Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

COP22: une très forte présence du mouvement Amazigh dans la marche internationale pour le climat


Deux évènements majeurs ont marqué la conférence internationale COP22 pour les changements climatiques organisée par l’ONU à Marrakech du 7 au 18 Novembre 2016.

Le premier : c’est la photo de Ségolène Royale à l’ouverture de la conférence avec de l’écriture Tifinagh de la langue Amazighe en background, qui a fait le tour du monde entier. Plusieurs organisations internationales se demandent dans la conférence c’est quoi cette langue qu’elles voient pour la première fois. En effet, ils n’étaient pas initié ni par le comité de communication ni par Salaheddine Mezouar le président marocain de l’évènement. Les deux ont oublié d’expliquer, au moins dans les brochures et les spots publicitaires, que tout d’abord le nom de Marrakech devenu international est un nom Amazigh. Il veut dire la terre de dieu en Amazigh (Amur n Wakouche), et c’est l’ancien nom de ce pays avant que la maréchal Lyautey lui donne le nom du Maroc. Et que l’identité réelle de cette ville est Amazighe et celle du Maroc est Amazighe, contrairement a ce qui a été véhiculé il y a 60 ans d’après l’indépendance.

Le deuxième : c’est la présence remarquable des organisations Amazighes dans les stands de l’évènement. Mais ce qui a compléter vraiment l’image c’est la très forte présence des Amazighs avec leur drapeaux multicolores dans la manifestation internationale des peuples du monde contre les changements climatique le dimanche 13 Novembre 2016 à Marrakech. Ils ont renforcé les rangs des peuples autochtones du monde. Certains –dits organisateurs- ont même essayé d’empêchera les Amazighs de manifester avec leur drapeau, mais sans succès. Ils ont répondu qu’ils sont déterminés à ne plus accepté le statut de « Bguer Allal » (les vaches de Allal, le dicton marocain très connu qui fait référence à Allal El Fassi, le fondateur du mouvement nationale arabe au Maroc). Une journée avant, ils ont organisé une manifestation de protestation contre le mépris qu’ils continuent à observer envers leur langue et leur culture.
























 


 





Auteur: Amazighworld
Date : 2016-11-13


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 25152 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 9bi8n8hf ici :  
 
 

 
Maroc : Les Islamistes déclarent la guerre aux Amazighs
Une autre fois le prêcheur Islamiste marocain Abou Annaime appartenant à la mouvance Salafiste Wahabbite a déclaré dans une vidéo récente que ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-17

 

 
Fès: Le conseil communal rejoint Dayech et interdit la mixité à la ville
Le conseil communal de la capitale spirituelle du royaume Fès, présidée par le maire PJD, Driss El Azami Idrissi, vient de rendre une décision surprenante, pour le moins dans un pays dit à Islam modéré. ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-02-02

 

 
Le Souss a-t-il enfin pris la mesure?
Quand on regarde la carte de l'Afrique du Nord pour localiser les endroits où se trouve le plus grand nombre d'Amazighs, on a tout de suite le regard tourné vers le Sud Ouest et plus particulièrement sur le Souss.... Lire la suite - - Auteur: Id Bawziki - Date : 2017-01-05

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.