Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Congres Mondial Amazigh, Maroc : une vie broyée à El-Hocima

Dans son communiqué publié hier, le congrès mondial amazigh a qualifié la mort tragique de Mouhssine Fikri broyée à El-Hocima dans un camion d’ordure étant le symbole du mépris des détenteurs du pouvoir envers le peuple amazigh.  « Trop souvent au Maroc, des citoyens perdent leur vie en essayant de la gagner. Cela doit cesser » ajoute le communiqué. Ci-après le communiqué dans son intégralité :

Le 28 octobre 2016 à El-Hocima (région du Rif dans le nord du Maroc), Mohsen Fikri, un jeune marchand de poissons, se fait arrêter par la police marocaine et sa marchandise est saisie. Devant lui, les policiers jettent les poissons dans une benne à ordures. Dans un geste désespéré, le jeune homme saute dans la benne à ordures afin de tenter de sauver sa marchandise, son gagne pain. Un des policiers aurait dit au conducteur du camion en arabe : « th’an mmu ! » (broie sa mère !). Le mécanisme de compactage des ordures est alors mis en marche, happant le jeune homme et le tuant d’une manière atroce.

Cette mort tragique n’est pas un fait divers et il n’est pas certain que cela soit un accident. Pourquoi la benne a-t-elle été mise en marche alors que la victime se trouvait dedans ? Pourquoi une marchandise saisie par la police est immédiatement détruite ? Le jeune poissonnier a-t-il refusé de donner un « bakchich » aux agents de police qui en représailles ont saisi sa marchandise ?

Ce drame est celui du mépris des détenteurs du pouvoir (policiers, gendarmes, administration, Makhzen…) envers le peuple. C’est également le drame de la pauvreté dans cette région amazighe du Rif qui a été pendant des décennies marginalisée, reléguée, uniquement parce que son peuple refuse la soumission au Makhzen. Par dizaines de milliers dans les rues, les Rifains ne cessent de dénoncer l’injustice et l’impunité et réclament le respect de leur dignité.

Le Makhzen cherche déjà à orienter les résultats de l’enquête vers la thèse de l’accident, vers la thèse de la bavure policière, afin que la vérité reste cachée et que l’injustice érigée en système, perdure. Il en est ainsi de cinq citoyens retrouvés morts après un incendie d’une agence de la Banque Populaire de El-Hocima en 2011, au moment des grandes protestations populaires liées au mouvement dit du « 20 février ». Leurs familles et l’opinion publique attendent toujours de connaitre la vérité sur les circonstances exactes de leur décès.

Trop souvent au Maroc, des citoyens perdent leur vie en essayant de la gagner. Cela doit cesser.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) exprime ses sincères condoléances à la famille de la victime et lui exprime toute sa solidarité et sa sympathie. Le CMA exige non seulement la vérité et la sanction exemplaire de tous les responsables de ce drame mais également des mesures concrètes afin que de tels actes ne se reproduisent jamais. De même, le CMA réclame un plan urgent pour parvenir dans un bref délai à l’indépendance de la Justice et la fin de la corruption, du mépris et de l’arrogance dont font preuve tous les niveaux de l’exercice du pouvoir administratif et policier au Maroc.


Paris, 18/10/2966 – 30/10/2016
La Présidente
Kamira Nait Sid


Auteur: Kamira Nait Sid
Date : 2016-11-01


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Kamira Nait Sid
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13673 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Commentaire N° : 1
Par: CITOYEN - PLUSIEURS Le : 2016-11-02
Titre: LETTRE POSTHUME de IZM aux IZMAWEN CITOYENS.
Pays: Morocco  

PAS SEULEMENT DES SLOGANS ........... LES SLOGANS UNIQUEMENT C'EST -A MON HUMBLE AVIS- TENDENT AU POPULISME / OBSCURANTISME.... VERS LA FAMEUSE "SOCIÉTÉ ANONYME" FITNA ........ DÉMONTRONS NOUS L’ÉTENDARD / AMUSU ADELSAN AMAZIGH QU' UN AUTRE MAROC ES POSSIBLE......

IT'S POSSIBLE ;;; SO, DO IT NOW!!! TOGETHER / MARA INAMUREN ...

ESSAYONS D’inventer PENDANT CE GRAND R.D.V / AUBAINE INESPÉRÉE POUR ASSEOIR UN ETAT DE JUSTICE & DROIT ET UNE VÉRITABLE CONSCIENCE CHEZ LE CITOYEN LAMBDA ..... EFFET DE TACHE D'HUILE.
DE LA MUSIQUE ENGAGÉE........... DES PIÈCES DE THÉÂTRES EN PUBLIC ... DES POÈMES / ISEFRA ...... ETC ........ DE L'ORDRE DANS L'ORGANISATION DU SIT IN MAJEUR : AL HOCEIMA ou BIYA ou bien AL KHOUZAMA .........

POUR QU'IL N'Y EST PAS DE MONOTONIE et DE RASSURER LA SOCIÉTÉ ET L’AUTORITÉ PUBLIC LOCALE/NATIONALE .......... SURTOUT , AFIN QUE L'ENSEMBLE DU PEUPLE MAROCAIN S’INTÈGRE VAILLE QUE VAILLE DANS CETTE DYNAMIQUE REFONDATRICE PATRIOTIQUE DE DÉMOCRATIE SOCIALE : CIVILE.

ENCORE UNE FOIS URGENCE POUR UNE SAGE RE - EVOLUTION CONSCIENTE & RESPONSABLE. QUI DOIT SE FAIRE AFIN DE MÉRITER L'ESTIME ET LA CONSIDÉRATION DE TOUTES & TOUS.

EN VUE D'UNE MASSE CRITIQUE / LE PREMIER POINT D’INFLEXION LE DIMANCHE PROCHAIN DANS UNE MARCHE A TRAVERS LES 70 VILLES DU ROYAUME DU MAROC FÉDÉRAL & UNI...

EN FIN DE COURSE AGISSONS SAGEMENT / A SUR LA LIGNE DIRECTRICE FONDÉE PAR LES PIONNIERS IMAGHNASEN DU MOUVE / EN VUE DU 40 ème ANNIVERSAIRE DE LA MORT TRAGIQUE DU DÉFUNT MARTYR DE LA DIGNITÉ CITOYENNE PATRIOTIQUE .........

TUDERT AU LA PATRIE ..... TUDERT A TANUMRI .... TUDERT A AGLID - ANAMOR

TANEMIRT AUX NOBLES ENFANTS DE PÈRE DU PATRIOTISME MAROCAIN & NORD AFRICAIN VRAI LE LÉGENDAIRE TAKFARINAS DES TEMPS MODERNES FEU ABDELKRIM AKHTTABI.
 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 38kga7xk ici :  
 
 

 

 

Autres articles :
















 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.