Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

La vérité sur le décès du président de la federation des enseignants de l'Amazigh au Maroc

 


A la lecture de cette vidéo postée par Monsieur ABIDI Mustapha demandant de connaitre la vérité sur le décès de son frère ABIDI Jamal enseignant de la langue Amazighe dans la ville de TAZA, qui pourrait survenir le 29/11/2016 et on se rendant auprès du parquet de cette ville pour s'informer des motifs réels de ce décès, on lui apprenait qu'il s'agissait d'un "suicide" (pur et simple..., selon une expertise médicale ordonnée et le Procureur attend sa copie du rapport établi.

Jusque-là on peut bien dire que c'est la procédure judiciaire d'usage dans pareils-cas, sous condition que les proches du défunt soit informés d'abord du fait qu'il ne s'agissait pas d'un inconnu "apatride" puisqu'il enseignement avec une identité nationale Marocaine et qu'il n'est pas dépourvu de racines.

Comme le Monde entier célébrera le samedi 10 décembre 2016 la journée mondiale des "droits de l'Homme" proclamée par la Déclaration des "Nations-Unies" il y a 68 ans (1948), il est impératif que les Pouvoirs-Publics de notre pays dans leur ensemble, ont le devoir de faire toute la lumière sur ce décès, afin de faire connaitre la vérité à sa famille et notamment à l'opinion publique nationale.

Cependant plusieurs dispositions et clauses juridiques sont confinées dans cette "Déclaration Universelle" des droits de l'homme, stipulant entres autres: le droit à la vie, le droit à la protection sécuritaire, le droit à l'égalité de savoir, le droit de recours au service public etc.etc.

Dans cette vidéo le frère du défunt a lancé un appel à la Société Marocaine en général et fondant beaucoup plus sur l'intervention du Monarque Mohamed-6 en sa qualité de chef de l'Etat, pour que de nouveau il pourra intervenir pour activer la résolution du décès de son frère l'enseignant de l'Amazighe ABIDI Jamal et avec des conclusions convaincantes.


Auteur: Mohamed DASSARI
Date : 2016-12-11


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Mohamed DASSARI
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10456 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant 3pb5bnq3 ici :  
 
 

 
AMAZIGHS DU MAROC : DES DROITS HUMAINS EN SUSPENSION
Par rapport aux principaux instruments universels relatifs aux droits de l’homme, le royaume du Maroc a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale le 18 décembre 1970, le Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels le 3 mai 1979 et le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques signé le 19 janvier 1977 et ratifié le 3 mai 1979.... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2017-05-17

 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.