Arabe
English
 
 
Les états nations de Tamazgha
 Algérie
Egypte
 Iles Canaries
 Libye
 Mali
 Maroc
 Mauritanie
 Niger
 Tunisie
 
 CMA
 Pétitions
 

 

ONU :Une fédération Amazighe porte plainte contre l’état marocain, qualifié de discriminatoire à l’égard du peuple Amazigh

Au Conseil des droits de l’homme réuni à Genève le 1er-12 mai 2017, et devant 56 pays présents, la Fédération Nationale des Associations Amazighes au Maroc (FNAA) a porté plainte contre l’état marocain à l’égard des Amazighs sur deux plans à la fois économiques et culturels. C’est pour la première fois qu’on entend à l’ONU le coté économique et sociale de la problématique Amazighe.

Pour la Fédération l’état marocain persiste toujours dans l’exploitation des terres du peuple autochtone Amazigh et prive ce peuple de ses ressources naturelles. Et sur le plan culturel, identitaire et juridique, l’état marocain continu toujours d’interdire les noms Amazighs et d’éditer des textes juridiques discriminatoires à l’égard de la langue et de la culture amazighes.

Elle a par ailleurs réclamée un pôle médiatique amazigh au sein des chaînes de radio et de télévision nationales marocains.

Cette session s’inscrit dans le cadre de la préparation de la Vingt-septième session du Groupe de travail sur l’Examen périodique universel du rapport du Maroc au Conseil des droits de l’homme qui sera tenu à Genève le Mardi 2 Mai prochain.

Ci-après les recommandations adoptées à ce sujet par l’Assemblée générale Onusienne :

18. Les auteurs de la communication conjointe no 10 et la Fédération nationale des associations amazighes au Maroc (FNAA) constatent la persistance des expropriations des terres autochtones et notent que les communautés autochtones ne profitent pas de leurs ressources naturelles38.

87. La FNAA note que, pour donner suite aux recommandations soutenues lors du deuxième EPU, le Ministre de l’intérieur a appelé les officiers de l’état civil à adopter une attitude de souplesse lors du traitement des demandes de noms amazighs181. Toutefois, les noms amazighs continuent d’être interdits. Les auteurs de la communication conjointe no 4 recommandent la révision des textes juridiques discriminatoires à l’égard de la langue et de la culture amazighes, et de s’assurer que les services de l’état civil respectent le droit à l’identité juridique amazighe notamment la levée de toute forme d’interdiction de noms amazighs.

88. La législation marocaine consacre encore la discrimination contre les Amazighs, y compris par des dispositions discriminatoires à l’égard de leur langue et leur culture184.

89. Les auteurs de la communication conjointe no 2 et la FNAA recommandent de mettre en place un pôle médiatique amazigh au sein des chaînes de radio et de télévision nationales.

Notes : FNAA National Federation of Amazigh Associations in Morocco;

Le rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme dans son integralié : Le rapport


Auteur: Amazighworld
Date : 2017-04-06


Suivez-nous sur Facebook
 

 
Communiquer
Partager sur Facebook avec vos amis-es
 
 
La plume de Amazighworld
Envoyer l'article à un ami
Article lu 13755 fois

 

Les commentaires : Important :Prière de noter que les commentaires des lecteurs représentent les points de vue de leur auteurs et non pas d’AmazighWorld; et doivent respecter la déontologie, ne pas dépasser 6 à 10 lignes, critiquer les idées et non pas les personnes, êtres constructifs et non déstructifs et dans le vif du sujet.

 
Votre commentaire ici :
Nom
Email (votre email ne sera pas affiché)
Titre
Commentaire
  Sécurité : copier le code suivant nnjr2n20 ici :  
 
 

 

Autres articles :

 
L'Assemblée Mondiale Amazighe demande à France24.com de rectifier l’appellation du «Maghreb Arabe» car l’Afrique du Nord n’est pas de tout arabe
M. Le directeur, Comme vous devriez savoir, vos chaînes d’information de France24.com en langues arabe et française sont largement suivies par les locuteurs nord-africains, et parfois, surpassent la chaîne qatarie d’Aljazeera (qui a fortement perdu de sa crédibilité à cause de son manifeste soutien aux mouvements salafistes et djihadistes).... Lire la suite - - Auteur: Assemblée Mondiale Amazighe - Date : 2018-06-22

 

 
Pour mémoire afin de ne jamais oublier!
Puisque l'histoire des peuples antiques ne ne s'oublie jamais quelle qu'en soit la malice, la tromperie ou la malhonnêteté de certains "historiens-fossoyeurs" qui en relatent ses époques, elle demeure malgré tout, bien ancrée dans le plus profond de leur être.... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-06-11

