Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc, au lieu de l’Est la révolution est arrivée par le Nord

Le nord du Maroc et spécialement le Rif a montré sa capacité de mobiliser de très grandes masses populaires par rapports aux deux premières villes du royaume qui sont Rabat et Casablanca. Le vendeur du poisson Mouhssine Fikiri est mort dans des conditions inhumaines vers 20h du vendredi, le samedi matin la ville de Hoceima a enregistrée une très grande manifestation gravée dans l’histoire du nord u Maroc et du Maroc lui-même.

La ville a enregistrée cinq jours sans arrêt des protestations jamais enregistré dans l’histoire du royaume. Les manifestants ont fait appel à une trêve et se sont fixés rendez-vous pour le vendredi d’après : le 04 novembre 2016.
Ce jour-là, ce n’est plus la ville de Hoceima toute seule qui va manifester mais tout le Rif qui va prendre la relève. Les villages avoisinants ont parcourus des dizaines de kilomètres vers les villes de Nador et Hoceima pour dire non au mépris « non à la Hogra », « que nous soyons nous-mêmes les Amazighs ou qui nous n’existons pas ».

C’est une équation difficile pour un pouvoir (makhzen et partis politiques) qui pour longtemps tiré sa légitimité d’appartenance au moyen orient.

Les slogans des manifestations sont :

  • « Mouhssine dort, dort, nous continuons le combat »
  • « L’état du mépris écrase le pauvre, un grand salut aux villes d’Agadir, Oujda, Marrakech, Larache, Tétouan, Imider, Les montagnes de Meknès, Kenitra, Mohammedia. Le peuple veut les tueurs du martyre »
  • « Les Amazighs, les Amazighs »
  • « Neccin mera nehzen ineqqayagh lmakhzen » : « nous sommes en deuil, le makhzen nous tue »

en silence à la ville de Houceima

 

 

le slogan : "Nous sommes en deuil, le pouvoir nous tue"

 

 

 

Le fils de l'oncle du defunt temoigne que le ministre de l'interieur marocain

 

L'arrivée en silence à la place de l'independance

 

Huceima : nous sommes en deuil le pouvoir nous tue

 

La fin de la manifestation

 

à la ville de nador

 


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-11-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10294 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant wx2eiqcy ici :  
 
 

 
Maroc : Les Islamistes déclarent la guerre aux Amazighs
Une autre fois le prêcheur Islamiste marocain Abou Annaime appartenant à la mouvance Salafiste Wahabbite a déclaré dans une vidéo récente que ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-17

 

 
Fès: Le conseil communal rejoint Dayech et interdit la mixité à la ville
Le conseil communal de la capitale spirituelle du royaume Fès, présidée par le maire PJD, Driss El Azami Idrissi, vient de rendre une décision surprenante, pour le moins dans un pays dit à Islam modéré. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-02

 

 
Le Souss a-t-il enfin pris la mesure?
Quand on regarde la carte de l'Afrique du Nord pour localiser les endroits où se trouve le plus grand nombre d'Amazighs, on a tout de suite le regard tourné vers le Sud Ouest et plus particulièrement sur le Souss.... Lire la suite - - Auteur: Id Bawziki - Date : 2017-01-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.