Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

L’empire arabe se fissure !

L’état tunisien vient d’expulser de son poste le ministre des affaires religieuses Mr Abdeljalil Ben Salem ! Le motif de cette sanction, car il s’agit bien d’une sanction, sont la gêne et l’embarras dans lesquels les déclarations du ministre demi ont plongé l’équipe au pouvoir ! Il a, en effet,   accusé ouvertement et courageusement l’idéologie Wahhabite, d’être derrière le terrorisme, le Takfir et la radicalisation ambiants,  à l‘échelle planétaire !

Il est établi que l’Arabie Saoudite a investi 70 milliards de dollars américains pour financer la semence du salafisme à travers le monde avec l’accord préalable des responsables politiques occidentaux, rien que ça ?! Obama et hollande en tête .......!
Mr Abdeljalil ben Salem est donc forcé au chômage, technique ou tactique, pour avoir osé mettre en cause   l’idéologie wahhabite, dans la programmation et la production des drames criminels et barbares qui touchent l’humanité toute entière.  Le   dictat saoudien ne permet aucun répit ! D’autant plus que l’Arabie considère ses colonies comme ses épouses qu’elle gifle ou boxe à sa guise et a volonté !

Pour la Tunisie, Le renvoi d’un ministre, du gouvernement, est le moindre mal, pourvu que l’Arabie s’en satisfasse !

La création d’un réseau salafiste à travers la planète terre, afin de mener à bien le projet confidentiel, soi-disant, dont l’objectif, non avoué, semble-t-il, est d’islamiser tout ce qui vit et bouge sur notre habitat commun, la planète terre !
Le gouvernement tunisien, pour exécuter le dictat, a donc décidé d’accuser, officiellement, Mr Abdeljalil ben salem d’avoir manqué de respect aux fondamentaux de la diplomatie et de la politique de son pays ! Etonnant, non ?

les changements et l’adoption de nouvelles dispositions  politiques  que la  Tunisie et le parti politique dominant, Ennahda, ne cessent de  faire  valoir, haut et fort, concernant, notamment,  la laïcité de l’état, la séparation de la religion de la politique,  le retour  de l’islam dans les mosquées, l’épanouissement   de la démocratie dans le pays,  les droits fondamentaux de la  femme , etc. etc. etc. ne sont que de la poudre aux yeux : un vrai cinéma insipide !

Le ministre, révoqué de ses fonctions, reconnaît, de facto, non sans fierté, avoir déclaré que l’école religieuse, Al Wahhabia, est la responsable effective et exclusive du Takfir et du terrorisme particulièrement actifs dans l’empire arabe, notamment.
C’est la première fois qu’un responsable tunisien, de haut rang, ose  critiquer  ouvertement et courageusement, l’idéologie barbare dénommée « la pensée wahhabite » de l’Arabie saoudite !

le ministre révoqué a,  pourtant,  rappelé, selon ses propres déclarations, qu’il avait  porté connaissance , avec courage et détermination,   aux  membres de la commission   des libertés et des droits,  du parlement, aux Saoudiens eux-mêmes et à leur ambassadeur, l’implication  exclusive de la pensée wahhabite dans la production des   évènements cruels,  criminels et barbares,  qui se produisent un peu partout dans le monde ! 

Il avait aussi informé le secrétaire général des ministres, dits arabes, de l’intérieur et qui se trouvait être un saoudien lui-même ! Il avait, par conséquent, recommandé à tous ses interlocuteurs qu’il est urgent et nécessaire, d’assainir l’idéologie wahhabite qui fabrique le terrorisme et développe Attakfir. ! 

Il leur a rappelé, en tant qu’homme de science et en tant que penseur reconnu, que le terrorisme et la haine de l’autre n’est l’apogée d’aucune école religieuse musulmane ! Donc, le terrorisme, Attakfir et la radicalisation  essaimée à travers le monde, sont l’œuvre exclusive de l’école wahhabite !

L’Arabie Saoudite voit ainsi, le risque que son capital : politique,  diplomatique, surtout  économique, fondre irrémédiablement comme une boule de neige dans le désert !  Si le pèlerinage arrive à être stoppé, son coût étant excessif et abusif pour celles et ceux qui se sentent obligés(es) de s’y rendre,  l’Arabie  ne tardera pas à redevenir  le pays  incongru et glauque par excellence !