 

 
Maroc: Les étudiant-es Amazighs de l’université d’Agadir subissent une nouvelle vague d’agressions à caractère raciste
Une fois de plus, au cours de la semaine du 14 au 20 mai 2018, des individus se déclarant comme « Sahraouis », ont semé la terreur à l’université Ibn-Zohr d’Agadir. Munis de pierres, de gourdins et d’armes blanches (sabres, machettes, couteaux), ils ont attaqué violemment les étudiantes et les étudiants Amazighs,... Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-05-23

 

 
Le Hirak du RIF revient sur la scène marocaine et internationale
La révolte du RIF revient sur la scène politique marocaine, à l’occasion du printemps Amazigh Avril 2018, le mouvement Amazigh a organisé une grande manifestation le 29 Avril 2018 à Madrid demandant la libération des détenus politiques du RIF. Ceci a coïncidé avec les dernières déclarations du détenu Nasser Zeefzafi à la cours de Casablanca où il a annoncé avoir été ....... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-04-30

 

 
SPORT CYCLISTE: "que s'est-il passé lors du 31ème Tour du Maroc 2018"?
Décidément le sport cycliste Marocain est de nouveau en détresse et n'a guère l'air de vouloir décoller et met encore une fois ses dirigeants dans l'embarras, surtout quand récemment et un vendredi 13/04/2018, les 2 équipes nationales Marocaines "A" et "B" avaient dû se retirer du parcours du 31ème édition du nouveau "Tour du Maroc" (1957-2018) à AGADIR, refusant de prendre le départ vers MOGADOR (180 Kms) sous pretexte d'un ...... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-23

 

 
AGADIR: "les habitants peuvent dire adieu aux derniers arbres historiques"
En plein mois de Mars 2018 période printanière et entre les dimanches 18/03 et 25/03/2018, une quarante d'arbres de "faux-poivriers" datant de l'époque du Protéctorat Français et considerée comme patrimoine naturel et historique, avait été abattue et déracinée... Lire la suite - - Auteur: Mohamed Dassari - Date : 2018-04-05

 

 
Communiqué du Mouvement Amazigh au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihmane
Nous, organisations, citoyens et activistes réunis dimanche 18 mars 2018 à 10h au siège de l’Association Assid, afin d’étudier les possibilités et modalités de soutien à l’initiative de l’association AFRICA pour les Droits de l’Homme qui a réclamé l’ouverture d’une enquête judiciaire au sujet des graves déclarations du dénommé Ahmed Ouihman, notamment: ... Lire la suite - - Auteur: Amazighworld - Date : 2018-03-22

 

 
La fédération des juifs du Maroc en France écrit au Maire de la ville d’Agadir : Si Israël est qualifié au mondial 2026, elle ne rentrera pas au Maroc s’il organise ?
Monsieur Salah el Malouki maire d'Agadir. Ma réponse à votre communiqué de ce jour sur votre page Facebook. Que je joins ci dessous.
Cher Monsieur le Maire,
Vous dites ne pas savoir qu'il y a une délégation d'Israël pour le Grand prix de judo dans votre ville. C'est très grave ! Cette délégation de sportifs n'est pas rentrée dans votre ville, par votre belle plage en pleine nuit ...
... Lire la suite - - Auteur: Simon Skira - Date : 2018-03-12

 

 
Maroc : L’enseignement privé ou priver de l’enseignement ?
Un certain nombre de familles marocaines  se donnent beaucoup de peine pour assurer un enseignement privé à leurs enfants, pour soi- disant, leur garantir un enseignement de qualité ; et par là,  un avenir meilleur. Cependant la majorité écrasante est  totalement inconsciente de la réalité de ce secteur. Comment l’enseignement privé prive nos enfants d’un vrai enseignement ? ... Lire la suite - - Auteur: Hassan EL MOUDEN - Date : 2018-02-27

 

 
Maroc: les montagnard-es de l’Atlas et de l’Assamer abandonnés
La fin du mois de janvier et le début de février 2018 ont connu une vague de grand froid au Maroc. La neige est tombée en grande quantité notamment sur les reliefs de l’Atlas, bloquant des centaines de voyageurs sur les routes, isolant des dizaines de villages et paralysant la vie dans toute la région montagneuse de l’Atlas. Les habitants ont également été confrontés aux ........ Lire la suite - - Auteur: CMA - Date : 2018-02-15

 

 

 

Headquarters : Amazigh World  (Amadal Amazigh), North America, North Africa

  amazighworld@gmail.com

Copyright 2002-2009  Amazigh World. All rights reserved.