Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

COP22: une très forte présence du mouvement Amazigh dans la marche internationale pour le climat


Deux évènements majeurs ont marqué la conférence internationale COP22 pour les changements climatiques organisée par l’ONU à Marrakech du 7 au 18 Novembre 2016.

Le premier : c’est la photo de Ségolène Royale à l’ouverture de la conférence avec de l’écriture Tifinagh de la langue Amazighe en background, qui a fait le tour du monde entier. Plusieurs organisations internationales se demandent dans la conférence c’est quoi cette langue qu’elles voient pour la première fois. En effet, ils n’étaient pas initié ni par le comité de communication ni par Salaheddine Mezouar le président marocain de l’évènement. Les deux ont oublié d’expliquer, au moins dans les brochures et les spots publicitaires, que tout d’abord le nom de Marrakech devenu international est un nom Amazigh. Il veut dire la terre de dieu en Amazigh (Amur n Wakouche), et c’est l’ancien nom de ce pays avant que la maréchal Lyautey lui donne le nom du Maroc. Et que l’identité réelle de cette ville est Amazighe et celle du Maroc est Amazighe, contrairement a ce qui a été véhiculé il y a 60 ans d’après l’indépendance.

Le deuxième : c’est la présence remarquable des organisations Amazighes dans les stands de l’évènement. Mais ce qui a compléter vraiment l’image c’est la très forte présence des Amazighs avec leur drapeaux multicolores dans la manifestation internationale des peuples du monde contre les changements climatique le dimanche 13 Novembre 2016 à Marrakech. Ils ont renforcé les rangs des peuples autochtones du monde. Certains –dits organisateurs- ont même essayé d’empêchera les Amazighs de manifester avec leur drapeau, mais sans succès. Ils ont répondu qu’ils sont déterminés à ne plus accepté le statut de « Bguer Allal » (les vaches de Allal, le dicton marocain très connu qui fait référence à Allal El Fassi, le fondateur du mouvement nationale arabe au Maroc). Une journée avant, ils ont organisé une manifestation de protestation contre le mépris qu’ils continuent à observer envers leur langue et leur culture.
























 


 





Auteur: Amazighworld
Date : 2016-11-13


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10613 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant yry6ucit ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.