Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

Marche pour la justice climatique à Marrakech


Les sections de l’Anti-Atlas de l’association des populations des montagnes du monde ont participés à la marche organisée par le mouvement international des peuples autochtone à Marrakech le 13 novembre 2016 en appel à une justice climatique à l’occasion de la 22ème session de la convention des partis sur les changements climatique << COP 22 >>.

La sauvegarde de l’arganier a été le principal souci des membres de ces sécessions qu’ils ont exprimé à travers leur slogans : « SOS ARGANIEN >> marqué sur la banderole portée au long du trajet parcouru par les manifestants.
Il est à noter que le patrimoine de cette espèces d’arbres - qui symbolise la spécificité culturelle de la zone montagneuse de l’Anti-Atlas et SOUSS - a subit une sérieuse dégradation durant les trois dernières décennies suite à plusieurs facteurs humains et naturels tel que :

- La politique urbanistique menée par le gouvernement au Maroc n’ayant pas pris de mesures nécessaires à la protection de cette arbre.
- Pâturage abusif exercé par des éleveurs de chameaux venant d’ailleurs.
- Successions de plusieurs années de sécheresse.
- Battage des hectares de forêts d’arganiers en vue d’y installer des projets d’habitations par des spéculateurs immobiliers.

Nous citons à titre d’exemple quelques zones représentant des points noirs de destruction de l’arganier :

-Zone d’admime à la ville d’ Melloul battage de plusieurs hectares pour la construction d’une prison.
- zone d’El kouliâa dévastation de plusieurs terrains pour construction de bâtiments.
- zone connue <> près de la ville de Biougra remplacement d’un grand nombre d’arbres par une station de canalisation des eaux usées.
- dans la zone montagneuse d’Aït baha les champs d’arganiers (appartenant aux populations autochtones) sont confrontés d’avantage aux attaques des groupes composés de centaines de chameaux et bovins, sous les yeux des autorités locales.

Parmi les organisations représentant le peuple autochtone Marocain - ayant participés à cette manifestation universelle à côté de l’association des populations des montagnes du monde et d’autres organisations internationales défendant l’environnement et les droits des peuples autochtones- nous citons le congrès mondial Amazigh, l’organisation izerfan, la fédération nationale des associations Amazighs, la voie de la femme Amazigh etc… en présence de plusieurs journalistes et agences de presses venant de tous les continents.

Fait à Marrakech le : 14 novembre 2016


Auteur: Mahfoud Fariss
Date : 2016-12-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mahfoud Fariss
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10385 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant dg7scx78 ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.