux alibis. etc...

Si les Amazighs restent chez eux ou sont peu nombreux ce sera encore une occasion ratée .

Gracias por el texto en español



 
 
 

 
Commentaire N° : 3
Par: CITOYEN - PLUSIEURS Le : 2016-10-31
Titre: RÉPONSE A Mas OUHAMMOU ... 1er COMMENTAIRE
Pays: Morocco  

IL EST ENCORE TRÈS TÔT DE PASSER A VOS : NOS VŒUX SI CHÈRE .... MAIS , LA POLITIQUE ETANT L'ART DU POSSIBLE ET TIMUZGHA N'ETANT NI UN DISCOURS RÉACTIONNAIRE SECTAIRE, NI RACISTE NI ETHNIQUE, ETANT BASÉE SUR LA NOTION UNIVERSELLE DE CITOYENNETÉ , LE MOUVE AUTHENTIQUE N'EST PAS OPPOSÉE FONDAMENTALEMENT A LA LANGUE & CULTURE ARABE NORD AFRICAINE , CAR SES SONT NOS AÏEUX QUI AVAIENT ECSELLER DANS CETTE LITTÉRATURE MIEUX QUE LES AKHRABES EUX - MÊMES........ AMUSU ADELSAN AMAZIGH EST TELLEMENT CONSCIENT DE LA SAGE DIRECTION DES PIONNIERS IMAGHNASEN / MILITANTS DU MOUVE .........  
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 37phqrnq ici :  
 
 

 

 

Autres articles :














Equipements Laghrissi à AZROU
Auteur: Hha Oudadess - Date : 2018-08-05


 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.