L’ex- ministre tunisien des affaires religieuses a donc publié une mise au point dans laquelle il aurait déclaré, entre autre : «les relations de la Tunisie, avec le royaume d’Arabie saoudite, se caractérisent par l’harmonie et la collaboration au service de notre religion. Ces relations sont solides et profondes de sorte que rien ne peut assombrir leur éclat !!! ».

Le dictat arabe est de cuir et d’acier ! Il faudrait d’autres moyens et de la volonté pour lui tenir tête !

Le gouvernement tunisien,  a jugé,  judicieux, pour le moment,  de lui donner une suite, spectaculaire, mais très bon marché ! le déroulement de la procédure de révocation du ministre ne manque pas d’humiliation et de méprise !

Avec de tels comportements, avec une telle mort au trousse, avec tant de menaces et de provocations, ce n’est pas demain la veille !!!  C’est probablement le début de la révolte et c’est à Mass Abdeljalil ben salem que revient l’honneur et la gloire de l’avoir initiée !!!! Son courage et sa détermination resteront dans l’histoire comme la preuve que la Tunisie compte, dans sa population, des hommes et des femmes d’honneur et qui refusent, publiquement et courageusement,   l’insipidité et l’infamie arabes !    


Auteur: Ahmed Assermouh
Date : 2016-11-14


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Ahmed Assermouh
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10477 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Commentaire N° : 1
Par: id Bawⵣiki Le : 2016-11-15
Titre: Le pouvoir tunisien ignore complètement les Amazighs
Pays: France  


De passage à Paris Youssef Chahed à déclaré sur la chaine LCI, je le cite: "La Tunisie à une histoire de 3000 ans, elle est arabo-musulmane". Pour un non-connaisseur, il pourrait croire que la Tunisie est arabo-musulmane depuis 3000 ans?. Si l'on disait à cet homme que la Tunisie est arabo-musulmane depuis la préhistoire il n'y verrait aucun inconvénient.

Depuis Bourguiba et Ben Ali rien n'a changé pour les AMAZIGHS de Tunisie, quand ils ne sont pas minorés, ils sont ignorés.


Quand au reste c'est juste une affaire d'intérêt économico-politique.

 
 
 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant qxr7yngv ici :  
 
 

 
Un DJ anglais mixe l'appel à la prière: une boîte de nuit fermée en Tunisie
Une nouvelle fois l'islam fait preuve de ce qui le caractérise le plus c'est à dire l'intolérance et la haine, il balance ses interdits et ses diktats hérités des temps éculés. Ce week-end, entre le vendredi 31 mars et le samedi 1er avril, un DJ britannique introduit dans son mix un appel à la prière alors qu'il se produit dans la boîte de nuit Elguitoune en Tunisie.... Lire la suite - - Auteur: Id Bawziki - Date : 2017-04-10

 

 
La réponse de l’état tunisien à l’ONU sur la question amazighe : Nous allons recenser les minorités !!!
Questionné sur la question Amazighe en Tunisie par les membres de l’ONU à Genève, le ministre tunisien Ben Gharbia répond, tenez-vous bien – que le gouvernement tunisien va recenser les minorités Amazighs dans son pays !!!!... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2016-09-23

 

 
Nouvel échec pour les faussaires professionnels de l'identité de l'Afrique du Nord
Convoquée à l'initiative du Maroc, la 34 ème session du conseil des Ministres des affaires étrangères des 5 pays d'Afrique du Nord s'est tenue à Tunis (Tunisie) le jeudi 05/05/2016 pour statuer sur l'état des événements mondiaux et plus particulièrement régionaux et se rapportant à la relance de ce qu'ils appellent: l'Union du Maghreb Arabe (UMA). Une nouvelle entité instaurée par la décision du Monarque Marocain défunt HASSAN-2 le 17/02/1989 à Marrakech, ... Lire la suite - - Auteur: Mohamed DASSARI - Date : 2016-05-08

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.