Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc, au lieu de l’Est la révolution est arrivée par le Nord

Le nord du Maroc et spécialement le Rif a montré sa capacité de mobiliser de très grandes masses populaires par rapports aux deux premières villes du royaume qui sont Rabat et Casablanca. Le vendeur du poisson Mouhssine Fikiri est mort dans des conditions inhumaines vers 20h du vendredi, le samedi matin la ville de Hoceima a enregistrée une très grande manifestation gravée dans l’histoire du nord u Maroc et du Maroc lui-même.

La ville a enregistrée cinq jours sans arrêt des protestations jamais enregistré dans l’histoire du royaume. Les manifestants ont fait appel à une trêve et se sont fixés rendez-vous pour le vendredi d’après : le 04 novembre 2016.
Ce jour-là, ce n’est plus la ville de Hoceima toute seule qui va manifester mais tout le Rif qui va prendre la relève. Les villages avoisinants ont parcourus des dizaines de kilomètres vers les villes de Nador et Hoceima pour dire non au mépris « non à la Hogra », « que nous soyons nous-mêmes les Amazighs ou qui nous n’existons pas ».

C’est une équation difficile pour un pouvoir (makhzen et partis politiques) qui pour longtemps tiré sa légitimité d’appartenance au moyen orient.

Les slogans des manifestations sont :

  • « Mouhssine dort, dort, nous continuons le combat »
  • « L’état du mépris écrase le pauvre, un grand salut aux villes d’Agadir, Oujda, Marrakech, Larache, Tétouan, Imider, Les montagnes de Meknès, Kenitra, Mohammedia. Le peuple veut les tueurs du martyre »
  • « Les Amazighs, les Amazighs »
  • « Neccin mera nehzen ineqqayagh lmakhzen » : « nous sommes en deuil, le makhzen nous tue »

en silence à la ville de Houceima

 

 

le slogan : "Nous sommes en deuil, le pouvoir nous tue"

 

 

 

Le fils de l'oncle du defunt temoigne que le ministre de l'interieur marocain

 

L'arrivée en silence à la place de l'independance

 

Huceima : nous sommes en deuil le pouvoir nous tue

 

La fin de la manifestation

 

à la ville de nador

 


Auteur: Moha Bouwawal
Date : 2016-11-05


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Moha Bouwawal
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10468 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant lm8pxwlj ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.