Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Maroc : une Federation appelle à faire de la COP 22 une station lumineuse dans l’histoire de lutte du peuple amazigh pour ses droits les plus fondamentaux


Dans son communiqué publié hier, la Federation Nationale des Associations Amazigh (FNAA), a lancé un appel aux Imazighen, à tous les organismes et les personnes soucieuses de la mise en place d’un état de droits et des libertés au Maroc, à faire de la COP 22 une station lumineuse dans l’histoire de la lutte du peuple amazigh pour ses droits les plus fondamentaux. Ci-après le communiqué :

La fédération Nationale des Associations Amazigh (FNAA), Organisation non gouvernementale, indépendante appelle toute les associations membres à mobilier l’ensemble de leurs Adhérents(tes) afin de participer activement au rassemblement amazigh qui est prévu à Marrakech le 12 Novembre 2016.

Nous appelons toutes et tous les amazigh du Maroc à contribuer par tous les moyens possibles et légitimes afin de faire de l’occasion de la tenue du COP 22 à Marrakech une station lumineuse dans l’histoire de la lutte du peuple amazigh pour ses Droits les plus fondamentaux.

Nous appelons, toutes et tous les organismes et les personnes soucieuses de la mise en place d’un état de droits et des libertés, à soutenir la manifestation des amazighes Pour dénoncer les atteintes des droits des citoyens dans tous les domaines de la vie publique et privée.

Nous appelons les différentes composantes du mouvement amazigh à dépasser toutes les velléités et à franchir les obstacles en vue de faire de cette manifestation, l’occasion de démontrer que la force pacifique de notre peuple et sa mobilisation permanente est seule à même de garantir l’exercice de nos droits sur la terre de nos ancêtres.

Nous appelons les participants aux travaux de la COP 22 de rejoindre les lieux de la manifestation en signe de leur solidarité avec la lutte pacifique du peuple amazighe pour le respect de son identité largement et pendant très longtemps bafouée et méprisée au Maroc.

Soyons au rendez vous du 12 octobre 10H, à Marrakech, pour :

- Dire halte à l’état de non droits et au mépris des détenteurs du pouvoir à l’égard du peuple.

- Dire NON à l’expropriation des terres tribus amazighes pauvres que l’administration octroie à des étrangers et à des nationaux liés au pouvoir en place. Ces mêmes terres vastes et riches, que le droit coutumier amazigh a pu maintenir pendant des siècles sous le régime de la propriété collective en les préservant ainsi d’une exploitation sauvage qui met en péril l’équilibre écologique harmonieux. Ces mêmes terres qui représentent des centaines de milliers d’hectares, seule propriété des tribus amazighes passent injustement et sans le consentement des ayants droit, entres les mains de riches exploitants qui menacent dangereusement les ressources de notre pays en eau tout en menaçant dangereusement la santé des citoyens par les produits qu’ils utilisent intensément sans aucune information sur leur nature nocive.

- Dire qu’il est temps, de faire de la langue amazighe une langue officielle d’enseignement, une langue de communication dans l’administration. L’état Marocain doit doter la langue amazighe de budgets nécessaires pour le renforcement des différents aspects de l’identité amazighe du Maroc dans tous les espaces publiques, et à travers toutes les manifestations diplomatiques et culturelles du Maroc à l’étranger.

- Dire que la discrimination raciale et le mépris xénophobe à l’égard des amazighs doit prendre fin dans le but d’instaurer un état de droit ou chaque citoyen jouit de son appartenance identitaire, de sa langue, de sa culture et de sa dignité de citoyen.

Pour mettre fin à l’exploitation des mosquées, non comme lieu de culte mais comme tribune à travers laquelle on cherche à nous imposer des choix et des orientations idéologiques contraires aux intérêts stratégiques et prioritaires du peuple marocain.

- Soyons toutes et tous présent le jour du 12 Novembre à Marrakech, des citoyen libres, pour briser le silence et pour propager l’espoir d’un changement tant attendu par notre peuple.

Votre participation est un soutien vital à la marche de notre peuple vers sa liberté.

La fédération nationale des associations amazighes (FNAA)
Rabat, le 07 Novembre 2016


Auteur: Amazighworld
Date : 2016-11-09


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10519 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant ckwv0eed ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.