Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

ONU :Une fédération Amazighe porte plainte contre l’état marocain, qualifié de discriminatoire à l’égard du peuple Amazigh

Au Conseil des droits de l’homme réuni à Genève le 1er-12 mai 2017, et devant 56 pays présents, la Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc (FNAA) a porté plainte contre l’état marocain à l’égard des Amazighs sur deux plans à la fois économiques et culturels. C’est pour la première fois qu’on entend à l’ONU le coté économique et sociale de la problématique Amazighe.

Pour la Fédération l’état marocain persiste toujours dans l’exploitation des terres du peuple autochtone Amazigh et prive ce peuple de ses ressources naturelles. Et sur le plan culturel, identitaire et juridique, l’état marocain continu toujours d’interdire les noms Amazighs et d’éditer des textes juridiques discriminatoires à l’égard de la langue et de la culture amazighes.

Elle a par ailleurs réclamée un pôle médiatique amazigh au sein des chaînes de radio et de télévision nationales marocains.

Cette session s’inscrit dans le cadre de la préparation de la Vingt-septième session du Groupe de travail sur l’Examen périodique universel du rapport du Maroc au Conseil des droits de l’homme qui sera tenu à Genève le Mardi 2 Mai prochain.

Ci-après les recommandations adoptées à ce sujet par l’Assemblée générale Onusienne :

18. Les auteurs de la communication conjointe no 10 et la Fédération nationale des associations amazighes au Maroc (FNAA) constatent la persistance des expropriations des terres autochtones et notent que les communautés autochtones ne profitent pas de leurs ressources naturelles38.

87. La FNAA note que, pour donner suite aux recommandations soutenues lors du deuxième EPU, le Ministre de l’intérieur a appelé les officiers de l’état civil à adopter une attitude de souplesse lors du traitement des demandes de noms amazighs181. Toutefois, les noms amazighs continuent d’être interdits. Les auteurs de la communication conjointe no 4 recommandent la révision des textes juridiques discriminatoires à l’égard de la langue et de la culture amazighes, et de s’assurer que les services de l’état civil respectent le droit à l’identité juridique amazighe notamment la levée de toute forme d’interdiction de noms amazighs.

88. La législation marocaine consacre encore la discrimination contre les Amazighs, y compris par des dispositions discriminatoires à l’égard de leur langue et leur culture184.

89. Les auteurs de la communication conjointe no 2 et la FNAA recommandent de mettre en place un pôle médiatique amazigh au sein des chaînes de radio et de télévision nationales.

Notes : FNAA National Federation of Amazigh Associations in Morocco;

Le rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme dans son integralié : Le rapport


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-04-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 10256 fois

 

 

Les commentaires

Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non destructifs et dans le vif du sujet.

 

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant dqj0xutv ici :  
 
 

 
Maroc, à qui profite le veto contre la 1ere revendication de la révolte sociale de Février 2011 ?
Il y a 17 ans que les Amazighs du Maroc – à l’instar de leurs frères en Algérie- célèbrent chaque année, le 20 Avril, leur printemps démocratique.  Ils ont commencé une décennie avant la révolte sociale du 20 Février 2011 qui a touchée toute l’Afrique du Nord jusqu’au moyen orient. Ils étaient même le moteur principale de cette révolte, c’est d’ailleurs pourquoi sa première revendication n’était que l’une des principales revendications du mouvement Amazigh : l’officialisation de la langue Amazigh dans la constitution marocaine. ... Lire la suite - - Auteur: Moha Bouwawal - Date : 2017-04-24

 

 
Les célébrités internationales ont rejoint la marche du printemps démocratique Amazigh à Rabat
En plus des figures du Maroc profond, symboles de la résistance armée contre le colonialisme, c’est aussi les chanteurs célèbrent Amazighs qui ont rejoint les manifestations du printemps démocratique Amazigh tenues à rabat le 23 Avril 2017. C’est la célèbre chanteuse internationale Hindi Zahra qui a marqué l’évènement par sa présence à Tawada entre les siens pour défendre les sans voix, les marginalisés de l’histoire.... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2017-04-24

 

 
L'interdiction de la marche "TAWADA" Amazighe par les Autorités d'AGADIR
En effet la marche nationale "TAWADA Amazighe" prévue de se dérouler en son temps programmé ou le dimanche matin 19/04/2015 à 11h.à AGADIR (Maroc), avait été interdite par ordre des Autorités Administratives locales en dépêchant un dispositif policier de tous grades et des forces auxiliaires énorme très tôt le matin, encerclant toute la place publique près du Cinéma SALAM lieux du rendez-vous.... Lire la suite - - Auteur: DASSARI Mohamed - Date : 2017-04-21

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.